• Les élus et candidats pour la plupart des repris de justice

    février 28, 2010 by · Commentaires fermés sur Les élus et candidats pour la plupart des repris de justice
    Filed under: Politique 

    Notre confrère Rue89 relève dans un article quelques personnalités politiques, candidates aux régionales qui ont eu maille à partir avec la justice, en citant l’un des plus en vue, Jean-Paul Huchon, tête de liste pour l’Ile de France et largement favori.

    Depuis des lustres, El Dia de la Républica met en avant le fonctionnement de la politique française où corruption, abus de confiance, détournement de fonds publics sont les usages courants de cette république bananière.

    Notre confrère semble découvrir cela aujourd’hui, à l’occasion des régionales de mars 2010, en ne citant que quelques noms alors que c’est l’ensemble de la classe politique gauche-droite confondues qui est concernée.

    Le plus curieux dans cette affaire, c’est que les électeurs n’ont pas l’air d’être gênée par des casiers judiciaires chargés alors que l’on sait dans le même temps que la justice française est à l’image du pays.

    Bon nombre d’avocats sont pour une une roue de la justice ou les intervenants lanceraient la roue à l’image de qui veut gagner des millions ou autre loterie et ou les juges seraient remplacés par un huissier de justice afin d’assurer que personne ne tricherait, ce qui ferait évidemment une grande différence avec la justice actuelle.

    On pourrait également étendre ce système aux élections qui aurait au moins l’avantage de temps en temps de désigner un gagnant vertueux, ce qui ne sera encore pas le cas à l’occasion de ces régionales…

    Soumaré, Pécresse, Huchon, faut il aller voter?

    février 24, 2010 by · Commentaires fermés sur Soumaré, Pécresse, Huchon, faut il aller voter?
    Filed under: Politique 

    Un article dans « Le Monde » invite chaque français à ne pas se déranger dans les bureaux de vote pour les élections régionales.

    Les régionales font ressortir avec vigueur la déchéance de la classe politique française et c’est un devoir que de s’abstenir de participer à cette escroquerie…

    Mardi 23 février, la procureure de la République de Pontoise, Marie-Thérèse de Givry, a dédouané M. Soumaré de trois des cinq accusations portées contre lui. Me Jean-Pierre Mignard, avocat du candidat socialiste, devrait saisir le tribunal de grande instance de Pontoise « de plaintes en diffamation, d’une procédure en atteinte à la présomption d’innocence, d’une plainte pour violation du secret professionnel et de révélations publiques de condamnations pénales réhabilitées ».

    Les deux élus ont imputé vendredi à M. Soumaré quatre condamnations judiciaires entre 1999 et 2009 et un jugement en cours. La procureure a indiqué, mardi sur France Bleu Ile-de-France, qu’une condamnation, avancée par M. Delattre, pour vol aggravé commis en 2004, « ne concerne pas Ali Soumaré. Elle a été prononcée par le tribunal pour enfants ». A l’époque, M. Soumaré était majeur.

    « Il s’agit d’un homonyme », a-t-elle précisé. Concernant une infraction pour conduite sans permis relevée par M.Delattre, « aucune ordonnance n’a été signifiée à M. Soumaré. Le dossier est en cours », a-t-elle ajouté. Enfin, M.Soumaré ayant fait appel des deux mois de prison ferme auquel il a été condamné en 2009 pour rébellion à agent de la force publique, « il est donc présumé innocent. C’est un principe de notre droit », a rappelé Mme de Givry.

    Reste une accusation de « violence » contre deux femmes en 2008. M. Soumaré nie en être l’auteur. Le candidat PS reconnaît, en revanche, un vol en 1999 pour lequel il a écopé de six mois de prison ferme. Selon son avocat, Jean-Pierre Mignard, « comme le prévoit la loi, cinq ans après l’exécution d’une peine, M.Soumaré a été réhabilité. Il est donc interdit d’en faire état ».

    Cette campagne contre Ali Soumaré sème le trouble dans les rangs de l’UMP. Eric Raoult, député (UMP) de la Seine-Saint-Denis, a estimé, mardi, que la polémique contre Ali Soumaré était « une redoutable erreur ». Le maire du Raincy s’en est pris à la candidate UMP à la présidence de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui mène, selon lui, « une campagne amateur ». « Il n’y a pas de patronne, on a déjà perdu », s’est-il emporté.

    Pour sa part, Valérie Pécresse, a « condamné », mardi, l’initiative de M. Delattre et regretté « cette démarche qui ne correspond ni à sa conception de la politique ni à ses valeurs ». Sans être à l’origine de ces dénonciations, Mme Pécresse avait été informée par Axel Poniatowski, tête de liste (UMP) dans le Val-d’Oise de son intention de publier, de son côté, un communiqué de presse après les « révélations édifiantes », selon lui, de M.Delattre. « J’ai prévenu Valérie Pécresse, confie le député du Val-d’Oise, de mon intention de faire ce communiqué. Elle m’a donné son accord ». « Je regrette clairement qu’on ait pu porter des accusations erronées contre M. Soumaré », affirme aujourd’hui M.Poniatowski. « Il est certain que son passé judiciaire n’est pas aussi lourd que ce que l’on pouvait penser. Il n’en reste pas moins que M. Soumaré est un personnage obscur », persiste-t-il.

    Tête de liste (UMP) à Paris, Chantal Jouanno a pris, très tôt, ses distances avec les accusations portées contre M. Soumaré. « Moi, je ne l’aurais pas nécessairement fait », a-t-elle déclaré, lundi.

    Au PS, Jean-Paul Huchon et Bertrand Delanoë ont demandé « des excuses publiques » à Mme Pécresse. Le président sortant de la région dénonce « la campagne de caniveau » de la candidate UMP « qui se développe avec des relents anti-jeunes, anti-jeunes de quartiers ».LE MONDE

    Jean-Paul Huchon a tout de suite reconnu un grand politique en la personne de Mr Soumaré, ce qui n’a rien d’étonnant de cet habitué des tribunaux, pour les électeurs, c’est moins probant….
    Quant à Mr Soumaré, il paraît parfaitement armé pour rentrer dans le panier de crabes.

    BHL philiosophe ou plutôt un guignolo?

    février 19, 2010 by · Commentaires fermés sur BHL philiosophe ou plutôt un guignolo?
    Filed under: Politique 

    La poupée Peynet, le gandin de St Germain, l’envahisseur des plateaux télé,
    le touriste de Tanger, le mari de la poupée Barby, bref l’homme d’affaires BHL ou Bernard Henri Lévy est démasqué, ce type est aussi cultivé qu’Ardisson et tout autant philosophe que Frédéric Dard.

    Donc, après la magnifique étude sur la pensée philosophique d’une personne qui n’a existé que dans l’imagination d’un journaliste du Canard Enchaîné, le summum pour tout guignolo, notre BHL national, celui que toutes les feuilles de choux nous envient, s’énerve et trouve que la plaisanterie se transforme en chasse à l’homme à l’initiative du Nouvel Observateur.

    Seul le journal Libération a trouvé un sens de l’humour aigu chez BHL, sans aucune liaison avec le comité de surveillance du journal dont justement fait partie BHL; on reconnaît l’impartialité journalistique du journal et de Laurent Joffrin.

    Cette affaire est « en train de tourner pestilentiel », a déclaré le guignolo qui a accusé le Nouvel Observateur d’avoir lancé « une chasse à l’homme ».

    Bernard-Henri Lévy est revenu sur la polémique autour de la citation dans son dernier livre du philosophe imaginaire Jean-Baptiste Botul, alors qu’il s’était fait inviter par France Inter.

    Le Nouvel Observateur a publié, jeudi 18 février, un communiqué qui n’a que trop tardé:

    « Devant la servilité dont une grande partie de la presse française a fait preuve vis-à-vis de Bernard-Henri Levy pris en flagrant délit d’amateurisme philosophique, la Société des rédacteurs du Nouvel Observateur se félicite de la tenue morale et professionnelle du journal. A l’origine d’une révélation reprise par la presse internationale, le Nouvel Observateur a démontré son indépendance. »

    La polémique vient du fait que Bernard-Henri Lévy a commencé avec l’article d’Aude Lancelin intitulé « BHL en flagrant délire : l’affaire Botul ». Dans son dernier ouvrage, BHL cite sérieusement un ouvrage humoristique sur Emannuel Kant, ouvrage écrit par un philsosophe imaginaire baptisé Jean-Baptiste Botul par son créateur.

    BHL, un grand parmi les plus grands.

    Jean-Luc Delarue et la télé, les grands manipulateurs.

    février 16, 2010 by · Commentaires fermés sur Jean-Luc Delarue et la télé, les grands manipulateurs.
    Filed under: Politique 

    Le psychothérapeute de renommée internationale, Baudouin Labrique avait été invité par Jean-Luc Delarue en tant qu’expert en psychothérapie à l’émission « Ca se discute » diffusée le 19 septembre 2007 sur France 2.

    S’estimant avoir été traité avec la plus grande désinvolture, Monsieur Baudouin Labrique a porté l’affaire en justice devant le tribunal de Grande Instance de Paris .
    Jean-Luc Delarue, sa société Réservoir Prod et France 2 ont été condamnés fin 2009 .
    ils n’ont pas interjeté appel.

    C’est un jugement important en ce qu’il admet que l’application de l’article 1382 du Code Civil est possible en matière d’abus de la liberté d’expression lorsque la faute est sans rapport avec une infraction de presse.
    La requalification de l’action indemnitaire sur le fondement de la Loi de 1881 sur la liberté de la presse été refusée par le tribunal.

    Mr Baudouin Labrique avait déclaré dans une interview publiée par le groupe Rossel, peu après l’enregistrement de l’émission :
    « Au début, j’étais réticent [ndlr : à participer], mais mon interlocutrice m’a convaincu que Jean-Luc Delarue s’intéressait au développement personnel et qu’il s’agissait d’un débat sain et équilibré.
    Nous avons préparé le fil conducteur, l’émission et les thèmes qui seraient abordés…. Je pensais que c’était une bonne occasion d’améliorer l’image des thérapeutes dont on dit tout et n’importe quoi » (…). « Je venais pour expliquer le mode de fonctionnement, le comportement des thérapeutes et le code de déontologie qui régit notre profession. Je me suis senti manipulé au cours de cette émission ».

    Suite à la diffusion de l’émission, appelée également comme expert à l’émission, le Pr Anne Morelli avait écrit : « Un psychothérapeute, issu comme moi de l’Université de Bruxelles, a été invité à parler de sa pratique. Jean-Luc Delarue le traite avec une ironie agressive et dès qu’il commence ses explications, le présentateur l’interrompt (par deux fois) pour dire : ‘On ne va pas rester ici toute la nuit à vous écouter’. A la deuxième interruption, ce monsieur se lève dignement et quitte le plateau ».

    Dans le cours de l’émission, Jean-Luc Delarue avait prétendu que Mr Baudouin Labrique parlait depuis 20 minutes : le décompte exact du temps de parole qui lui a été alloué durant cette émission n’est que de 1 minute et 30 secondes, ce qui ne constitue que 1% de la durée totale de l’émission (2 heures et 20 minutes).

    Monsieur Baudouin Labrique a adressé en vain un droit de réponse à la société de production de M. Jean-Luc Delarue. Il a alors assigné en justice Jean-Luc Delarue, sa société Réservoir Prod et France 2, se prévalant :  » de manquements à la loi du 30 septembre 1986 sur la communication audiovisuelle ainsi qu’aux principes d’honnêteté de l’information, d’équité du débat télévisé et de respect de la dignité (…) « .

    Le tribunal a relevé le retrait d’une phrase entière prononcée par Baudouin Labrique, en changeant le sens du dialogue et de toute première importance pour l’information objective des téléspectateurs. ‘La charte de l’antenne’ de ‘France Télévisions’ stipule en effet que « lorsqu’une interview ou une émission fait l’objet d’un montage, celui-ci ne doit pas avoir pour conséquence de dénaturer les propos tenus, leur sens et leur portée ».

    Pour y arriver, Baudouin Labrique a produit l’enregistrement personnel qu’il a fait sur le plateau de l’émission (diffusée en différé), enregistrement auquel les parties ne se sont même pas opposées ; il craignait que l’on ne déforme ses propos par l’entremise des coupures opérées habituellement en pareilles circonstances. Dans ses conclusions au tribunal, Baudouin Labrique  » a considéré qu’une amputation de son discours, même vierge de toute intention malveillante, pouvait malencontreusement générer une interprétation erronée de ce qu’il entendait dire aux téléspectateurs  » ; ainsi, il a recouru à cet enregistrement « par mesure de précaution et pour pouvoir, par exemple, s’expliquer ensuite le cas échéant, preuves à l’appui (…) « .

    Une des originalités de ce jugement et qui lui donne une importance particulière est, selon l’avocat de Baudouin Labrique, « qu’il faut considérer que le jugement est très satisfaisant en ce qu’il admet que l’application de l’article 1382 du Code Civil [°] est possible en matière d’abus de la liberté d’expression lorsque la faute est ‘sans rapport avec une infraction de presse’. Dans son principe, le Tribunal reconnaît qu’un montage peut être fautif, de même qu’une émission peut porter atteinte à la dignité humaine ». Les parties adverses n’ont en effet pas été suivies sur leur demande de « requalification de l’action indemnitaire sur le fondement de la Loi de 1881 sur la liberté de la presse  »
    Baudouin Labrique s’estime dès lors satisfait d’avoir pu faire avancer la jurisprudence et espère que les animateurs de télévision, entre autres, auront à cœur de respecter davantage les droits de leurs intervenants.
    [°] « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ».

    Ce n’est que fin janvier 2010 que l’avocat de Baudouin Labrique a reçu le certificat du tribunal attestant le défaut d’appel.

    Jean-Luc Delarue serait un jeanfoutre? Ce ne sont pas les hôtesses de l’air qui démentiront….

    Besson bientôt en Burka…

    février 11, 2010 by · Commentaires fermés sur Besson bientôt en Burka…
    Filed under: Politique 

    Le chantre de l’identité nationale, Éric Besson, n’ est pas à la noce. En lançant son débat sur l’identité nationale, le ministre a provoqué de multiples dérapages anti-islam et anti-immigrés. D’après certains sondages, une moitié des Français, veut-on croire, pensent que la pratique de la religion musulmane est incompatible avec la vie en société.

    Diable ! Voici Besson en bien mauvaise posture, lui qui est tombé raide amoureux, cet été, d’une jeune étudiante tunisienne, Yasmine Tordjman. Et qui a promis à la belle famille de se convertir à l’islam. Tout cela fait un peu désordre.

    http://www.bakchich.info/Besson-trebuche-dans-le-tapis-de,09972.html

    Pécresse-Huchon, les voyous fourbissent leurs armes…

    février 6, 2010 by · Commentaires fermés sur Pécresse-Huchon, les voyous fourbissent leurs armes…
    Filed under: Politique 

    Valérie Pécresse use de tout et de tous les membres du gouvernement pour déstabiliser Jean-Paul Huchon.

    L’agression de Vitry, sert de cheval de bataille à la candidate UMP alors que chaque semaine arrive ce genre de catastrophe, y compris en Corse il y a quelques jours…

    La candidate (UMP) en Ile-de-France, Valérie Pécresse, et le ministre Luc Chatel accusent le président de région de laxisme. Le socialiste dénonce «l’exploitation politique de cette affaire».

    Un mois après le meurtre d’un lycéen, poignardé par un autre élève dans leurs établissement du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), la question de la violence scolaire s’impose de nouveau dans la campagne régionale en Ile-de-France, permettant de masquer l’incompétence de tout le personnel politique.

    Valérie Pécresse a dénoncé la «passivité» et la «faute» de la région, dirigé par son adversaire, le socialiste sortant, Jean-Paul Huchon.

    Luc Chatel. Le ministre de l’Education nationale a reproché à la région de n’avoir pas mis en place une clôture autour du lycée.
    MAM ou Michèle Alliot-Marie et Christine Lagarde, par solidarité féminine sont venues soutenir Pécresse.
    Frédéric Lefebvre, l’homme qui ne paraît pas en possession de tous ses moyens accuse Huchon de «se défausser de ses responsabilités comme d’habitude».

    Marie-Pierre de la Gontrie et Julien Dray avaient dénoncé «l’exploitation honteuse» faite par le gouvernement de l’agression du lycéen de Vitry, «pour épicer leur campagne électorale».

    Comme d’habitude le débat politique est dans la fosse à purin alors qu’il suffisait de faire remarquer que Jean-Paul Huchon était un repris de justice, notamment condamné pour détournement de fonds publics et qu’il n’avait donc pas sa place comme élu.

    Il est vrai que si on se place sur ce plan, il ne va plus y avoir beaucoup de politiques en France…

    Nicolas Sarkozy occupe la Corse….

    février 2, 2010 by · Commentaires fermés sur Nicolas Sarkozy occupe la Corse….
    Filed under: Politique 

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés