• Nicolas Sarkozy, Vaudou et Ane bâté

    octobre 31, 2008 by · Commentaires fermés sur Nicolas Sarkozy, Vaudou et Ane bâté
    Filed under: Politique 

    On connaissait Nicolas Sarkozy ramenard, pas très intelligent, croyant et voilà qu’aujourd’hui on découvre qu’il est superstitieux.

    Débouté par le tribunal de sa demande de faire retirer une poupée à son effigie du commerce, Nicolas Sarkozy interjete appel, car vous devez le savoir, il ne dort plus.

    On le connaissait avec quelques tics et dorénavant vous vous apercevrez qu’il fait des gestes brusques avec ses mains comme si quelque chose l’avait piquée…

    Son allure n’en pâtira pas, mais son moral, oui. Son entourage s’accorde à dire qu’il est inquiet, soucieux d’un mauvais sort qui l’attend…

    Les chercheurs surnaturels d’El Dia de la Républica se sont penchés sur la question et si les aiguilles d’après eux resteront sans effet, le coup de pied au cul qu’il va recevoir dans quatre ans risque de l’affecter outre mesure.

    Décidément, l’avenir est sombre pour Nicolas Sarkozy qui n’a pas eu la chance que des fées se soient penchées sur son berceau.

    Il paraît à son physique évident que ce sont plutôt des sorcières,(un point commun avec Ségolène Royal) ceci expliquant cela…

    Destockwear défi la crise

    octobre 31, 2008 by · Commentaires fermés sur Destockwear défi la crise
    Filed under: Politique 

    Alors que la crise financière mobilise les esprits, certaines petites structures tournées vers la mode tendance ou fashion, proposant des jeans toujours en vedette s’en sortent plutôt bien.

    C’est le cas de la société Destockwear située à Nice qui propose une très large gamme de jeans, de pulls, et de teeshirts très tendance.

    Dans cette boutique e-commerce, on trouve des grandes marques comme « le temps des cerises » la très renommée « Diesel » dont rêvent toutes les filles, ainsi que « Guess » et « Kaporal ».

    Destockwear entend continuer son expansion au mépris des crises économiques,un bel exemple qui devrait intéresser Nicolas Sarkozy en mal de croissance.

    Vetements fashion Destockwear

    Subprimes, ou la stupidité des banquiers.

    octobre 21, 2008 by · Commentaires fermés sur Subprimes, ou la stupidité des banquiers.
    Filed under: Politique 

    Un exemple parfaitement réaliste et facilement compréhensible.

    Alors voilà, Mme. Ginette a une
    buvette à Bertincourt, dans le Pas de Calais.
    Pour augmenter ses ventes,
    elle décide de faire crédit à ses fidèles clients, tous alcooliques,
    presque tous RMIstes.
    Vu qu’elle vend à crédit, Mme. Ginette voit
    augmenter sa fréquentation et, en plus, peut augmenter un peu les prix
    de base du « calva » et du « ballon de rouge ».
    Le jeune et dynamique
    directeur de l’agence bancaire locale, quant à lui, pense que les
    « ardoises » du troquet constituent, après tout, des actifs recouvrables,
    et commence à faire crédit à Mme. Ginette, ayant les dettes des ivrognes
    comme garantie.

    Au siège de la banque, des financiers avisés transforment ces actifs
    recouvrables en CDO, CMO, SICAV, SAMU, OVNI, SOS et autres sigles
    financiers que nul n’est capable de comprendre et présentés comme produits bancaires.

    Ces instruments
    financiers servent ensuite de levier aux traders du marché actionnaire
    et conduisent, au NYSE, à la City de Londres, aux Bourses de Francfort
    et de Paris, etc., à des opérations de dérivés dont les garanties sont
    totalement inconnues de tous (c.à.d., les ardoises des ivrognes de Mme.

    Ginette).
    Ces « dérivés » sont alors négociés pendant des années, comme
    s’il s’agissait de titres très solides et sérieux, sur les marchés
    financiers de 80 pays. Jusqu’au jour où quelqu’un se rend compte que les
    alcoolos du troquet de Bertincourt n’ont pas un rond pour payer leurs
    dettes.

    La buvette de Mme. Ginette fait faillite.

    Une crise financière mondiale voit le jour, c’est ce qui se produit aujourd’hui.

    Pour conclure, un autre personnage totalement insolvable, incompétent, criblé de dettes vous explique qu’il ne faut pas vous inquiéter, car il garantit vos placements…
    Ce personnage, c’est Nicolas Sarkozy pour les Français, incapable de boucler un budget en équilibre, criblant la France de dettes depuis des années, puisque s’il n’est président que depuis un an, il est « actif » en politique depuis des années.

    Comme garantie, il y en a des plus solides…
    Nous avons eu l’emprunt Russe, c’est aujourd’hui la garantie Hongroise.

    De Villepin comme Tintin.

    octobre 11, 2008 by · Commentaires fermés sur De Villepin comme Tintin.
    Filed under: Politique 

    Tintin (Character) - Comic Vine

    Incroyable, on se prendrait à croire en la justice française!

    Le procureur a demandé le renvoi de Dominique De Villepin devant la cour correctionnelle, ce qui a provoqué la colère et l’étonnement de l’ancien premier ministre qui rêvait d’être président…

    Que de Villepin soit un arriviste, tout le monde le sait, qu’il soit prêt à tous les coups tordus, tout le monde s’en doute, et au milieu de ce panier de crabes, nous espérons bien que de temps en temps, la défaillante justice française en passe un à la casserole.

    Il se dit serein et prétend que sa vie et ses fonctions ne sont altérées en rien par ce remue-ménage; c’est normal il ne fout rien et d’ailleurs il ne sait rien faire, sinon parler pour ne rien dire.

    Donc il nous annonce la sortie de grandes oeuvres littéraires, telles que De Villepin chez les soviets,

    Jean Sarkozy, Innocent !!!

    octobre 1, 2008 by · Commentaires fermés sur Jean Sarkozy, Innocent !!!
    Filed under: Politique 

    L’affaire Jean Sarkozy place de la concorde ou on avait prétendu qu’il avait eu un accrochage et fait un bras d’honneur en guise de constat a trouvé son épilogue ce 29 septembre.

    Jean Sarkozy ne passe jamais Place de la Concorde, a horreur de la place de la concorde…
    On n’est même plus très sur qu’il ait eu un scooter…

    Les » soupçonnés » souvent mis en pâture dans la Presse et oubliés lorsqu’ils sont innocentés, El Dia de la Republica se devait d’informer les lecteurs que la justice française était passée et que Jean Sarkozy était lavé de tout soupçon. Darty y serait-il pour quelque chose?

    Le Monde rapporte le compte rendu d’audience que nous reproduisons ci-dessous n’ayant rien à y ajouter.

    « Faites entrer l’accusé à tort, Jean Sarkozy ! »

    – Silence dans la salle, nous ne sommes pas au théâtre de boulevard ! Un peu de décence, s’il-vous-plaît. Faites entrer l’accusé à tort, Jean Sarkozy !

    – Monsieur le Président, je nie les faits qui me sont reprochés, je répète que je n’étais pas le 14 octobre 2005 place de la Concorde.
    – Pourtant, le conducteur de la BMW, que vous auriez heurtée avant de vous enfuir sans demander votre reste, le dénommé M’Hamed Bellouti (un nom pas très français) affirme avoir relevé le numéro de la plaque d’immatriculation de votre scooter.
    – C’est impossible car il faisait nuit !
    – Vous étiez donc bien là ?
    – Non, mais j’ai regardé plus tard dans Le Figaro à quelle heure avait eu lieu l’accident que l’on m’impute sans aucune preuve.
    – En janvier 2008 – voyez comme la justice a fait diligence depuis cette fâcheuse collision ! – lors de l’audience qui avait duré quatre heures, le Parquet réclamait déjà logiquement votre relaxe et l’examen de l’affaire aujourd’hui a montré à nouveau que les faits n’étaient pas très clairs…
    – Je ne vous le fais pas dire. Pensez-vous que, mon père occupant alors les fonctions de ministre de l’Intérieur, j’aurais ainsi risqué de le mettre dans une situation délicate à cause d’un comportement irresponsable ? La presse se serait jetée sur l’affaire comme un pitbull sur un bébé laissé sans surveillance !

    – Vous êtes maintenant conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, et votre papa a été maire de Neuilly-sur-Seine : vous avez toujours un scooter ?
    – Non, une voiture de service avec chauffeur.
    – C’est plus prudent…
    – Il paraît.
    – Bien. Mesdames et messieurs, le plaignant, M’Hamed Bellouti, est condamné à verser 2 000 euros au mis en cause pour procédure abusive.
    L’accusé à tort, Jean Sarkozy, est donc relaxé. L’avocat de la partie civile désire-t-il faire appel ?
    – Nous allons réfléchir, mais nous faisons confiance en la justice de notre pays.
    – La séance est donc levée ce lundi 29 septembre, circulez (prudemment), il n’y a plus rien à voir.

    Dominique Hasselmann

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés