• Chirac, Poutine, Sarkozy, un trio de businessmen

    mai 30, 2008 by · Commentaires fermés sur Chirac, Poutine, Sarkozy, un trio de businessmen
    Filed under: Politique 

    L’ancien toujours président de la Russie, Vladimir Poutine est venu à Paris pour affaire afin d’essayer d’entortiller sans trop de mal Nicolas Sarkozy pour du business entre états.

    Telle une société offshore, Medvedev est l’homme de paille de Poutine, ce qui permet à l’un des hommes les plus riches de la planète de mener ses affaires sur deux fronts, public et privé.

    C’est en effet dans des affaires privées que Vladimir va rencontrer Jacques Chirac, qui s’il n’est plus président n’en continu pas moins à mener ses affaires comme un grand capitaine financier.

    Le trio à des occasions différentes parleront du pouvoir d’achat qui n’a pas cessé d’augmenter au moins pour ces trois-là, de quoi se réjouir de constater que l’un d’eux, un senior français toujours en activité, n’envisage pas de se retirer du monde du travail afin d’améliorer sa retraite…
    Au buffet, il y aura sûrement des encas japonais…

    Chez les Noah, on est enfumé de Père en fils

    mai 29, 2008 by · Commentaires fermés sur Chez les Noah, on est enfumé de Père en fils
    Filed under: Politique 

    On se souvient des frasques de Yannick Noah qui frappait les balles de tennis et tirait sur les joints, alors qu’il n’était pas encore chanteur…

    Aujourd’hui c’est le fils qui s’est fait épinglé par la police US alors qu’il picolait sur la voie publique et qu’il était en possession de marijuana.

    Joakim comme Yannick est un sportif ce qui tendrait à prouver que boire et fumer n’est pas incompatible avec le sport, contrairement à la conduite automobile…

    C’est donc six mois de mise à l’épreuve pour le représentant des Bulls de Chicago qui après s’être fait arrêté le matin, se faisait de nouveau interpellé le soir par la police pour conduite sans ceinture et sans permis.

    Il n’est pas sur que six mois suffisent…

    Fabius, Sarkozy, les hémophiles, dans l’état de droit français

    mai 29, 2008 by · Commentaires fermés sur Fabius, Sarkozy, les hémophiles, dans l’état de droit français
    Filed under: Politique 

    Un article édifiant dans Libération sur l’état des hémophiles et de droit…

    Edmond-Luc Henry est un fin connaisseur des lenteurs de l’Etat, mais aussi de ses petites lâchetés et de cette façon bien française de laisser s’enliser des dossiers. Président d’honneur de l’Association française des hémophiles (AFH), cela fait plus de vingt ans qu’il bataille. En particulier, il y a eu ce long combat autour du sang contaminé qui a vu tant d’hémophiles mourir du sida. Pendant des années, il s’est ainsi démené avec un courage peu commun . «Mais là, je n’ai jamais vu cela. Tout le monde s’en fout. Il y a aujourd’hui près de 2 000 hémophiles qui ont été contaminés par le virus de l’hépatite C [VHC, ndlr]. Tout le monde estime légitime qu’ils soient indemnisés, personne ne remet cela en cause. En écho ? On nous dit des choses, et il ne se passe rien. C’est un enlisement complet. Incompréhensible et scandaleux.»

    Edmond-Luc Henry fait partie des hémophiles contaminés par le VHC dans les années 80. Jusqu’en 1989, les produits sanguins pouvaient en être infectés, avant que ne soit découvert ce nouveau virus et mis au point un test de dépistage (lire ci-dessous). «Dans mon cas, je suis au contentieux depuis près de neuf ans pour être indemnisé. Mon dossier, comme tant d’autres, est à l’arrêt. Or, aujourd’hui, près de 80 % des hémophiles sont atteints par le VHC. Et c’est la première cause de mortalité.»

    Pandore. Et depuis vingt ans, les pouvoirs publics traînent. L’Etat renâcle à vouloir payer, ayant la hantise d’ouvrir une boîte de Pandore. En 2002, il y a eu un espoir avec le vote de la loi Kouchner sur les droits des malades et la création de l’Oniam (Office national d’indemnisation des accidents médicaux). Lors du débat au Parlement, le gouvernement a hésité. Il était partisan d’un fonds spécial pour indemniser les victimes du VHC. Mais comme il y avait la crainte que le nombre de personnes touchées ne soit très élevé, on a exclu l’Oniam du dispositif, renvoyant les hémophiles contaminés vers des procédures civiles d’indemnisation. Seul point positif, la charge de la preuve était renversée : ce n’était pas à l’hémophile d’apporter la preuve qu’il avait reçu des produits sanguins contaminés, mais aux centres de transfusion de faire la preuve, a contrario, que les produits sanguins étaient sains. Il y avait donc une présomption de culpabilité des centres de transfusion. «C’était ainsi, poursuit Edmond-Luc Henry, il fallait aller devant des juridictions ordinaires civiles. C’était long, il fallait dépenser beaucoup d’énergie.» L’i ndemnisation pouvant varier de 250 000 euros à 50 000 euros, selon le préjudice.

    Sous le gouvernement Villepin, un nouveau grain de sable intervient. Une ordonnance a été adoptée, renvoyant tous les nouveaux contentieux sur la transfusion sanguine devant la juridiction administrative. «On n’en était pas partisan, car ce sont des procédures plus lourdes.» Pour l’hémophile contaminé, il s’agissait toujours d’un parcours du combattant, long et pénible. «C’est alors que l’on s’est dit : « essayons de trouver une solution globale », raconte Edmond-Luc Henry. Nous avons pris rendez-vous avec le professeur Jacques Hardy, qui préside l’Etablissement français du sang [EFS, ndlr], aujourd’hui seul responsable des questions du sang en France. On en discute, on se voit souvent. Au bout de quelques mois, cela avance bien. Et on arrive presque à un accord avec l’EFS, ce qui permettait à tout le monde d’y gagner. On en finissait avec ces procédures de contentieux interminables. Chacun avait fait des efforts. Et voilà qu’en septembre 2007, au dernier rendez-vous, l’EFS arrête tout. Et nous dit : « Stop, c’est le cabinet du ministre de la Santé qui reprend le dossier ».»

    Pataquès. Edmond-Luc Henry adresse alors une demande de rendez-vous à Roselyne Bachelot qui est acceptée, puis repoussée. Finalement l’Association française des hémophiles est reçue par un conseiller de la ministre qui leur dit : «Ah non, je ne suis au courant de rien.» Devant ce pataquès, Edmond-Luc Henry tempête, écrit au président de la République, et est reçu par le conseiller santé de Sarkozy. «On était confiants, car le candidat Sarkozy s’était engagé à l’indemnisation des hémophiles durant sa campagne. Quand on voit le conseiller, il nous écoute, et nous dit qu’il va s’en occuper.»

    Depuis ? Rien. Edmond-Luc Henry ne sait plus quoi faire, chacun se renvoyant la balle. Le ministère de la Santé affirme avoir repris le dossier. Et réfléchirait à une solution globale. «C’est vrai que nous avons bien travaillé, raconte pour sa part le président de l’EFS, Jacques Hardy. Le gouvernement semble vouloir redonner tout le dossier à l’Oniam, mais pour cela il faut un texte législatif. Dans leur esprit, cela devrait être achevé fin 2008.» Selon différentes sources, aucun arbitrage n’est rendu. Edmond-Luc Henry désespère : «Une loi ? Encore une loi… Le dossier n’est pas piloté.» Puis lâche : « Parmi les hémophiles, il y en a qui ne vont pas bien, un quart d’entre eux vont mourir du VHC. Ils vont attendre jusqu’à quand ?Ils ont été contaminés il y a plus de vingt ans.»

    A Dublin, Gordon Brown tire un coup pour rien

    mai 29, 2008 by · Commentaires fermés sur A Dublin, Gordon Brown tire un coup pour rien
    Filed under: Politique 

    Les fabricants de ce que l’on appelle les sous-munitions, à savoir les Etats-Unis, la Russie, la Chine, Israël, l’Inde ou encore le Pakistan n’ont pas participé à cette convention de Dublin qui se voulait révolutionnaire.

    C’est la Grande-Bretagne, accusée de traîner les pieds sur cette interdiction, qui a accéléré le processus, alors que les autres producteurs sont restés chez eux.

    Le Premier ministre britannique Gordon Brown avait espéré « faire la différence dans les négociations en cours ». « Nous avons décidé de mettre hors service l’ensemble de nos bombes à sous-munitions. J’attends que d’autres pays nous suivent et qu’ils mettent eux aussi leurs bombes à sous-munitions hors-service », avait ajouté Gordon Brown s’exprimant devant la presse à Londres.

    C’est donc un coup pour rien, un coup d’épée dans l’eau, on continuera à sauter dans les campagnes en ramassant des champignons ou tout simplement au cours d’une promenade.

    Le projet de traité devra être formellement signé en décembre, ce qui évidemment ne servira à rien, sinon noircir du papier pour se donner bonne conscience…

    .
    Dans ce projet de traité, il est stipulé que les pays signataires pourront continuer de collaborer avec les non-signataires utilisant encore ce type d’armes…

    C’est beau la politique…

    Sarkozy et le pétrole, une annonce bidon

    mai 27, 2008 by · Commentaires fermés sur Sarkozy et le pétrole, une annonce bidon
    Filed under: Politique 

    Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy nous fait une annonce fracassante afin d’assurer le peuple qu’il est conscient des problèmes.

    Aujourd’hui ce qui préoccupe les français c’est la hausse du prix du baril autour des 135 dollars et de la répercussion sur le prix des carburants.

    Donc, l’annonce fracassante, c’est de supprimer la TVA sur les carburants.
    Lorsque l’on y regarde de plus près, ce serait un réajustement sur l’augmentation par rapport à un certain prix, mais à condition que tous les pays européens l’acceptent, et que le ministre du budget ne cri pas au feu, les comptes de l’état étant dans une telle déconfiture…

    Mais cette baisse, les français ne la verraient pas de toutes façons, car si elle voyait le jour, elle alimenterait une caisse qui servirait à aider telle ou telle catégorie, un peu à l’image de la vieille vignette automobile…

    Christine Lagarde qui nous avait annoncé comme une grande mesure sociale la prime à la cuve, une subvention de 150 euros alors que l’on sait que pour se chauffer l’hiver, un ménage moyen dépense 2500 euros au prix actuel, le président de la république décide d’augmenter cette aide à 200 euros; c’est formidable!

    Pendant ce temps, Estrosi brûle du Kérosène (pour 135.000 euros) pour un déplacement aux US…

    Nicolas Sarkozy continu comme il a commencé, il ne fait rien, il ne comprend rien, il ne connaît rien, mais il parle…

    Pourquoi se gêner nous dit Estrosi

    mai 26, 2008 by · Commentaires fermés sur Pourquoi se gêner nous dit Estrosi
    Filed under: Politique 

    Le fidèle de Nicolas Sarkozy en est convaincu, les électeurs sont des cons !

    Le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a remporté, dimanche, au second tour, l’élection législative partielle, dans la 5e circonscription des Alpes Maritimes.

    Il obtient 69,37% des voix, devant le conseiller général et conseiller municipal PS de Nice, Paul Cuturello (30,63%).

    C’est la sixième fois depuis 1988 qu’il est élu député de cette circonscription, de quoi ne pas être fier d’habiter cette région.

    En juin 2007, il avait remporté l’élection dès le premier tour, avec 60,08% des voix, puis laissé son siège à son suppléant pour devenir secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

    Elu maire de Nice le 16 mars, il avait alors choisi de quitter le gouvernement, ses frais étant couverts par d’autres instances.

    Malgré des déplacements coûteux, très coûteux, 135.000 euros pour un aller New-York, les français des Alpes maritimes ne lui en veulent pas, ils sont prêts à subvenir aux dépenses somptuaires de leur nouveau député-Maire.

    Toute la classe politique, de gauche à droite, se réjouit du succès d’Estrosi qui apporte la preuve que la fiesta va pouvoir continuer.

    Il faut interner le génial Attali

    mai 26, 2008 by · Commentaires fermés sur Il faut interner le génial Attali
    Filed under: Politique 

    Pour ceux qui avaient un doute sur l’état mental de Jacques Attali, le conseiller de François Mitterrand et aujourd’hui celui de Nicolas Sarkozy, il fallait être à l’écoute des 4 vérités ce matin sur France2.

    A voir et à revoir sur France2.fr, Jacques Attali expliquant que la hausse du pétrole, c’est excellent pour la croissance, mais qu’en même temps la hausse du pétrole pourrait pénaliser la croissance à terme, tout en étant une bonne chose sur la croissance immédiate…

    On comprend tout, lorsqu’il affirme que 120 mesures des 300 qu’il avait préconisé sont déjà mise en œuvre par Nicolas Sarkozy et que rien n’est enterré…

    Jacques Attali, entretenu par la république depuis 1981, on comprend mieux le trou de la sécu.

    Il est des décisions difficiles à prendre, mais on ne peut reculer éternellement.

    Cette fois, Nicolas Sarkozy, la caisse d’assurance maladie ne pourront pas échapper à leurs responsabilités, il faut interner Jacques Attali, pour sa propre sécurité et celle de l’économie française.

    Eric Woerth, pas aussi stupide…

    mai 23, 2008 by · Commentaires fermés sur Eric Woerth, pas aussi stupide…
    Filed under: Politique 

    JUSTICE DES GRANDS ? Nicolas Sarkozy et Éric Woerth : un non-lieu ...

    Le ministre du Budget Eric Woerth s’est dit confiant sur la croissance et les recettes fiscales. Curieux personnage qui aime à être présent sur les plateaux télé, pour énoncer des contre-vérités en dépit de tous les mauvais chiffres qui s’amoncellent…

    L’Insee a annoncé le 15 mai une croissance du produit intérieur brut meilleure que prévu de 0,6% au premier trimestre et a révisé le chiffre de 2007 à 2,2% en données brutes, au lieu de 1,9% initialement annoncé.

    Pour Eric Woerth, cela montre que « les prévisions du gouvernement ne sont pas aussi stupides que toute la place voulait bien le dire ».

    Pas aussi stupide mais un peu tout de même et le ministre du budget gagnerait en restant bouclé à Bercy comme il l’était à l’intérieur des toilettes lors d’une séance au Sénat.Eric Woerth, un budget au chiotte

    Le ministre du Budget a par ailleurs réaffirmé l’objectif d’un déficit public ramené à 2,5% du PIB en 2008, après +2,7% en 2007.

    Il y a vraiment de quoi être satisfait pour quelqu’un qui n’est pas complètement stupide…

    William Cardspeare

    Les banques de la Francia, c’est la mierda !

    mai 21, 2008 by · Commentaires fermés sur Les banques de la Francia, c’est la mierda !
    Filed under: Politique 

    Les banques de la Francia, c’est la mierda !

    Quel est le chef d’entreprise qui ne rêve pas de passer sa banque au lance-flamme ?
    En France aucun !

    A l’image de l’administration française, de l’état français, les banques de l’hexagone ont depuis longtemps oublié ce qu’est le métier de banquier.

    Maintes entreprises sont dans d’énormes difficultés du fait des paiements non-effectués dans les délais aux fournisseurs, des virements qui n’arrivent jamais ou si tard que les relations des différentes parties sont au bord de la rupture, avec toujours les mêmes réponses des banques : ce n’est pas de leur faute…

    Que ce soit pour retirer du liquide, ou n’importe quel autre service bancaire dans une banque française, c’est une incroyable perte de temps et prise de tête.

    Il faut vraiment avoir un compte dans une banque Suisse pour mesurer la différence et apprécier la rapidité de toutes opérations, seulement quelques heures…

    Le blanchiment d’argent, un alibi qui permet de vous faire poireauter dans toutes vos démarches bancaires, et pourtant cela existe aussi au pays du gruyère sans pour autant que les délais s’allongent…

    Le blanchiment, expression qui a vu le jour après les énormes trafics de drogue, alors que de tout temps, il y a eu des transactions interdites, et qu’il est difficile de faire la différence entre de l’argent propre et du sale…

    On en a tous les jours l’exemple en France avec nos hommes et femmes politiques qui touchent de l’argent contre des fausses factures, des commissions sur des contrats paraît-il illégaux etc, etc…

    Devant tous ces disfonctionnements, on comprend mieux pourquoi les entrepreneurs cherchent à s’installer ailleurs, pourquoi les gens qui ont le choix choisissent les banques Suisses.

    Jacques Chirac que l’on a cherché à joindre par téléphone ne nous a pas donné l’explication quant à sa préférence pour les banques nippones…

    ISF, Marini, Bercy, Sarkozy, on est parti

    mai 20, 2008 by · Commentaires fermés sur ISF, Marini, Bercy, Sarkozy, on est parti
    Filed under: Politique 

    El Dia de la Republica a maintes fois exposé la stupidité fiscale des gouvernements français qui depuis Mitterrand, a fait fuir les capitaux et les personnes.

    Chirac arrivant au pouvoir, l’exode a continué de plus belle tant le personnage était peu crédible.

    Avec l’élection de Nicolas Sarkozy, on y a presque cru, mais très vite les français se sont rendus à l’évidence que rien ne changerait, le président n’ayant pas réalisé qu’il était élu…

    En 2006, huit cent quarante trois contribuables ont pris la poudre d’escampette, soit 200 de plus que l’année dernière.

    Pour Philippe Marini le sénateur UMP, c’est un peu moins de trois milliards d’euros qui se sont évaporés dans la nature Suisse, Belge et du Royaume uni.

    C’est donc en dix ans quelques 5000 grandes fortunes ou assimilées comme telles qui se sont fait la malle, laissant aux besogneux le soin, d’entretenir cette classe politique inutile et qui ne résoudra en rien les problèmes du pays et ceci depuis quarante ans.

    Philippe Marini, inconséquent comme Nicolas Sarkozy propose de relever le seuil d’imposition de 770.000 à 1.000.000 d’euros, ce qui ne changera évidemment rien.

    De telles propositions ne sont que des alibis pour justifier le salaire ainsi que les indemnités du sénateur Marini et des autres membres de la chambre à coucher au Sénat.

    l’évidence impose la suppression de cet impôt sectaire, instauré par une gauche archaïque, revancharde et malhonnête , la gauche de François Mitterrand, de Ségolène Royal et de tous les socialistes français en général…

    A droite, ce n’est pas mieux, il ne nous restera donc que l’abstention, la révolution, ou bien la fuite…

    Page suivante »

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés