• L’Europe, une vaste carambouille d’après Olivier Sarkozy…

    novembre 29, 2011 by · Commentaires fermés sur L’Europe, une vaste carambouille d’après Olivier Sarkozy…
    Filed under: Politique 

    Le demi frère du président français voit la fin de la zone euro d’ici trois mois et ce n’est pas du goût de Nicolas qui lui espère encore berner les électeurs…

    L’Autriche dans la panade tout comme l’Espagne, le manque de liquidité les oblige à emprunter à un coût exorbitant, ce qui ne va pas arranger le montant des dettes.

    Le triple A de la France pourrait bien être revu à la baisse dans les quinze jours à venir, ce qui serait normal étant donné le bricolage des chiffres par Christine Lagarde et François Baroin. L’Espagne socialiste de Monsieur Zapatero et elle aussi soupçonnée d’avoir falsifié les différents chiffres de son économie…..

    L’Allemagne qui serait la championne de la zone euro est également sur la sellette et aurait tripatouiller les chiffres de son endettement. Certains articles de la Presse Allemande évoquent certaines astuces de comptabilité dans les régions autonomes (landers) afin de minorer le montant de la dette…. Contrairement aux déclarations de Nicolas Sarkozy, ce n’est pas la croissance qui se profile mais bien la récession, mais plus grave, pour l’Allemagne aussi.

    José Manuel Barroso qui n’est pas le dernier lorsqu’il s’agit de carambouille pour sauver sa place continue de vanter son projet d’Eurobonds alors que tout le monde sait pertinemment qu’ils ne verront jamais le jour puisque Angela Merkel s’y oppose de manière catégorique…

    Les Français en choisissant Nicolas dans l’écurie  Sarkozy se sont trompés, ils ont misé sur le tocard.







    La France, pays étatique en faillite…

    novembre 28, 2011 by · Commentaires fermés sur La France, pays étatique en faillite…
    Filed under: Politique 

    Nos lecteurs réguliers sont habitués à souffrir de la formidable usine à gaz législative que leur infligent les membres de la « Caste » depuis longtemps au pouvoir, lesquels se rattachent à divers partis. Cet ouragan de lois participe à la paupérisation de la France et des Français, ceci dans une croissance ridiculement plate.

    Ils ne saisissent pas toujours l’existence d’une autre tornade dévastatrice,

    à savoir l’économie administrée, instrument favori de la même Caste. Elle utilise des termes précis comme « boîte à outils », « dispositifs », « volontarisme étatique », « coups de pouce », « mesurettes », ou autres, qui manifestent le désir violent de tout soumettre dans la vie nationale à une sorte de dictature diffuse.

    L’industrie automobile est actuellement sur la sellette. Sa situation est délicate, car le marché européen décline au profit des marchés émergents. La France a la chance d’avoir deux grands groupes qui ont su croître malgré les coups de butoir contre toute forme d’industrie des gouvernements successifs. Les dirigeants de ces groupes veulent satisfaire leur clientèle et, avec beaucoup de précautions, doivent réduire les effectifs en France.

    Le Président de la République ne l’entend pas ainsi. Il vient donc de convoquer (sic) à l’Elysée Monsieur Philippe Varin, Président de PSA, pour lui enseigner à mieux gérer son entreprise ; le Président endosse ainsi le rôle de DRH. C’est un abus de pouvoir caractérisé. Le Président de PSA a, semble-t-il, accepté. Personne ne peut imaginer qu’il ait obtempéré sans contrepartie et nul ne saura laquelle, tant l’économie administrée réserve de possibilités.

    Le pouvoir ne veut absolument pas prendre la « route de la liberté » et poursuit sans relâche la « route de la servitude » pour prétendument résoudre la crise dont il est largement complice. La route de la servitude est bien celle de l’économie administrée. De ce fait, il court en tout sens pour chercher des sous et attaque les niches fiscales. Le total atteindrait 100 milliards : 30 milliards d’entre elles seraient « injustifiées » : nous sommes en plein délire. Chacune de ces niches correspondait à une volonté momentanée du pouvoir de favoriser telle activité utile à une époque donnée. Aujourd’hui, il faut trouver au plus vite des ressources. La presse aux ordres va jusqu’à fustiger les bénéficiaires des 30 milliards car ils échappent à l’impôt ; certains comparent leur prétendu privilège aux fraudes sociales ! Le « tout impôt » impliquerait que, faute d’être taxé pour une activité quelconque, le bénéficiaire serait un fautif !

    Un autre exemple est celui de la Caisse des Dépôts, gigantesque dinosaure étatique, qui oriente ses investissements au hasard des préoccupations des gouvernements successifs.

    Le problème de l’emploi est crucial, le chômage venant précisément du bouillonnement activiste de l’Etat : si par miracle le chômage des jeunes s’améliore, il faut courir favoriser les seniors !

    Ne pas oublier non plus les deux Grenelles de l’Environnement qui, pour le bon plaisir de Jean-Louis Borloo, conduisent à des dépenses aberrantes et ruineuses ; Les lois correspondantes furent votées après de nombreuses parlottes et comprennent un grand nombre de dispositifs ruineux pour la population. Parmi ces mesures se trouve le choix des énergies renouvelables ou du développement durable, tous termes sans signification précise dans la langue française.

     

    LES DONS AUX OEUVRES

    La réglementation des dons aux oeuvres atteint un sommet dans l’absurde. Jusqu’en mars 2009, il existait 12 catégories d’associations bénéficiaires, chaque catégorie ayant son régime particulier ; le reçu à envoyer comportait une demi-page ; depuis lors, il comporte une grande page 21×24. A la lire attentivement, la raison en est que les 12 catégories d’associations sont devenues 24. Elles portent souvent des noms absolument obscurs : « entreprises adaptées », « entreprises d’insertion ou entreprises de travail temporaire d’insertion ». Le chef d’oeuvre de la « bourreaucratie » se lit dans une petite notice d’une demi-page : « Cette disposition fiscale concerne uniquement les organismes qui satisfont aux critères définis par les articles 200, 238 bis et 885, etc. du code général des impôts.» Pour que les victimes comprennent bien, il leur est conseillé de s’assurer qu’ils répondent aux critères visés ; ces derniers se réfèrent à un nombre d’articles considérable du livre des procédures fiscales. Et si les victimes ont des insomnies ils peuvent consulter le bulletin officiel des impôts dont la lecture doit être particulièrement attrayante. Nous gardons pour la fin le coup de fouet suivant : « Si les organismes bénéficiaires de dons délivrent à tort des reçus fiscaux, ils s’exposent au paiement d’une amende fiscale égale à 25 % des sommes indûment mentionnées sur ces documents (article 1740 à du C.G.I.). »

     

    «  TOUT ETAT » ET INTERETS

    Comment expliquer ce déferlement de l’économie administrée ?

    L’idéologie du « tout Etat » est inscrite dans les gènes de la Caste au pouvoir. Comme rien ne fonctionne parfaitement, son champ d’action est illimité. Il faut donc « être à la manoeuvre » tous les jours : si les étudiants n’arrivent pas à se loger dans tel endroit, un « dispositif » sera monté à la hâte et ainsi de suite dans tous les domaines… .

    J’ai dénoncé dans un livre aujourd’hui épuisé la « République Fromagère ». S’ajoute en parallèle la « République Sondagère » : les membres de la Caste dont, en particulier ceux du sommet, naviguent à vue sur la mer des sondages ; de ce fait, ils lancent, sans lassitude aucune, des gerbes d’actions diverses et variées voulant tout contrôler et, bien sûr, n’y parvenant jamais. Les actions sont d’autant plus nombreuses et désordonnées que 40 ministres ou quasi ministres, dont beaucoup d’inutiles, s’activent en permanence pour tenir le haut du pavé et montrer qu’ils existent.

    Les intérêts se donnent libre cours, les membres de la Caste trouvant dans cette action incessante les moyens de leur confort, de leur richesse, voire de leur joie : c’est le « bon plaisir ». Les intérêts d’autres parties prenantes les rejoignent : les bénéficiaires de subventions ou de « coups de pouce » salvateurs sont nombreux.

    Les effets sont inévitablement catastrophiques. Le premier est l’effet de ruine amplifié par les impôts nécessaires.

    Des dommages idéologiques se produisent aussi par la soumission stérile aux chimères à la mode comme les éoliennes ou d’autres folies semblables.

    Les rois Incas obligeaient, par la force des fonctionnaires, les citoyens de la base à laisser leurs portes grandes ouvertes pour que personne n’échappe à leur curiosité ; ils tenaient des statistiques grâce à un systèmes de cordelettes à noeuds. L’objectif était de tout diriger dans l’intérêt d’une Caste réduite.

    Les techniques ont changé, le « bon plaisir » est toujours là !

     

    Michel de PONCINS

     

    Eva Joly confirme: je suis une politique !

    novembre 23, 2011 by · Commentaires fermés sur Eva Joly confirme: je suis une politique !
    Filed under: Politique 

    Eva joly invitée à s’exprimer sur le journal de France 2 mardi soir a confirmé à David Pujadas et à tous les français qu’elle était devenue une politique à part entière, c’est à dire pourrie comme toute la classe politique française.

    David Pujadas qui lui faisait remarquer qu’elle avait déclaré qu’il n’y aurait pas d’accord possible avec le PS si celui-ci ne renonçait pas au nucléaire et à Flamanville a éludé la réponse partant sur des explications embarrassées sur la dangerosité du nucléaire. L’art de détourner les questions est l’apanage des politiques qui n’ont rien à dire et Eva Joly excelle dans cet exercice. On attendait que l’animateur de France 2  revienne à la charge lui précisant qu’elle ne répondait pas à sa question, mais à la télé on sait rester politiquement correcte et ne pas insister sur les sujets embarrassants…

    Eva Joly, juge incorruptible , des histoires, du bla bla, à la gamelle comme tous les autres ! Cécile Duflot, elle, plus préoccupée par son avenir politico-financier que par la pollution de la planète va s’entendre à merveille  avec celle qui est plus rouge que verte comme on le soulignait dans l’article  http://el-dia.com/2011/11/4610/europe-ecologie-les-verts-rouge-verte/

    L’Europe, l’Euro, au bord de l’Explosion…

    novembre 22, 2011 by · Commentaires fermés sur L’Europe, l’Euro, au bord de l’Explosion…
    Filed under: Politique 

    Alors que les frasques de DSK ont fait la Une des actualités, que François Filllon annonce des mesures d’austérité pour les supprimer ensuite se rendant compte qu’un quatrième jour de carence toucherait les plus pauvres, et que Danielle Mitterrand, la dernière Fan de Fidel Castro, épouse du plus grand bonimenteur politique de la cinquième république, vient de s’éteindre, c’est l’Euro qui tient la vedette car contrairement aux déclarations de Nicolas Sarkozy, il est au bord de l’explosion.

    La dette de la Grèce, oubliée, les Européens croyaient aux rassurantes déclarations du président français se présentant comme le champion de la « Crise ». Hors l’Italie vient frapper à la porte avec une dette colossale comparée à la Grèce, tandis que l’Espagne engluée dans un chômage tout aussi colossal n’aura bientôt comme seule ressource, la méthode américaine et japonaise, faire tourner la planche à billets.

    La monnaie unique a montré ses limites dans ce rassemblement hétéroclite de pays qu’on appelle Europe. La France va prendre le même chemin, ses finances étant à bout de souffle, et les services des impôts assimilés à des racketteurs ne feront que précipiter l’opinion public dans les rues avec le désordre qui en découlera….

    Tous réclameront de la BCE, des euros, encore des euros, toujours plus d’euros, avec l’inflation qui va de pair !

    Le Hic sera l’Allemagne, historiquement contre toute inflation, rappel de la naissance du nazisme.

    L’Allemagne donnera le signal de la fin de l’euro, revenant à une monnaie forte qu’elle avait dans le passé et qu’elle a troqué contre une monnaie de dupes.

    Les autres, France, Italie, Espagne et les 13 pays restant de la zone euro auront le choix de garder l’euro qui sera une monnaie de singe ou revenir à leurs anciennes devises…

    Pour les peuples européens, rigueur, faillite, ruine sont à l’ordre du jour, mais ça, ni François Hollande pas plus que Nicolas Sarkozy ne vous en parleront.

     

    L’Espagne, à droite toute…

    novembre 21, 2011 by · Commentaires fermés sur L’Espagne, à droite toute…
    Filed under: Politique 

    L’Espagne de Zapatero a vécu, Monsieur Rajoy lui succède. Austérité, dépenses sociales saignées à blanc, diminution des salaires des fonctionnaires, refonte du droit du travail pour le rendre plus souple et enquête-vérité sur les comptes des banques et caisses régionales…

    Et là, cela pourrait être très intéressant, dévoiler enfin à la face du monde pour ceux qui en doutaient encore que les banquiers sont de dangereux abrutis. Pertes énormes, comptes trafiqués, prêts non solvables, de quoi accélérer la faillite du système, processus indispensable pour sortir du bourbier où nous ont mis les politiques, premiers complices des banquiers.

    Nicolas Sarkozy doit se frotter les mains de ce résultat espagnol, tendant à prouver que les peuples votent de préférence à droite lors de grandes crises financières, alors que Barack Obama sent venir le vent de la défaite, les Etats unis ayant la plus énorme dette du monde.

    Plutôt qu’un gouvernement de gauche ou de droite, une révolution serait mieux fondée.

     

    Les Républiques Bananières Européennes.

    novembre 21, 2011 by · Commentaires fermés sur Les Républiques Bananières Européennes.
    Filed under: Politique 

    LES PREDATEURS PUBLICS

    « Prolétaires de tous les pays : unissez-vous ». On se souvient de la célèbre apostrophe. Les évènements économiques tragiques que connaissent les pays occidentaux mettent en lumière une autre maxime : « prédateurs publics de tous les pays : unissez-vous ». Nous allons montrer la réalité de ce principe avec toutes ses conséquences néfastes. L’actualité est brûlante à ce sujet.

    Le journal espagnol, « la Razon », nous apprend que Papandréou avant de quitter le pouvoir en Grèce, a commandé 400 chars aux USA pour 1 milliard de dollars. Il est impossible qu’il n’y ait pas de commissions à l’appui. Silence radio dans le monde entier sur ce vrai scandale. Par ailleurs, une députée grecque, Hara Kefalidou, a écrit au journal « Kathimerini » pour appeler ses collègues à renoncer à certains de leurs incroyables avantages, comme les voitures gratuites, les 310 euros accordés pour assister aux commissions et les doubles retraites. Elle s’est faite fortement rabrouer par son parti ; seules des mesurettes ont été adoptées.

    Au moment où toute l’Europe vole au secours de la Grèce, aucun gouvernement ne demande l’abandon massif des privilèges des élus : la solidarité entre prédateurs publics est manifeste.

    En Italie, les privilèges des politiciens sont tellement immenses que leur groupe est couramment désigné par le terme de « Caste ». Le symbole est si fort que celui qui n’appartient pas à la Caste est considéré comme inexistant. En 10 ans, le budget de la chambre des députés a gonflé de 750 millions à un milliard d’euros, celui du Sénat de 349 millions à 574 millions. Les salaires flambent ; les membres de la Caste disposent de privilèges insensés, comme des voitures, des droits aux voyages gratuits, la nourriture gratuite et la disposition d’un grand nombre de collaborateurs. Il y a 110 provinces qui font double emploi avec 20 régions.

    Le tout nouveau premier ministre a-t-il annoncé qu’il porterait le fer rouge dans cette situation inadmissible qui a conduit le pays à perdre pratiquement son indépendance ? Les prétendus experts qui font le voyage de Rome pour lui imposer des mesures draconiennes n’ont pas du tout la mission de réduire d’une façon douloureuse les privilèges de la Caste. Or, pourtant, récupérer cet argent public serait un élément essentiel du programme de redressement du pays.

    En France, la situation n’est pas meilleure, les lecteurs habituels de ces flashs connaissent l’étendue des prélèvements abusifs des grands prédateurs publics sur le PIB. L’omerta qui protège la Caste en France est totale. François Hollande a pris l’engagement en cas de succès à l’élection présidentielle de réduire de 30% sa propre rémunération. Fort intéressant ! Il n’a encouru que les moqueries de ses adversaires et n’a pas généralisé la proposition à tous les élus… .

    Quant à Bruxelles, les eurocrates sermonnent à qui mieux mieux les pays qui ne font pas les efforts qu’ils demandent. Ils se garderaient bien de renoncer eux aussi à une part importante de leurs propres richesses ce qui serait une argument indispensable de leurs discours. Parmi les gouvernements des États membres, personne ne demande cette mesure évidente et, ceci, par solidarité.

     

    LA FORCE FISCALE

    Comment expliquer à la fois le pillage organisé et la solidarité internationale dans le pillage ?

    La force fiscale alimente sans fin le butin public. Apparaissent trois destinations possibles de ce gigantesque amas d’argent:

    – L’enrichissement personnel des membres de la Caste.

    – La destruction pure et simple de l’argent lui-même : il n’existe plus pour personne.

    – Une utilité réelle pour des groupes déterminés ou pour la collectivité.

     

    L’observation montre que la première catégorie tend très vite à gonfler sans limite. La vitesse s’accélère à mesure que les unités s’agrandissent : voir l’Europe et l’empire onusien : les vrais contrôles à ces niveaux de plus en plus élevés sont impossibles. Donnons acte de ce que cet enrichissement est parfaitement légal ; c’est tellement vrai que les bénéficiaires fabriquent eux-mêmes les lois qui les favorisent.

    La conséquence inévitable est le carriérisme politique. Gagner sa vie sur un marché libre implique de rendre de vrais services aux autres dans un effort d’adaptation permanent. Avoir accès aux trésors du butin étatique est un autre choix de vie, qui a certes ses exigences, mais ouvre des richesses pratiquement illimitées sans obligation de servir véritablement la communauté.

     

    POURQUOI ET COMMENT LA RUINE

    Le pillage et de la solidarité dans le pillage ont un effet « boule de neige » sur la ruine.

    Si les membres de la Caste empochaient l’argent et les privilèges sans s’activer, les impôts seraient lourds mais ce serait, paradoxalement, le prix à payer pour la liberté du peuple ! L’amplification de la ruine découle de ce que, pour justifier leur formidable statut, ces privilégiés s’activent et se disent « débordés » : c’est alors le déluge de lois qui nous tétanisent de tous côtés.

    Une loi n’est jamais complète avant que sortent ses décrets d’application, ses circulaires, ses interprétations jurisprudentielles. Il existe au moins 61 codes avec 10 millions de mots ! Il est impossible d’exercer n’importe quelle activité sans encourir le risque d’être englouti par ce véritable tsunami. Une loi qui n’a pas reçu ses dépendances est une loi inapplicable, une sorte de loi en suspens : Il est des lois, qui n’auront jamais leurs dépendances : ce sont les lois mortes aussitôt que nées ; les experts comptent que depuis 2007 peut-être 30 % des lois votées sont ainsi des lois mort-nées. D’autres lois sont inapplicables car inintelligibles, la lecture des rapports de la Cour des comptes est édifiante à cet égard. Un grand nombre de lois sont contradictoires avec d’autres, certaines sont rétroactives. Il y a des lois en « coma avancé » : en effet, une foule d’organismes est aux aguets pour détruire les lois après coup, ainsi en est-il du conseil d’État ou du conseil constitutionnel et de l’Europe. Le mal créé aux entreprises par le déluge des lois explique en grande partie la panne de croissance.

    Après l’énoncé de ces faits communs, peu ou prou, à beaucoup de pays occidentaux, ne nous étonnons pas que dans ces pays un véritable fossé se creuse entre les prétendues élites politiques et les autres… .

     

    FAISONS UN REVE

    Les perspectives à ce sujet ne sont pas brillantes. Si aucun État européen ne réclame que les eurocrates rendent leur gigantesque butin, c’est bien parce que maints dirigeants espèrent bien un jour se glisser dans la peau bienheureuse d’un de ces eurocrates : c’est l’expression de leur solidarité.

    Envolons nous vers l’ONU, centre nerveux du pouvoir totalitaire mondial. Qui peut jamais connaître à la fois le nombre, le nom et les activités de sa galaxie d’agences ? Idem quant à leurs richesses.

    Certains pays ont des excédents budgétaires. La Suisse, en particulier, se plaint que ses excédents ne soient pas assez forts. Ils étaient prévus 2,5 milliards de francs pour 2011 et ils reviennent à 1,4 milliards. En cause une diminution des recettes fiscales et des dépenses engagées, peut-être à tort, pour lutter contre la cherté de la monnaie. Rassurons-nous, nos voisins ne sont pas prêts de déposer leur bilan! Nous rappelons que leurs élus sont si peu payés qu’il doivent pour la plupart continuer leur métier afin de boucler leur fin de mois. Le résultat bénéficiaire est double. Moins d’impôts et surtout moins de lois. Quant aux ministres, ils n’ont pas de voitures officielles et seul le président de la Confédération dispose d’une voiture de fonction. Il est vrai que le peuple suisse a une arme redoutable, à savoir le référendum d’initiative populaire.

    L’idéal serait que, dans au moins un pays occidental, un politicien crédible et ses amis comprennent qu’en abandonnant une partie importante de leurs privilèges, ils pourraient à la fois rallier les suffrages et libérer le peuple en l’enrichissant. L’exemple ferait tâche d’huile.

    Est-ce trop demander ?

     

    Michel de PONCINS

     

    PSA, Nicolas Sarkozy le libéral devient Stalinien…

    novembre 18, 2011 by · Commentaires fermés sur PSA, Nicolas Sarkozy le libéral devient Stalinien…
    Filed under: Politique 

    Nicolas Sarkozy, brouillon, incompétent, indécis, naviguant à vue, c’est la conclusion qui s’impose après plus de quatre ans au pouvoir. Incapable de respecter ses engagements de campagne, son bilan est lamentable et pour 2012 il va falloir trouver autre chose que la crise dont il serait l’unique paravent…

    Aujourd’hui, après l’annonce du plan de licenciement de Peugeot-Citoen, Nicolas Sarkozy déclare se saisir du dossier alors qu’il s’agit d’une société privée???

    Le président aurait-il quitté sa fonction présidentielle pour rejoindre Pôle Emploi?

    Aurait-il quelques idées de génie pour relancer les ventes de PSA après presque cinq années sans la moindre imagination?

    Malheureusement non, Nicolas Sarkozy n’a pas la moindre solution pour quelques problèmes que ce soit, sinon faire encore et toujours plus de dettes tout en promettant d’en finir avec le déficit budgétaire et de rembourser la colossale dette de la France, en bref, un copié-collé des promesses de 2007 !

    Quand on vous dit que Nicolas Sarkozy n’a aucune imagination….

     

    François Hollande est un guignolo….

    novembre 17, 2011 by · Commentaires fermés sur François Hollande est un guignolo….
    Filed under: Politique 

    Et bien voilà, c’est fait, François Hollande vient de faire la preuve qu’il était bien le guignolo annoncé par ses opposants.

    Après sa prestation télévisée de mercredi soir chez Laurence Ferrari sur TF1 ou il affirmait qu’il n’y avait aucune tractation ou marchandage avec Europe Ecologie Les Verts d’Eva Joly et de Cécile Duflot et qu’il n’était pas question d’arrêter la filière MOX, ce matin le PS annonçait contrairement aux déclarations du prétendant à l’Elysée que l’accord était bien le texte initial !!! Comprenne qui pourra à cette cacophonie entre les deux partis….

    François Hollande que certains avaient décrit comme un mou ou comme capitaine de pédalo voir un cousin de BABAR est passé ce matin pour une andouille !

    Ségolène Royal qui n’a rien d’une lumière nous avait pourtant mis en garde devant cet ex-compagnon qui n’a jamais rien foutu selon ses propres déclarations.

    La France en faillite, presque avec Nicolas Sarkozy en cinq ans de pouvoir (il faut lui laisser deux ans de plus) mais c’est une éclatante certitude avec François Hollande à la barre… du pédalo comme dirait le mousse attardé, Jean-Luc Mélenchon.


     

    Europe Ecologie-les Verts, plus Rouge que verte….

    novembre 16, 2011 by · Commentaires fermés sur Europe Ecologie-les Verts, plus Rouge que verte….
    Filed under: Politique 

    Le rassemblement des différentes mouvances de gaucho-écolo baptisé Europe Ecologie Les Verts n’est en fait qu’un parti Rouge, plus rouge que le PS. Eva Joly qui se verrait bien en dictateur communiste est avant tout et comme Cécile Duflot une arriviste qui rêve de grandeur et de pouvoir. Se présentant comme une femme de principe mais ne résistant pas à la manière de Jean-Marie Le Pen de distiller un peu de venin nauséabond, elle vient de prouver aujourd’hui qu’elle était avant tout une femme politique prête à toutes les compromissions…

    François Hollande intraitable sur l’EPR probablement plus pour s’affirmer que par conviction ne s’est pas privé du soutien de EE les Verts pour la présidentielle de 2012, le moyennant contre 25 places de députés rémunérés 15000 euros par mois, indemnités comprises….

    Verte, Rouge ou toute autre couleur, Eva Joly et Cécile Duflot ont prouvé hier qu’elles étaient des politiques à part entière, pourries comme les autres…..

    Dodo la Saumure, DSK, et si ce n’était qu’une histoire d’amour?

    novembre 16, 2011 by · Commentaires fermés sur Dodo la Saumure, DSK, et si ce n’était qu’une histoire d’amour?
    Filed under: Politique 

    Alors que la justice belge décide de maintenir en détention Dominique Alderweireld, dit Dodo la saumure, DSK et Anne Sinclair attaquent le Figaro en justice pour étalement de la vie privée ou quelque chose d’approchant… .

    Arrêté à l’aéroport de Charleroi le 1e r octobre, alors qu’il revenait de vacances passées en Espagne, « Dodo la Saumure », 62 ans, comparaissait hier devant la chambre du conseil de Courtrai, l’équivalent français de la chambre d’instruction. Chaque mois, cette juridiction réexamine l’incarcération des détenus non condamnés. Hier, elle a maintenu le proxénète français, propriétaire de seize bars en Belgique, derrière les barreaux de la prison d’Ypres.

    On attendait une intervention de Nicolas Sarkozy pour défendre ce ressortissant français dont la femme Béatrice Legrain, aurait eu une histoire d’amour avec DSK dans les toilettes d’un restaurant. La Presse toujours avide de sujets scandaleux et désireuse de salir les belles histoires n’ hésite pas à parler de sodomie; et alors?

    Béatrice Legrain, femme charmante dont DSK n’a pu résister à son charme et mais quel homme pourrait l’en blâmer?

    Par respect pour sa femme, Anne Sinclair, ses enfants, ses amis, nous ne nous étendrons pas plus sur la dernière histoire d’amour de DSK.

    Page suivante »

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés