• Cécile Duflot, une fleur pourrie…

    septembre 24, 2012 by · Commentaires fermés sur Cécile Duflot, une fleur pourrie…
    Filed under: Politique 

    Fleur Fane | news online

    On se souvient des combines de Cécile Duflot pour obtenir un siège à Paris et de ses compromissions quant au Nucléaire, tout comme son compagnon, Jean-Vincent Placé pour devenir Sénateur… Chez les Duflot, la politique, ça doit rapporter gros! Fini les écolos baba-cool, il faut faire du fric, beaucoup de fric!
    Daniel Cohn-Bendit qui vit de la politique depuis Mai 1968, aujourd’hui député européen, rompt l’alliance avec le PS français tout comme le parti d’Europe-Ecologie-les Verts qui ont décidé de voter contre la ratification du traité européen, donc contre François Hollande et son gouvernement.
    Hors, il se trouve que Cécile Duflot fait partie de ce gouvernement, mais en femme de tête ou en femme d’argent, elle a décidé qu’une contradiction politique majeure n’allait pas briser sa carrière ministérielle, en cela approuvée par Jean-Vincent Pacé son compagnon…
    le ministre du Logement, Cécile Duflot, est restée muette, préférant donner sa recette anti-stress, cuisiner un Chili le samedi soir à 22 heures (???) Ce lundi, elle a confirmé à Paris Match : « Je ne démissionnerai ni du gouvernement ni d’EELV », a-t-elle assuré.
    Connaissant le couple Duflot-Placé, on en doutait pas une seconde!

    William Cardspeare

    François Hollande, capitaine du Titanic…

    septembre 18, 2012 by · Commentaires fermés sur François Hollande, capitaine du Titanic…
    Filed under: Politique 

    Titanic : Le Titanic en train de couler - Titanic : Un partenariat ...

    François HOLLANDE : TROIS BALLES DANS LE PIED avant de sombrer

    Au cours de sa récente prestation télévisée et par les conséquences qui l’accompagnent, le Président François Hollande s’est tiré au moins trois balles dans le pied.

    A la base, se trouve une fausse équation. Ensuite apparaît une contradiction totale entre ses prétendus objectifs et sa véritable action. Enfin, il montre malheureusement qu’il est littéralement drogué à la dépense publique, ce qui paralyse toute action utile.

    L’EQUATION MENSONGERE

    Le raisonnement de base repris à longueur de journée par les médias est le suivant : il y a une crise et par suite de cette crise, la panne de croissance est inévitable et totale. Or, pour résoudre les problèmes multiples, dont celui lancinant et en accroissement constant du chômage, il faut de la croissance laquelle est au plus bas avec des perspectives très sombres.

    Assis sur une telle certitude, le pouvoir s’agite désespérément, les ministres s’affolent, les ordinateurs tournent comme des fous : si l’on atteint tel chiffre de croissance, la réussite sera proche. .. .

    Le calcul est erroné et nous nous trouvons devant une chimère telle que ces flashs dénoncent souvent. Sans être mathématicien chevronné nous voyons bien que les vrais résultats attendus si l’on suit cette feuille de route sont repoussés dans le lointain comme un mirage.

    Comment la grande presse accepte-t-elle ce raisonnement sans dénoncer la supercherie ? Un flash spécial serait nécessaire pour analyser la prétendue indépendance de la presse et des médias.

    LA CONTRADICTION

    Dans la France, telle qu’elle est et qu’on ne voudrait pas qu’elle fût, il y a trois calamités étroitement enchevêtrées et dont le pouvoir se plaint à juste titre : la croissance en déroute évoquée plus haut, le chômage et la paupérisation du pays c’est-à-dire la chute du pouvoir d’achat. Chaque accroissement d’une de ces calamités se répercute sur les autres.

    Le pouvoir, par le Tsunami fiscal qu’il déclenche, crée lui-même ces calamités ou les aggrave si elles préexistaient. L’ouragan prévisible serait de plus de 20 milliards, aux dernières nouvelles. L’effet récessif vient d’abord mécaniquement ; le patron d’une PME de vingt personnes n’engage pas un employé de plus si le fisc va le priver du surcroit de bénéfice attendu. Il s’ajoute l’incertitude ; depuis des mois avant l’élection et depuis l’élection, cette incertitude règne comme un nuage menaçant de Tchernobyl ! Elle est l’ennemie de toute croissance.

    Pour porter remède à la triple calamité il n’est qu’un seul moyen : proclamer dès demain et sans attendre 2013 le Gel Fiscal Total (GFT). Le GFT revient à supprimer les 20 milliards prévus et peut être davantage ; il doit être annoncé pour une certaine durée. C’est possible par une deuxième loi de finances rectificatives détricotant la première. Le Prince pourrait le faire, ayant exceptionnellement la totalité du pouvoir. En plus de l’effet libératoire immédiat sur l’économie, l’effet psychologique national et international serait immense.

    LE CULTE DE LA DEPENSE PUBLIQUE

    C’est alors que, non par hasard mais par une implacable logique, nous arrivons au culte de la dépense publique qui agit comme une drogue malfaisante. Le prétexte est vite trouvé : c’est la nécessité de lutter contre le déficit public. Le Tsunami fiscal s’impose alors puisque la drogue interdit les économies nécessaires et possibles. Prétendre diminuer les déficits publics par des impôts est une vraie farce, d’autant plus que l’impôt tue l’impôt.

    Il est nécessaire de faire des économies sur une très grande échelle. Celles-ci doivent être immédiates par leurs effets, pour équilibrer en trésorerie les impôts manquants et, même, créer des surplus. Compte tenu de la montagne gigantesque des dépenses publiques la marge de manœuvre est très importante.

    LA RICHESSE POUR TOUS

    En se tirant trois balles dans le pied, le Président impose au peuple français une austérité, présentée par les médias comme inévitable. L’argument récurrent est le partage du fardeau de la crise ! La route inverse serait la richesse pour tous.

    Jusqu’ici il est ficelé par la coalition hétéroclite des idéologues et des intérêts apparents de ses amis politiques.

    Saura-t-il s’élever au-delà de lui-même pour éviter le naufrage du Titanic? C’est la question.

    MICHEL de PONCINS

    La Chine, le nouveau Reich…

    septembre 17, 2012 by · Commentaires fermés sur La Chine, le nouveau Reich…
    Filed under: Politique 

    La croix gammée, un ancien symbole de la Miséricorde

    Les chinois se permettent tout et du fait de leur suprématie en nombre d’habitants, sont extrêmement dangereux, ce que semblent sous-estimer les occidentaux.
    Pour l’instant et pour quelques années seulement, les USA restent la première puissance militaire du monde mais rappelez vous l’ascension du troisième Reich et de sa formidable armée construite en moins de sept ans…
    Les chinois se foutent ouvertement des gouvernements occidentaux, le Tibet en est la preuve flagrante, les vétos à l’ONU concernant l’Iran en sont une autre.
    Les chinois haïssent les Américains, et les japonais, et le conflit à propos de l’île Diaoyu et des îles annexes soigneusement orchestré par le gouvernement chinois pour exhorter son peuple à haïr le Japon chaque jour un peu plus; mais dans quel but?
    Annexer les îles en question en faisant peur aux japonais devant un peuple de 1.300.000.000 âmes, uni et prêt à rentrer en guerre, c’est probable mais qui pourrait croire que les chinois à l’instar d’Hitler en resteraient là…
    Les chinois tyrannisent Taïwan et tous les peuples environnants et seule la puissance américaine les contient encore, mais pour combien de temps?
    Les chinois exigent des conditions dans les contrats commerciaux que nul n’aurait accepté auparavant alors qu’ils copient les marques déposées en toute impunité, et monopolisent les ressources des terres rares à l’encontre des droits élémentaires du commerce.
    L’histoire se répète inlassablement et pour connaître l’avenir que nous réserve la Chine, il suffit probablement de relire l’histoire du troisième Reich.

    Philippe Penciolelli

    JC Cambadélis ou Harlem Désir, un escroc ou un escroc…

    septembre 8, 2012 by · Commentaires fermés sur JC Cambadélis ou Harlem Désir, un escroc ou un escroc…
    Filed under: Politique 

    PS: qui est Jean-Christophe Cambadélis, le nouveau premier ...

    Jean-Christophe Cambadélis, fidèle soutien de DSK (on ne se refait pas) candidat pour le poste de premier secrétaire du PS a toutes les références pour accéder à ce poste, c’est un ancien repris de justice, tout comme son concurrent Harlem Désir qui a su profiter des différences raciales pour se faire du fric avec la très belle organisation SOS-RACISME.

    En 1998 celui qui se fait appeler Harlem (ce n’est en effet pas son prénom) est condamné à dix huit mois de prison avec sursis et trente mille francs d’amende pour recel d’abus de confiance, ce qui est pour un politique tout à fait normal…
    En cause, un emploi fictif (en bref une combine) comme formateur dans une association lilloise entre novembre 1986 et octobre 1987, alors que l’actuel n° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme. On peut appeler cela une escroquerie donc que son auteur est un escroc…

    Jean-Christophe Cambadélis lui aussi est tombé pour une combine similaire, et a été reconnu coupable en 2006 dans l’affaire des emplois fictifs de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF).
    Condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende, il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d’une activité fictive de conseil. Donc, aussi un escroc…
    En 2000, JCC (ne pas confondre avec son mentor DSK) avait déjà été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs d’amende pour un emploi de complaisance de 1993 à 1995 dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés.

    Racisme, immigration, proxénétisme sont les entreprises qu’affectionnent les leaders du PS
    Pour l’instant nous ne connaissons pour François Hollande que son goût pour l’immobilier dans les beaux quartiers et son dégoût pour les riches…

    Avec Jean-Marc Ayrault, le premier ministre qui est lui aussi est un ancien repris de justice, Lionel Jospin nommé par le président de la république, a fort à faire avec sa Commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique.
    C’est vrai que François Hollande a un grand sens de l’humour…

    William Cardspeare

    Bernard Arnault: Sauve qui peut !

    septembre 8, 2012 by · Commentaires fermés sur Bernard Arnault: Sauve qui peut !
    Filed under: Politique 

    L’homme le plus riche d’Europe et par conséquent de France, veut foutre le camp sans plus attendre la faillite qui va s’abattre sur le pays précipitée par le gouvernement de François Hollande. Comme des milliers d’autres français, Bernard Arnault veut prendre la poudre d’escampette sans donner l’impression qu’il y a le feu au lac et pourtant…
    Les mesures de Mario Draghi sont un plâtre sur une jambe de bois et tout ce qui compte dans le capitalisme veut se mettre à l’abri d’une inflation galopante qui ne manquera pas d’arriver.
    Afin de ne pas être conspué par ses employés, ses relations amicales, Bernard Arnault prétend que c’est son attachement à la Belgique qui lui fait demander cette nationalité à l’image de Johnny Hallyday qui avait fini par opter pour la Suisse.
    En 1981, au lendemain du succès de François Mitterrand, Bernard Arnault s’était senti très proche des USA et avait émigré durant trois ans sous la bannière étoilée avant de comprendre que Mitterrand n’était qu’un escroc politique et que le socialisme Mitterrandien était ce que l’économie est aux comptes de la grosse Lulu…
    François Hollande qui n’a pas la moindre idée politique se revendique d’ailleurs du même François Mitterrand, c’est dire. Laissez passer quelques semaines Monsieur Arnault et vous verrez que tout continuera comme d’habitude, car pour changer quelque chose il faut de l’intelligence et du courage; deux mots inconnus en politique.

    Ramon Lacontessa

    Mario Draghi, le nouveau Madoff…

    septembre 6, 2012 by · Commentaires fermés sur Mario Draghi, le nouveau Madoff…
    Filed under: Politique 

    Bernard Madoff: RBS is latest to reveal exposure to $50bn alleged ...
    Bernard Madoff faisant la pluie et le beau temps sur les bourses
    C’est formidable, une annonce de Mario Draghi et hop, toutes les Bourses s’envolent. Fini la morosité, la crise, les dettes, Mario Draghi a parlé, nous sommes sauvés. Cela nous rappelle un certain Bernard Madoff, un autre génie de la finance, pensez il avait été le patron du Nasdaq, qui expliquait aux éminents banquiers de la planète comment gagner de l’argent avec un système qui était en fait une encu..rie vieille de plusieurs dizaines d’années, en 1920 pour être précis.
    Mario Draghi né le 3 septembre 1947 à Rome est un économiste, puisque licencié en économie et commerce à l’université de Rome « La Sapienza » en 1970. Vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs entre 2002 et 2005, cette fonction prête à polémique quant à un éventuel conflit d’intérêt : contre rémunération, la banque d’affaires a notamment aidé la Grèce à dissimuler son déficit public via un procédé considéré comme relevant de l’inventivité comptable, en clair relevant de la magouille financière. Mario Draghi a nié toute implication dans l’affaire. Le 16 janvier 2006, Mario Draghi devient gouverneur de la Banque d’Italie, nommé par le président du Conseil Silvio Berlusconi; aie aie aie…
    Le journal « Le Monde » avait publié un dossier noir sur La Grèce, et les agissements de l’ancien VRP (Mario Draghi) du hors-bilan chez Goldman Sachs. Cet article n’est plus consultable… comme c’est bizarre….
    Rien n’émeut la finance et aujourd’hui les Bourses repartent en fanfare après que le président de la BCE Mario Draghi ait annoncé une série de mesures visant à sortir la zone euro de la crise de la dette, notamment un nouveau programme d’achats d’obligations des pays fragilisés, sans limite de montant, autrement dit imprimer du papier à tour de bras. A 16 heures Paris gagnait 2,39%,; c’est beau la confiance!

    Ramon Lacontessa

    BCE,Draghi, les faussaires au travail…

    septembre 6, 2012 by · Commentaires fermés sur BCE,Draghi, les faussaires au travail…
    Filed under: Politique 

    De la fausse monnaie, en veux tu en voilà déclare Mario Draghi le patron de la BCE et de ce foutoir qu’est l’Europe.
    Plus de problèmes selon ce farceur italien qui nous rappelle un certain Madoff… Les pays qui n’arrivent pas à rester à flot n’ont plus de problème, Mario Draghi va imprimer jour et nuit de l’euro à l’image du dollar, indexé sur rien du tout, c’est plus commode…
    Il faut selon ces experts européens, sauver l’euro coûte que coûte. En effet ce jouet stupide qui a coûté si cher aux européens et qui est appelé à disparaître tant les disparités sont grandes entre les pays de la zone euro est cher au cœur des politiques de tout bord.
    Mario Draghi déclarait: « La BCE est prête à faire tout ce qui sera nécessaire pour préserver l’euro. Et, croyez-moi, ce sera suffisant. » Mario Draghi a dévoilé le plan de la BCE pour tenir sa promesse formulée fin juillet à Londres, jeudi lors d’une conférence de presse. Le président de l’Eurotower de Francfort a annoncé un programme de rachat d’obligations des pays européens en difficulté sur le marché secondaire pour faire baisser leurs taux d’intérêt. Ce programme, nommé Outright Monetary Transactions (OMTs), sera appliqué à condition que les Européens utilisent le FESF et l’ESM, les fonds de secours, pour racheter de la dette souveraine lors de leur émission (sur le marché primaire).
    Un beau montage de château de carte sur un champ de ruine dans une région sismique… Les européens ont à craindre pour leurs salaires, pour leurs retraites, et pour leurs économies; les politiques qui sont par nature irresponsables, que craignent-ils? Bernard Madoff lui au moins est en prison !

    William Cardspeare

    Fillon-Copé ou 0 + 0….

    septembre 4, 2012 by · Commentaires fermés sur Fillon-Copé ou 0 + 0….
    Filed under: Politique 

    Pour obtenir la présidence de l’UMP, ce mouvement qui rassemble tout ce que la droite compte de ringards, de pauvres types et filles à l’image du PS, François Fillon qui a largement prouvé son incompétence durant cinq ans auprès de son mentor tout aussi sous-doué que lui, Nicolas Sarkozy, est tout fier du soutien qu’il vient de trouver, Christian Estrosi.
    C’est dire où on en est à l’UMP, rechercher l’appui d’un individu ordinaire pour ne pas dire vulgaire dont on n’aura retenu dans son passage au gouvernement, qu’il n’avait rien à foutre de l’argent des contribuables, n’hésitant pas à s’offir un voyage en jet privé pour quelques 130.000 euros, afin de ne pas rater l’apéro chez Nicolas. Un homme d’état à coup sûr et qui connaît bien tout ce Pastis…
    Pauvre François Fillon en omettant le côté financier car de ce point de vue, lui aussi vit confortablement aux frais des français.
    Son rival Copé, que l’on peut qualifier de simple idiot, calculant la valeur des individus uniquement sur leurs revenus, c’est à dire plaçant Jacques Séguéla parmi les élites et l’abbé Pierre parmi les crétins, c’est tout dire, s’est trouvé un allié dans l’électro-ménager, Jean Sarkozy….
    Entre ces deux là, on ne peut pas dire que l’UMP cherche son champion mais bien son raté, et que ce soit l’un ou l’autre n’a aucune importance; un panier de crabe n’a jamais eu besoin d’un cerveau, tout au plus un crabe aux pinces d’or comme dans Tintin… l’UMP le parti des 87-97 ans!

    William Cardspeare

    Jean-Marc Ayrault, le roi des missions et commissions…

    septembre 3, 2012 by · Commentaires fermés sur Jean-Marc Ayrault, le roi des missions et commissions…
    Filed under: Politique 

    LA SARABANDE DES MISSIONS ET RAPPORTS

    Depuis peu, le gouvernement Ayrault multiplie les missions et rapports parfaitement inutiles. En voici des exemples.
    Lionel Jospin préside une commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique. Il dispose, pour mener cette tâche impossible à définir, de trois mois, de 14 assistants et de spacieux bureaux dans un quartier chic de Paris.
    Louis Gallois dirige une mission sur la compétitivité des entreprises. Personne ne peut comprendre pourquoi cet éminent personnage a accepté de dire du neuf sur un sujet traité par de multiples rapports publics ou privés.
    Arnaud Montebourg, a confié à un polytechnicien, une mission sur la santé de Peugeot. N’importe quel boursier sait répondre à cette question puisqu’il s’agit d’une société cotée qui ne peut rien cacher de ses comptes.

    LES ANTECEDENTS

    Évacuer les problèmes que l’on ne veut pas résoudre en créant une commission est une méthode de gouvernement très ancienne.
    Christine Boutin avait été gratifiée par Sarkozy d’une mission sur la mondialisation et ses conséquences sociales ! Michel Rocard, qui dispose du train de vie princier d’un ancien premier ministre, s’est fait nommer « Ambassadeur pour les négociations dans les pôles », fonction luxueuse qui doit gêner énormément les nombreux diplomates tout à fait capables de gérer ces problèmes.
    Passons aux rapports. L’Assemblée nationale a produit au moins 8000 rapports dont personne n’a aucun besoin réel. Pour les autres assemblées nous ignorons le chiffre ; avec le nombre de collectivités, il doit être immense. Un seul exemple : Juppé avait commandé à Storelu un rapport sur « Une étude de la proposition américaine pour l’effet de serre » !

    LA PYRAMIDE ABUSIVE

    Cette sarabande à laquelle se livre Jean-Marc Ayrault est orchestrée par les innombrables élus dont souffre la France. Les étrangers en sont stupéfaits. Aux élus de base s’ajoutent ceux des intercommunalités et d’autres étranges structures comme le grand Paris.
    A côté, il faut compter une quarantaine de ministres ou équivalents, une vingtaine d’entre eux veulent d’autant plus marquer leur passage qu’ils sont inutiles.
    La sarabande n’est qu’un sous-produit naturel de la pyramide.

    LES COUTS

    Deux précieuses indications nous ont été fournies.
    Quand Madame Boutin obtint sa mission, une curiosité journalistique révéla son salaire, à savoir 9 500 € par mois. Avec d’autres ressources prises sur l’argent public, elle se trouvait toucher 17 500 €. Elle eut l’élégance de renoncer à son nouveau salaire. Deo gratias.
    Le salaire de la patronne n’était qu’une goutte d’eau dans le coût total de la mission. Il fallait trois salariés de très haut niveau à la tête d’une formidable bureaucratie….
    Monsieur Claude Barral, vice-président du conseil général de l’Hérault, avait reçu 320 000 F (49 000 euros) pour un rapport sur la « démoustication du littoral ». Le rapport indiquait que le moustique « est agressif et pique du printemps à l’automne », et que « les larves du moustique se développent dans l’eau et viennent respirer à la surface » .

    QUE FAIRE ?

    Il n’y a aucune chance visible que la voie électorale nous délivre du boulet insupportable supporté par les entreprises dans un univers très concurrentiel. Les élus devraient nous protéger des Princes qui nous gouvernent. Ils sont devenus les Princes agissant selon leur bon plaisir et leurs intérêts changeants.
    Ceux qui manipulent les élections au sommet n’ont aucune raison à leur âge de changer quoi que ce soit. Ils se chuchotent entre eux que ce fut toujours comme cela.
    Nous devons ne pas être dupes et ne pas cesser d’informer.
    Pour le reste, espérons modestement que le réveil ne sera pas trop brutal.

    Michel de Poncins

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés