• Mélenchon, Communiste ou escroc?

    avril 26, 2012 by · Commentaires fermés sur Mélenchon, Communiste ou escroc?
    Filed under: Politique 

    COMMUNISME : TOUJOURS VIVANT

    L’irruption de Jean-Luc Mélenchon, fort de ses talents et de la richesse que lui donne son statut de député européen, se produit sur fond de drapeaux rouges et de poings levés. Il ne se présente pas directement comme une émanation du PCF ; il est clair, toutefois, qu’il n’est qu’un faux nez. Son programme officiel est un méli-mélo surprenant où la chasse aux riches se trouve en filigrane à toutes les lignes. Le PCF espère bien, suite à son élan, en profiter lors des législatives.

    Le résultat final de l’élection présidentielle est inconnu à la date où ces lignes sont écrites. L’hypothèse de ministres communistes dans un gouvernement français n’est pas exclue. Ce ne serait, certes, pas la première fois. Le déserteur Thorez y figura. Sous Mitterrand aussi il y en eût. Le seul « progrès », bien mince, est que, depuis la chute du mur, la direction centrale n’existe plus. L’idéologie demeure néanmoins présente plus que jamais malgré son lourd passé de ruines et de massacres.

    Le communisme, en effet, n’est mort qu’en apparence. La Corée du Nord et Cuba sont des sanctuaires. Dans les pays prétendument libérés de l’Europe de l’Est les peuples abasourdis voient leurs anciens bourreaux se prétendre repentis et se saisir par la force des biens de l’État. En Chine, le parti a eu l’adresse de libérer l’économie pour donner du pain et des jeux aux victimes de l’horreur. Cela n’empêche pas le parti de régner d’une main de fer, bien que peu visible, sur toute la société. Dans pratiquement tous les pays, l’idéologie meurtrière imprègne de larges couches des médias et de l’opinion.

    UN PEU D’HISTOIRE

    Le communisme s’est manifesté d’abord en Russie où d’une étrange façon il avait trouvé un terrain d’élection avant de s’étendre comme une marée noire dans le monde entier. Il a tué par la faim des millions de gens en Ukraine ou par les armes ailleurs. Au Cambodge, avec Pol Pot et ses complices, une immense partie de la population fut décimée dans d’atroces souffrances. Il a tué aussi par procuration en donnant la main au nazisme, sorte de frère jumeau lui ressemblant de bizarre façon. De ces deux mains entrelacées est née la deuxième guerre mondiale et sa quantité incalculable de victimes. En Asie, il avait réussi à prendre le pouvoir dans l’immense Chine sous la tutelle impitoyable de Mao responsable de la mort de plus de 70 millions de Chinois. Menteur, criminel, obsédé sexuel, tel était celui que Giscard a salué comme un phare de l’humanité.

    Les communistes étaient une fraction importante des hommes de gauche d’avant 1939, qui, en France, ont laissé grandir le nazisme alors qu’ils avaient tous les moyens d’arrêter son ascension. Ces politiques sont, à ce titre, largement responsables de la deuxième guerre mondiale et de tous les massacres dont elle fut l’occasion. Ils ont aidé la victoire du nazisme : désarmement de la France par les 40 heures, grèves, propagande anti-française et multiples sabotages. Après avoir déclaré une guerre qu’ils n’ont pas livrée jusqu’à la trouver « drôle » ; ils l’ont enfin livrée pour la perdre honteusement.

    LA NATURE DU COMMUNISME

    Bien entendu, dans l’espace réduit de ce flash commentant les faits les plus récents et les plus étonnants, il est difficile de résumer ce que des livres multiples ont analysé.

    Dans l’analyse, il est tentant de se limiter à l’aspect économique, à savoir le partage de l’argent : il faudrait prendre aux riches pour donner aux pauvres. L’échec est connu et traduit l’impossibilité de l’objectif ; l’argent volé disparaît purement et simplement ; si des bribes subsistent, rien n’arrive aux pauvres. La conséquence est la ruine pour tous, excepté pour les membres du parti.

    Dans des pays affamés par le communisme, les magasins spéciaux permettent aux chefs de faire bombance. C’est l’aspect mafieux. Quand, après la chute apparente du communisme, les chefs ont continué le pillage d’une autre façon, le système mafieux a continué.

    Dépassons l’aspect économique ;

    La vraie nature du communisme est de vouloir créer un homme nouveau en violentant la nature humaine ; cet accouchement au forceps conduit nécessairement au totalitarisme avec ses conséquences comme le mensonge. Soljénitsyne avait bien remarqué que le mensonge était l’un des piliers du goulag contre lequel il s’est tant battu.

    Deux faits montrent la nature réelle du communisme.

    Le petit Marcel Van est un des plus grands Vietnamiens de tous les temps. Quand les Viets prirent le pouvoir dans le nord, il était rédemptoriste à Saigon. Il se porta volontaire pour aller à Hanoï afin de « montrer que  la vérité pouvait être honorée en terre communiste ». En peu de mois, le pouvoir communiste le rattrapa et le fit mourir. Sa cause de béatification est introduite.

    Autres temps : Lors de l »ascension des nazis, le père des deux frères Ratzinger s’était aperçu de la haine de ces nazis pour le catholicisme ; l’observation était juste : dès qu’il eût la totalité du pouvoir, le nazisme engagea la persécution contre l’Église et ce fut la première persécution qu’il déclencha ; les frères Ratzinger la subirent dans le séminaire où ils étudiaient. Les deux grands totalitarismes du XX° siècle « se retrouvent ainsi.

    Le plus surprenant est la complicité entre certaines entreprises et les pouvoirs communistes ; nombre de grandes firmes ont financé la fête du journal l’Humanité  et des milliardaires ont subventionné directement le parti communiste. Cette complicité explique en partie le silence de plomb qui a régné longtemps sur les crimes communistes comme, par exemple, le massacre de Katyn. En Chine, des hommes d’affaires se précipitent pour adhérer au parti communiste. Lénine s’y connaissait en hommes et avait remarqué que les capitalistes vendraient eux-mêmes la corde qui les pendrait.

    Moins étonnant mais tout aussi significatif se trouve la complicité de la presse. Le gauchisme des grands médias explique bien des désinformations. La prétendue éducation prétendue nationale a parachevé le travail : depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, elle est totalement soumise à des idéologues communistes qui l’ont d’ailleurs transformée en un champ de ruines. L’infiltration des esprits fut largement facilité par le KGB devenu FSB. Le seul vrai succès du communisme fut cette infiltration mondiale.

    POUR UN NUREMBERG DU COMMUNISME

    Le mardi 16 octobre 2001, il s’est passé un événement de première grandeur pour la France et peut-être bien au-delà. Ce fut sur Arte qui par son statut franco-allemand a parfois de la liberté de parole. Une émission était consacrée au communisme et au goulag. On vit des images horribles des camps de concentration soviétiques. Voici quelques échantillons des commentaires de la chaine : « Le communisme et le nazisme sont une seule et même chose », « Il y a eu génocide au goulag car les communistes voulaient volontairement tuer une partie de la population », « Le goulag est un crime contre l’humanité », « Il n’y a aucune différence entre le stalinisme, le léninisme et le communisme », « Les camps de concentration et donc le crime contre l’humanité sont contenus dans la philosophie communiste ». La conclusion était que la résurgence et la survie du communisme venaient de ce qu’il n’y avait pas eu de Nuremberg du communisme.

    En attendant cet événement très éventuel, le droit et même le devoir de chacun est de dénoncer sans cesse cette idéologie meurtrière.

    MICHEL DE PONCINS.

    Lauvergeon: Sarkozy est un menteur.

    avril 17, 2012 by · Commentaires fermés sur Lauvergeon: Sarkozy est un menteur.
    Filed under: Politique 

    « Il n’a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi et permettez-moi de vous dire que s’il y a bien un chef d’Etat qui, dans le monde, n’a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qu’il lui est arrivé, je pense peut-être que c’est moi ». Invité de France Inter mardi matin, Nicolas Sarkozy s’est montré très affirmatif. Alors que tout le monde sait que c’est rigoureusement le contraire.

    Il répondait à l’ex-patronne du groupe Areva, Anne Lauvergeon, qui assure dans un livre que les négociations avec Tripoli pour la fourniture d’un réacteur nucléaire ont duré jusqu’à l’été 2010. « C’est mensonge éhonté », s’est emporté M. Sarkozy. « Il n’a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi ».

    En fait, si. Au début de son mandat, Nicolas Sarkozy plaidait même ouvertement pour la vente de centrales nucléaires à des pays tels que la Libye. « Il y a des gens et des pays qui se disent : n’est-ce pas un peu dangereux de proposer le nucléaire civil à des pays comme l’Algérie, les Emirats Arabes Unis, ou la Libye ? Ce qui serait vraiment dangereux, ce serait de leur refuser », se justifiait-il le 3 juillet 2008 dans un discours consultable sur le site Internet de l’Elysée. Ne pas leur vendre de centrales serait donner « raison à l’Iran qui fait croire que l’Occident refuse par principe le nucléaire à des pays musulmans », poursuivait-il.

    Sarkozy, un menteur? Le mot est faible….

    Ramon Lacontessa

    Sarkozy, l’une des brebis galeuses….

    avril 17, 2012 by · Commentaires fermés sur Sarkozy, l’une des brebis galeuses….
    Filed under: Politique 

    Nicolas Sarkozy a défendu mardi son projet d’accord compétitivité-emploi dans l’entreprise devant un public acquis, des professionnels du bâtiment, tout en stigmatisant les « brebis galeuses » qui nuisent à l’image des entrepreneurs par des pratiques sociales scandaleuses.

    Pratiques scandaleuses, brebis galeuses, vocabulaire qui sied à merveille au président de la république, à son gouvernement et à tout le personnel politique français. Dans un autre temps, Nicolas Sarkozy utilisait le terme de Racaille pour désigner les jeunes banlieusards qui jetaient des projectiles sur la police du haut de leurs immeubles, ce que faisait récemment un jeune des beaux quartiers, à l’Elysée même, et dont l’auteur était un certain Louis… Sarkozy!

    Brebis galeuse est le terme le plus juste pour désigner celui qui devrait comparaître devant la justice afin de fournir des explications sur les comptes de campagne d’un certain Balladur et de bien d’autres affaires dont le fusible est un certain Eric Woerth….

    Racaille, brebis galeuses, voilà un joli programme pour dimanche prochain !

    Ramon Lacontessa

    Avocats en France Bananière…

    avril 16, 2012 by · Commentaires fermés sur Avocats en France Bananière…
    Filed under: Politique 

    AVOCATS EN COLERE

    L’actualité très brûlante nous conduit à évoquer de nouveau un des aspects de l’exception française, à savoir l’Enrichissement Personnel Indu (EPI) du groupe des prédateurs publics. Nous avons antérieurement montré en détail que cet EPI représentait au moins 5 % du PIB. Combien sont ces prédateurs publics agissant comme une véritable caste ? Les contours sont diffus et où s’arrête la limite entre les « petits » gratteurs et les grosses pointures ? Le chiffre de 10 000 ne serait pas loin de la vérité pour le sommet de l’échelle. Le prélèvement abusif est parfaitement légal et ne peut donc être critiqué devant la justice, puisque ce sont les mêmes ou leurs amis qui fabriquent la loi.
    Quand nous affirmons que cet EPI représente 5 % du PIB,, il est des incrédules : ces derniers se bornent à enregistrer les salaires déjà très importants et se combinant souvent avec des cumuls. Ils oublient les avantages indirects multiples et bien plus gratifiants que les salaires. Nous avons dressé une liste certainement incomplète de ces avantages. L’inventivité et la voracité des membres de la caste sont sans limite. Les faits récents ci-après pourront convaincre ces incrédules.

    DEVENIR AVOCAT SANS L’ETRE

    Un décret du 3 avril 2012 publié au J.O. du 4 avril est ahurissant, car il bouscule totalement au profit de la caste les règles d’accès à la profession d’avocat.
    C’est d’autant plus ahurissant que les divers candidats jurent que leur seule préoccupation est celle des intérêts du peuple français. Il est un autre sujet d’étonnement ; la justice est très malade et personne, parmi ces candidats, ne propose de remède efficace à la vraie déroute de cette tâche régalienne par excellence. Or, le décret sur la profession d’avocat est passé en catimini avec l’accord unanime des représentants patentés des deux principaux partis au pouvoir, ce qui est rarissime.
    L’avocat est un auxiliaire de justice. Dans le cas général, pour être avocat et en revêtir la robe, chacun d’entre nous doit suivre une formation et passer l’examen du CAPA, ou certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Ensuite, il doit s’inscrire à un barreau étant accepté par ses futurs pairs. Ce résumé du parcours le plus général est le fruit de plusieurs évolutions. L’ensemble du système est bien balisé et connu des spécialistes.
    Le somptueux cadeau que les prédateurs se sont fait à eux-mêmes, par le truchement de ce décret, est le droit pour certains d’entre eux de devenir avocat sans passer par la voie normale.
    Les ministres, les élus et les assistants parlementaires seront dispensés du passage par le CAPA s’ils justifient de huit ans au moins d’exercice de responsabilités politiques les faisant directement participer à l’élaboration de la loi. Personne ne peut savoir le chiffre exact des personnes ainsi favorisées et dont le nombre doit être considérable bien qu’incertain. Comme toujours l’imprécision des textes annonce de belles bagarres juridiques. Comment justifier les huit ans ? Gageons que des circulaires et des interprétations jurisprudentielles devront intervenir avec les incertitudes habituelles.

    LES CONSEQUENCES

    Les conséquences de ce vrai coup de force sont graves.
    D’abord le beau service rendu à la société par les avocats perd de son lustre. Ensuite, les personnages qui voudront et pourront profiter de l’aubaine, éventuellement en grand nombre, n’exerceront pas vraiment le métier étant par définition incapables de le faire. Ces personnages se contenteront sans doute d’utiliser leur carnet d’adresses pour faire du lobbying. Rappelons que le lobbying et sa prospérité incroyable est l’un des effets négatifs de l’intervention abusive des États dans la vie des citoyens. Ces États disposant de pouvoirs intolérables, il n’est pas étonnant que des groupes organisés tentent de tirer la couverture à eux, parfois avec des moyens douteux.
    Le prestige de la classe politique, déjà au plus bas, ne va rien y gagner. Selon le droit des gens, il s’agit d’un véritable vol puisque, si ce décret est maintenu et appliqué, l’on privera de leurs droits légitimes les personnes qui suivent la voie normale et l’on dépréciera le résultat de leurs efforts. Ce droit hors du commun peut tout doucement devenir un droit acquis pour les membres de la caste. C’est une forme nouvelle d’Enrichissement Personnel Indu (EPI). Il aura une « valeur marchande » considérable bien qu’impossible à évaluer.
    La hâte avec laquelle ce décret est sorti en période pré-électorale, dans un accord pour une fois unanime, montre bien qu’il s’agissait de sauver les meubles pour les futurs perdants.

    LA COLERE DES AVOCATS

    La colère des avocats est grande et légitime. Des recours ont été déposés au Conseil d’État, dont celui de l’ordre des avocats de Paris. Ce dernier à précisé que, si le recours était rejeté, il refuserait l’inscription au barreau de Paris des bénéficiaires éventuels.
    Cette colère aura-t-elle de l’effet ? Méfions nous. Pour résister efficacement, les avocats de tous les barreaux de France auront besoin d’offrir un front sans fissures.
    Quel que soit les résultats des élections, l’appareil d’État en France continuera à disposer de moyens gigantesques. Aucun des candidats supposés gagnants ne souhaite faire reculer l’État, ce qui serait pourtant la seule solution évidente et possible aux calamités qui frappent le peuple français.
    Dans la situation présente, la caste au pouvoir manipule environ 56% des ressources nationales. Toucher à ses intérêts vitaux s’apparente à un crime de lèse-majesté et tous les moyens au besoin les plus vils seront employés pour asseoir le nouveau « droit acquis ».
    Le décret pris « à la va vite » est l’illustration du « pas vu-pas pris », un des principes qu’utilise la caste pour agir sans contrôle dans le sens de ses intérêts ; en fait, d’ailleurs, ce fameux principe a mal fonctionné : le Figaro a publié un long texte pour décrire l’imposture ; pour défendre ses amis, un de ses membres a dit que ce décret n’était qu’une maladresse, simple avatar parmi d’autres de la vie gouvernementale : circulez, il n’y a rien à voir !
    Bonne chance aux vrais avocats s’ils veulent sincèrement défendre et valoriser leur belle mission.

    MICHEL DE PONCINS.

    Des Paroles et des Actes, 0 pointé.

    avril 12, 2012 by · Commentaires fermés sur Des Paroles et des Actes, 0 pointé.
    Filed under: Politique 

    L’émission des Paroles et des actes sur France 2 avait pour but d’éclairer les français sur les programmes des candidats à l’élection présidentielle, hors pour cela il aurait fallu que ceux en charge de représenter les téléspectateurs soient à la hauteur de la tâche….

    Les USA et la FED par la personne de Ben Berbanke sont les champions de la planche à billets émettant des centaines de milliards de dollar afin de racheter la dette américaine, ce que préconise la candidate du front national, Marine Le Pen.

    Hésitante, la candidate FN n’a pas su répondre comme il convenait à François Lenglet qui affirmait contrairement à elle que les américains ne produisaient pas de dollars pour financer leur dette….

    Contre vérité que vous pouvez lire dans tous les journaux anglo-saxons et repris par la Presse économique Française que ne semble pas lire François Lenglet, intervenant de l’émission.

    Officiant pour BFM TV, nous avons eu l’occasion d’assister à ses prestations notamment face au chef de l’état, et le moins qu’on puisse dire, son manque de pugnacité est l’égal de son manque de connaissance. Ancien enseignant, François Lenglet devrait reprendre le chemin de l’école, pourquoi pas l’école du journalisme….

    Des Paroles et des Actes, comme l’élection présidentielle; aucun intérêt.

     

    Ramon Lacontessa

    L’ONU, TOTALITARISME, RUINE ET IDEOLOGIE..

    avril 11, 2012 by · Commentaires fermés sur L’ONU, TOTALITARISME, RUINE ET IDEOLOGIE..
    Filed under: Politique 

    La taxe Tobin revient dans l’actualité. L’idée de taxer les transactions financières est née à L’ONU. Il fallait « terrasser » la pauvreté en amassant de l’argent pour le redistribuer. Si, un jour, le projet se réalise, malgré de fabuleuses oppositions, l’argent ne parviendra pas aux pauvres et se perdra dans les bureaucraties intermédiaires.
    La crise aide à comprendre ce qu’est l’ONU. Cette crise, même si certains semblent y échapper, se traduit par l’écroulement de la croissance en Europe avec des taux de chômage inhabituels. Par contre, là où la croissance se manifeste, comme dans certains pays d’Asie et d’Afrique, le effluves du malaise européen se font sentir.
    Les politiques et les prédateurs publics font croire que la crise est une donnée exogène venue là par hasard ou par l’effet d’un libéralisme « sauvage » encouragé par de « méchants » capitalistes. Personne n’y pourrait rien ! Les vrais responsables espèrent ainsi garder la main, en continuant à exercer un pouvoir quasi totalitaire d’où ils tirent la richesse insolente qui, précisément, est une des racines de la crise.

    MONDIALISME ET MONDIALISATION

    L’un des mensonges diffusé par le tam-tam médiatique est la mise en accusation de la mondialisation des échanges ; celle-ci ne permettrait pas de lutter à armes égales avec des pays à bas salaires ; il en résulterait l’idée d’un protectionnisme de « bon aloi », justifiant évidemment l’intervention de l’État.
    La mondialisation est la généralisation dans le monde entier de la libre circulation des biens, droit fondamental auquel les États, en bonne logique, ne doivent mettre aucun obstacle, que ce soit sous forme de droits de douane ou de réglementations ; ce n’est pas une nouveauté. La route de la soie, le commerce des épices représentaient la mondialisation à la mesure des techniques de l’époque.

    Les opposants entretiennent une confusion avec le mondialisme. Ce dernier est l’installation d’un pouvoir totalitaire dans le monde entier avec l’aide de multiples relais. Il explique largement la crise et est le contraire de la mondialisation. La CEE et ses multiples succursales sont clairement un échelon de ce mondialisme totalitaire. Les dégâts de plus en plus insupportables imposés à de multiples nations par les auteurs mêmes de la catastrophe incitent à regarder plus haut et nous voici, de plain pied dans l’ONU, cœur du cœur de la chaudière mondialiste.

    LA NAISSANCE D’UN MONSTRE

    L’ONU est la clef de voute de l’ensemble mondialiste et se décline à son tour dans une foule de bureaucraties gigantesques qui travaillent pour leur compte propre en quasi indépendance : FAO, UNESCO, OMC, CITES, OMS. A côté de ces vraies « seigneuries », il est une quantité d’autres « bourreaucraties ». Un coup d’œil sur Google révèle leur liste épouvantable et l’impossibilité absolue de les dénombrer ; elles répondent à des dénominations diverses : agences, instituts, programmes, hauts commissariats, fonds de ceci ou de cela, entités. Chacun des organismes a des prolongements multiples : la prolifération des structures bouillonne de haut en bas et aussi latéralement.
    Fondée le 24 octobre 1945, L,ONU n’avait pas du tout dans ses missions celle de devenir un super gouvernement mondial. C’est ce qu’elle est pratiquement devenue avec ses 191 pays adhérents.
    Cette extension « diabolique » s’explique par l’un des principes de base des organisations publiques ; « Une organisation publique, quelle qu’elle, soit a très vite pour objectif non officiel et non avoué de croître sans limite et, ceci, pour la pleine satisfaction notamment financière de ses membres »
    L’ONU, théoriquement reine de l’ensemble, n’exerce que très rarement un contrôle et c’est pour cela qu’il est légitime d’avancer que le travail se fait en une quasi indépendance. Il existe des passerelles, ce qui complexifie l’ensemble, avec parfois des quasi « ambassadeurs » entre les structures.
    Des organisations transversales existent, telle la fédération mondiale des collectivités locales créée pour discuter avec l’ONU en vue de « promouvoir un développement humain durable », expression sans signification intelligente.
    Sans fin, depuis environ une soixantaine d’années, ces organismes progressent résolument et sûrement en nombre et en puissance : filiales, bureaux, effectifs, salaires et avantages mirobolants enflent comme un ouragan.

    LA PAUVRETE

    Comment ce bouillonnement propage-t-il la pauvreté dans le monde, d’une façon si visible que les responsables eux-mêmes s’en aperçoivent.
    Citons d’abord les coûts faramineux de ce cirque mondial. Personne ne connaît le total des budgets ; aux coûts propres il faut ajouter les coûts à l’intérieur des pays adhérents de l’ONU ; qui pourrait évaluer les frais des élus et fonctionnaires tout affairés à entretenir les contacts avec la merveilleuse et scintillante toile d’araignée ?
    Les coûts s’envolent d’autant plus que maint postes artificiels ou structures inutiles sont créés uniquement pour fait plaisir à tel ou tel. Les règlementations multiples contribuent aussi à la pauvreté. La corruption qui règne à l’ONU est connue. Malgré ce rôle de l’ONU dans l’extension de la pauvreté, cela ne l’empêche pas de faire croire qu’elle s’en préoccupe.
    En 2000, une parlotte internationale avait eu lieu sous son égide avec 160 chefs d’État. L’objectif était de résoudre le problème de la pauvreté dans le monde. New-York était bouchée du soir au matin par leurs somptueux cortèges et c’était précisément le bal des responsables de la pauvreté. Plusieurs des grands bourreaux de la planète étaient là et personne n’était gêné de leur serrer la main, au cours des innombrables fêtes où le champagne coulait largement à la santé des pauvres pour orner la parlotte !

    L ‘IDEOLOGIE
    Le pouvoir totalitaire mondial propage aussi les pires orientations de notre époque qui sont financièrement soutenues par le déversement de fonds publics.
    Le prétendu réchauffement climatique avec ses supposées origines humaines fait partie du credo onusien. Il en découle l’idée folle que les homme seraient de trop. Les attaques contre la famille s’en suivent normalement accompagnées de la culture de mort. La parité hommes-femmes complète le tableau avec, dernière nouveauté, l’idéologie du « genre ». Pour promouvoir cette parité une « super » agence a été créée.

    UN CHAMPIGNON ATOMIQUE

    L’objectif principal de l’ONU était de faire régner la paix et c’est raté ; personne ne peut faire le décompte des guerres passées ou en cours sous le règne onusien. En revanche, l’ONU est devenu un genre de champignon atomique dominant la planète entière et l’empoisonnant de diverses façons.
    Pour libérer le peuple français, un gouvernement responsable dénoncerait patiemment un grand nombre de traités qui nous asservissent.
    Ce gouvernement n’est pas en vue. Si, par miracle il survenait, son exemple pourrait faire éventuellement tache d’huile et dissiper le champignon. Souvenons-nous que les empires, quelle que soit leur nature, se sont toujours écroulés.

    MICHEL DE PONCINS.

    FMI, Lagarde,Grèce, Europe….

    avril 5, 2012 by · Commentaires fermés sur FMI, Lagarde,Grèce, Europe….
    Filed under: Politique 

    Le FMI, sorte de bureau de poste ou tout le monde fait un dépôt et ou l’ancien préposé était le plus grand paillard du monde politique français, DSK, succédé par la nageuse Christine Lagarde qui si elle sait mener sa barque, a coulé un peu plus le navire France, n’est pas un bureau de poste inhumain.

    Devant la faillite Grec et les problèmes que rencontre sa population, le FMI s’émeut, pour preuve: Le Fonds monétaire international s’est dit jeudi « profondément attristé » par le suicide d’un retraité la veille en pleine rue à Athènes, qui a suscité un fort émoi en Grèce.
    « Ce que j’aimerais faire, c’est dire que nous sommes profondément attristés d’apprendre quelque décès que ce soit dans ces circonstances. Et tout simplement exprimer notre sympathie », a déclaré un porte-parole du FMI, Gerry Rice, lors d’un point de presse à Washington.
    Il était interrogé sur le suicide, à quelques mètres du parlement grec, d’un homme de 77 ans qui dans une note a accusé le gouvernement de l’avoir privé des ressources dont il avait besoin pour vivre.

    Christine Lagarde, égale à elle même a probablement estimé que ce retraité n’avait pas assez planqué de talbins en Suisse ou ailleurs, comme elle avait déclaré en tant que ministre des finances français que ceux qui trouvaient l’essence trop chère n’avaient qu’à se déplacer en vélo….

    On trouve les postières un peu conne mais celle-ci est la patronne…

    Histoire qui feront sourire certains, mais pas pour longtemps car c’est ce qui attend la France dans les mois à venir et les retraités sont les premiers concernés. Augmentation des factures, Eau, Eléctricité, Gaz, Assurances, loyers, impôts et création de nouveaux, baisse des retraites comme ça s’est déjà vu dans le passé du temps du temps du second septennat de François Mitterrand, les Français comme l’ensemble des peuples européens vont être à la diète sévère, mais la classe politique survivra très à l’aise….

    A moins que comme il y a un peu plus de deux cents ans, au lieu de se suicider, le peuple riche et pauvre décidera de suicider les responsables de cette faillite générale, et qui pourrait les en blâmer?

    Richard Descoings sur les traces de DSK?

    avril 4, 2012 by · Commentaires fermés sur Richard Descoings sur les traces de DSK?
    Filed under: Politique 

    Le corps sans vie de Richard Descoings, 53 ans, a été découvert mardi 3 avril aux alentours de 13 heures (19 heures à Paris) dans une chambre de l’hôtel de luxe Michelangelo, situé sur la 51e rue, en plein cœur de Manhattan, à New York.

    Nu sur son lit, des bouteilles d’alcool entamées dans la chambre, les enquêteurs ne privilégie aucune piste pour l’instant si ce n’est que le directeur de Sciences Po n’était pas seul dans la chambre…

    En 2011, le journal Mediapart révèle que Richard Descoings perçoit 25 000 euros de salaire mensuel tout en profitant d’un chauffeur et en jouissant d’un appartement de fonction, ce qui est une exception pour un directeur d’établissement du supérieur. Des « superbonus » sont également évoqués pour lui et tout le directoire de SciencesPo Paris (dont son épouse fait partie).

    Un homme très décoré:

    1997 : Chevalier de l’ordre national du Mérite
    2001 : Chevalier des Palmes académiques
    2005 : Chevalier de la Légion d’honneur
    Il est également commandeur de l’ordre de Rio Branco (Brésil).

    Décidément les hôtels américains ne réussissent pas aux hommes pourvus d’ambitions politiques….

    Bizarre, bizarre….

    Pouvoir d’achat, Sarkozy est un escroc…

    avril 4, 2012 by · Commentaires fermés sur Pouvoir d’achat, Sarkozy est un escroc…
    Filed under: Politique 

    Tout le monde a pu voir Nicolas Sarkozy à la télévision déclarer que durant son quinquennat, le pouvoir d’achat des français avait augmenté!

    Tour de passe passe habituel qui consiste à se servir de chiffres fabriqués pour la circonstance et qui permet d’affirmer n’importe quelle stupidité. Mais dans l’ordre moral, il s’agit bien d’une escroquerie.

    L’INSEE, cet organisme aux ordres du pouvoir est l’accessoire indispensable qui permet de sortir les chiffres que l’on veut, c’est à dire ceux qui arrangent le pouvoir en place. Statistiques entremêlées qui permettent de faire dire n’importe quoi aux chiffres comme par exemple que le passage à l’euro n’avait aucunement augmenté le coût de la vie…

    Tout le monde peut consulter sa fiche de paye et en fouillant dans les actualités trouver les nombreuses hausses d’impôts dont Sarkozy s’est fait le champion. Parler de hausse du pouvoir d’achat, c’est se foutre du monde ouvertement.

    Mais les hommes politiques osent tout, les français s’acharnant à aller voter alors qu’une abstention totale serait le signe d’une véritable révolution sans le besoin d’utiliser l’ustensile de cuisine qu’est la guillotine….

    Un français sur deux n’est déjà plus inscrit sur les listes électorales et dernièrement les instituts de sondages laissaient entrevoir une grande abstention sur les 50% restant d’où un vent de panique dans tous les partis…

    Sarkozy tout comme ses homologues sont des escrocs dont il faut se débarrasser. La manière douce c’est l’abstention, la manière forte, c’est 1789!

     

    Antoine Peillon, un aimable farceur…

    avril 3, 2012 by · Commentaires fermés sur Antoine Peillon, un aimable farceur…
    Filed under: Politique 

    STOP love arnaqueur créé par yvonlavoir - iLoveGenerator.com

    Antoine Peillon, scribouilleur au journal La croix a décidé de faire du fric et pour ce faire, d’écrire un bouquin au titre racoleur qui espère-t-il va exciter ceux qui n’ont pas la chance d’avoir beaucoup d’argent et de ce fait jalousent les nantis

    Des supputations sans preuves puisque tout est secret, des sociétés dont on ne sait à qui elles sont, Antoine Peillon n’a pas la moindre preuve à avancer si ce n’est que UBS France est en déficit et que cela doit bien être compensé par quelque chose d’autre (sous-entendu, malhonnête) nous dit ce redoutable enquêteur…

    Il n’a pas dû consulter beaucoup de bilans d’entreprises et de grandes banques à travers le monde, notamment les comptes de l’ancien Crédit Lyonnais en France où les déficits sont plus courants que les bénéfices….

    La France en déficit depuis quarante ans n’a pas suggéré une enquête sur le monde politique à notre Tintin de service.

    Des sommes absolument secrètes, appartenant à des gens tous aussi secrets provenant d’activités inconnues mais tout de même estimées à six cent milliards d’euros par des gens biens informés nous précise-t-il….

    Yves Montand avouait à Anne Sinclair dans l’émission Sept sur Sept il y a très longtemps qu’il possédait un compte en Suisse, à l’image de tous les gens qui avaient un peu d’argent et qui avaient été échaudé par l’épisode Mai 68alors qu’il n’était plus possible de retirer un sou dans les banques…

    Le monde politique sachant de quoi il est capable est le premier à se constituer un pactole dans les paradis fiscaux, mais ça, Antoine Peillon ne le sait pas car en fait il ne sait rien, il colporte des bruits de couloirs.

    Des sportifs célèbres, des personnalités du show-biz permettent à Antoine Peillon de citer des noms mais ce ne sont pas des évadés fiscaux mais des exilés fiscaux, ce qui tout à fait légal, à partir du moment ou l’on vit plus de six mois par an hors de France, la compagne de François Baroin, l’actuel ministre des finances, une certaine Laroque en était un éclatant exemple…

    Dans un pays incapable d’équilibrer ses finances et ceci depuis quarante ans, quoi de plus normal pour un individu responsable d’essayer de se prémunir contre la faillite inévitable qui guette son pays? Antoine Peillon voudrait faire croire que la situation actuelle de la France est dû à l’évasion fiscale qui est une gouttelette d’eau dans cet océan de dépenses….

    En fait, Antoine Peillon est un de ceux dont nous parlions plus haut; sans talent, sans argent, il espère avec ce qu’on a du mal a appeler un livre d’investigation, retourner sa situation personnelle, et pouvoir lui aussi courir mettre quelques euros dans un pays ou une banque n’est pas l’anti-chambre du FISC …

    William Cardspeare

    Page suivante »

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés