• Les espèces protégées …

    juillet 22, 2013 by · Commentaires fermés sur Les espèces protégées …
    Filed under: Politique 

    Encyclopédie Larousse en ligne - requin

     

    LA CHIMERE DES ESPECES PROTEGEES

     

    Cette reine des chimères surgit régulièrement dans l’actualité tel un serpent de mer. Les événements tragiques de la Réunion conduisent certains à demander l’inscription des requins dans la fameuse liste, ce qui serait une calamité pour les Japonais très friands de leurs ailes ! Une récente émission sur la sixième chaîne la fait resurgir d’une façon inattendue par le problème du logement. Le logement ne va pas. Les économistes savent que c’est le gouvernement qui est responsable de cette crise insupportable.

    Un promoteur est venu sur la chaîne. Il a raconté tout tranquillement qu’un immense terrain qu’il avait acheté pour bâtir avait été gelé pendant trois ans à cause d’un crapaud unique qui en avait fait sa terre de prédilection. Il avait donc été nécessaire de trouver un autre terrain. Personne évidemment ne calculera jamais l’immensité des coûts correspondants avec les conséquences sur le logement et sur le PIB. Cela rappelle un aigle de Bonelli qui avait bloqué une autoroute pendant longtemps.

     

    QUELLES ESPECES PROTEGER ?

    Une réflexion sur la nature des espèces à protéger se heurte à des difficultés diverses. Veut-on protéger les espèces telles qu’elles étaient en 1800 ou en 1900 ? Ce serait intéressant, mais impossible pour les historiens. La date la plus raisonnable serait l’an 2000 dont le caractère est symbolique. La difficulté sera moindre. Un autre problème surviendra. Le catalogue vieillira, au risque de devoir s’ajuster tous les dix ans, de nouvelles espèces étant apparues entre temps.

    Vient alors la question majeure : qui décidera de la liste des espèces à protéger ? qui tiendra la télécommande ? A présent, c’est le plus grand désordre ; chaque pays a sa législation propre avec l’interférence des organisations internationales du type CEE. Ce point est de grande importance car il existe un peu partout des sanctions soit civiles soit pénales en cas d’atteinte à une espèce protégée.

    Au sommet, l’ONU avance à grands pas avec plusieurs agences plus ou moins dédiées.

     

    QUELS SONT LES EFFETS DE CETTE CHIMERE ?

    Le premier effet est, sans conteste, la ruine pour tous y compris pour les acteurs qui souvent ne s’en aperçoivent pas.

    La ruine peut être illustrée par un seul exemple : le comptage des oiseaux est organisé depuis longtemps au nom du faux concept de réserve naturelle. La République du Centre nous apprend qu’il existe 300 réserves, évidemment, il n’y en a jamais assez. Une réserve naturelle, ce sont plusieurs hectares où les activités sont réglementées avec, en particulier, le comptage des oiseaux. Ce comptage des oiseaux servirait à jauger l’état de l’environnement. Un oiseau étant par définition mobile la tâche est impossible. Elle ne devient réaliste que pour un ornithologue qui fait le travail à nos frais et qui, pour ce qui le concerne, est une espèce dûment protégée !

    Il existe une deuxième conséquence qui, pour être moins évidente, est encore plus perverse : c’est le renforcement des pouvoirs du mondialisme incarné par l’ONU, le Mammouth des Mammouths. Nous l’avons déjà citée plus haut. Nous observons une fois de plus comment un pouvoir totalitaire mondial s’installe sous divers prétextes avec de multiples tentacules.

     

    UN CONSTAT

    L’actualité nous a conduit à analyser cette chimère de la protection des espèces. La sagesse voudrait que dans le cadre du droit de propriété les gens gèrent les espèces en respectant le droit des autres. Celui qui aimes les loups peut les élever sans qu’ils dévorent les brebis. Nul besoin de réglementation pour cela.

    Au surplus le Créateur renouvelle sans cesse les espèces dont personne ne connaîtra jamais la liste. Contentons nous d’admirer cette richesse.

    Il existe, hélas, des personnes à qui cela ne suffit pas. Le jeu des idéologies et des intérêts se glisse dans toute chimère ce qui prolonge et consolide la chimère.

    MICHEL de PONCINS

    François Hollande, Interdit Bancaire!

    juillet 17, 2013 by · Commentaires fermés sur François Hollande, Interdit Bancaire!
    Filed under: Politique 

    Demander le renouvellement d'un chèquier à sa banque | Le site des ...

    François Hollande, comme à chaque défilé a reçu une douche froide ce 14 juillet sur les Champs-Elysées. Sifflets, insultes, regards hostiles, il peut s’estimer heureux  de ne pas avoir reçu des pierres.

    Les français n’en peuvent plus de ce gouvernement d’incapables et de son président qui a largement fait la preuve de son incompétence en seulement un peu plus d’un an.

    Jean-Marc Ayrault, ce mardi dernier se couvrait de ridicule à l’assemblée nationale et démontrait qu’il n’avait rien à faire comme premier ministre et que sa place était bien celle d’un enseignant…

    François Hollande contre toutes les instances politico-économiques, contre tous les indicateurs économiques déclarait: » La reprise, elle est là ».

    Bonimenteur, escroc, ou totalement irresponsable, le monde entier s’est posé la question sur François Hollande et au vu des commentaires, ne  l’a pas encore tranché.

    Alors que l’on nous annonce un record du nombre des chômeurs en France pour fin 2014, de nouveaux impôts strictement nécessaires pour la fin de l’année, ce qui tendrait à prouver que les précédents ne l’étaient pas, François Hollande est à l’image du capitaine du Concordia, il ne voit pas arriver la catastrophe…

    L’endettement de la France augmente chaque mois un peu plus et François Hollande (le comptable de la France) est criblé de dettes, un compte à découvert de plusieurs dizaines de milliards, mais néanmoins  continu de faire des chèques et d’utiliser sa carte Bleue, encore dernièrement pour donner 500 millions aux Tunisiens…

    Les français qui sont les banquiers de François Hollande doivent lui retirer tous ses moyens de paiement, le mettre sous tutelle et demander une expertise médicale pour savoir s’il y a lieu d’engager des poursuites ou le déclarer irresponsable…

     

    Philippe Penciolelli

     

    Gattaz-Parisot, même inutilité…

    juillet 16, 2013 by · Commentaires fermés sur Gattaz-Parisot, même inutilité…
    Filed under: Politique 

    Gattaz-Parisot : la guerre des sexes au Medef est déclarée

     

     

    Pierre Gattaz a été élu à la présidence du Medef dans une quasi unanimité. Président de la société Radiall, il succède à son père, fondateur de la firme et, lui-même, ancien président du CNPF. Cela montre, en passant, la supériorité des entreprises familiales sur celles qui sont anonymes : sur le plan capitalistique, les actionnaires sont souvent satisfaits, en particulier grâce à la possibilité de vues à long terme. Quant aux salariés, ils bénéficient fréquemment de relations sociales apaisées.

    Le Medef a tiré la sonnette d’alarme jugeant insupportable les charges fiscales et sociales qui écrasent les entreprises, seules créatrices de vraies richesses. Il évalue à 100 milliards d’euros le poids qu’il faudrait enlever à ces entreprises pour leur permettre de retrouver leur compétitivité perdue. Malgré l’imprécision inévitable des montants, c’est un ordre de grandeur à retenir.

    On ne peut qu’applaudir. Mais c’est au stade des moyens envisagés que le dérapage intervient. Malgré le flou des informations à ce sujet, nous pouvons juger peu ou prou son programme.

    La première proposition semble être de diffuser les 100 milliards dans tout le corps social en manipulant les impôts et charges avec évidemment maintes complications. Le fardeau serait donc payé par d’autres que les entreprises. En fait cela reviendrait à frapper sous diverses formes les clients des entreprises que l’on affirme vouloir sauver. Que vaut une entreprise sans clients ?

     

    VERS UNE POLITIQUE INDUSTRIELLE

    Les experts du Medef ont du flairer le piège. C’est pour cela qu’ils ont imaginé des mécanismes compliqués pour encourager les activités supposées créatrices d’emplois au détriment d’autres n’ayant pas leurs faveurs. Il s’agit en fait, sans que le mot soit peut-être prononcé, d’une politiques industrielle telle que les gouvernements de toutes sortes en ont eu depuis des lustres. Le résultat le plus clair de ces politiques fut de chasser les usines hors de France. François Hollande n’agit pas différemment.

    Le terme de « politique industrielle » ne devrait pas exister. Elle ne peut se manifester que dans une odeur pestilentielle d’usines à gaz ; les détails du programme nous promettent un ouragan de lois ou de réglementations. Un tel ouragan et ses variations détruit les entreprises au même titre que les impôts et charges.

    Voici une information essentielle à diffuser. Il existe plus de 6 000 aides aux entreprises. Leur coût apparent dépasse le montant de l’impôt sur les sociétés. Il s’agit d’un coût apparent, car la mécanique infernale génère des heures de travail pour gérer la forêt. Cela montre l’immense marge de manœuvre qu’un Medef désireux de faire éclater la vérité pourrait mettre en lumière.

    Enfin dans une funeste erreur, le Medef se déclare attaché aux divers principes de réduction du nombre de fonctionnaires et d’allègement de leur coût ; ces méthodes sont toujours été très limitées dans leurs effets. Que signifie au demeurant les références au futur budget 2014 ; la maison brûle, faut-il attendre pour la sauver ?

     

    COMMENT LIBERER LES ENTREPRISES ?

    Libérer les entreprises est, pour sur, un objectif fondamental. A cette fin, il ne faut pas diminuer les dépenses et les impôts. Il est nécessaire de les détruire ce qui est différent.

    Pour les dépenses, les diminuer seulement comme en jouant sur les charges des fonctionnaires c’est bien vite voir la dépense revenir par la fenêtre. Détruire les dépenses, c’est supprimer des administrations entières : plus de bureaux luxueux, plus de salles à manger de direction, de cabinets, de statistiques, de formulaires, de contentieux, de fonctionnaires.

    Il est souhaitable de commencer par les petites et moyennes administrations aux attributions parfois ridicules et contradictoires : une fois détruites, elles ne reviendront jamais. La liste de ces administrations inutiles est impressionnante.

    Pour les impôts et charges, il faut faire de même. Un impôt seulement diminué réaugmente toujours. Il est nécessaire de s’attaquer à la jungle des multiples taxes et prélèvements divers. Là aussi il faut porter la hache car tout le fatras pèse directement ou non sur les entreprises.

    Nul doute qu’un programme de ce genre serait salué par les marchés s’il est bien calculé. Les effets immédiats et rapides permettraient d’avancer par phases successives vers toujours davantage de libération.

    Si le nouveau Medef ne s’y engage pas, il nous refera du Parisot, alors pourquoi avoir changé de leader ?

     

    MICHEL de PONCINS

    Edward Snowden fait de François Hollande un cabot…

    juillet 4, 2013 by · Commentaires fermés sur Edward Snowden fait de François Hollande un cabot…
    Filed under: Politique 

    Edward-Snowden-FOPF-2014.jpg

    François Hollande à la niche, c’est ce qu’on entend en Bolivie et dans les capitales sud américaines. Il est curieux de constater que l’Espagne l’Italie et le Portugal tous aussi vénaux ne subissent pas le même traitement…

    Il est vrai que François Hollande se cherchant toujours une stature a déclaré solennellement que les discussions avec les USA étaient momentanément rompues et que l’espionnage dont l’Europe avait été victime était intolérable pour se précipiter dans le même temps à tout faire pour plaire à Obama. Mais qu’est-ce qu’un petit Morales face au grand Obama?

    D’ailleurs, les excuses réclamées par François Hollande aux Américains ne sont toujours pas venues…

    François Hollande s’est comporté comme un voyou en interdisant le survol de l’avion présidentiel Bolivien et il aura comme seule excuse qu’il n’était pas tout seul, l’Espagne, l’Italie et le Portugal lui emboitant le pas face aux injonctions du président américain…

    L’année 2013 s’annonce catastrophique pour les français et 2014 sera encore pire. Les français devraient peut-être s’inspirer des Egyptiens et tout comme Morsi, renvoyer Hollande à ses anciens travaux, c’est à dire ne rien faire…

    Edward Snowden a secoué le géant américain et mis en lumière le nain français.

     

    William Cardspeare

    La Parité, un trompe-l’oeil politique…

    juillet 1, 2013 by · Commentaires fermés sur La Parité, un trompe-l’oeil politique…
    Filed under: Politique 

    La Parité une chimère de plus…

    Coucou, la revoilà, elle fait partie des chimères que les pouvoirs successifs tant de la fausse droite que de la vraie gauche gardent sur le feu. Plusieurs opportunités la font ressurgir ces jours-ci en pleine lumière.

    Le pouvoir actuel a décidé dans sa non sagesse que les pères devraient prendre aussi souvent le congé parental que les mères. Le tam-tam médiatique accmpagnateur et co-détenteur du pouvoir fait chorus. Pour encourager les pères récalcitrants une usine à gaz sera imaginée avec des mécanismes ruinant et les pères et les mères. En fait c’est contraire à l’intérêt direct des enfants. Ceux-ci ont le droit absolu d’être élevés dans leur petite enfance par la tendresse d’une mère. En corrélation, les mères ont le droit et le devoir d’élever leurs nouveaux-nés. Si des pères prétendent ne pas comprendre, c’est tout simplement qu’ils sont victimes parfois à leur insu de l’idéologie ambiante.

    Autre manifestation de la chimère : les municipales de 2014. à la préparation desquelles chacun s’active. Dans une petite commune de trente mille habitants il faut que chaque liste comporte 52 noms et qu’elle respecte la parité. Ridicule et insupportable. Les partis importants financés par les impôts n’ont pas de problèmes ; les autres perdent un temps considérable et de l’argent : le barrage aux nouveaux est bien organisé. En plus, le socialisme, dont la parité est un fruit, conduit de la sorte à une véritable expropriation du temps privé ce qui est un signe de paupérisation.

    POURQUOI LA CHIMERE ?

    Une chimère naît toujours avec un motif apparent de vérité ; ici, c’est l’égalité hommes-femmes. Une fois lancée et l’orchestre médiatique aidant, elle rencontre d’autres chimères plus ou moins voisines et, bientôt, l’ensemble devient comme du béton, personne ne se souvenant des origines douteuse de l’ensemble. La correction par la violence étatique de toute forme d’inégalité est l’une de ces chimères accompagnatrices. .

    Il est clair que vouloir l’égalité des hommes et des femmes est contraire à la nature des choses. Le livre de la Genèse nous dit que Dieu nous créa homme ou femme chacun avec ses qualités propres. L’une des applications les plus néfastes de la parité est la recherche de l’égalité des salaires, car c’est une atteinte grave à la liberté absolue des salaires que doit connaître l’entreprise. Le fait que le monstrueux code du travail limite fortement cette liberté explique sans l’excuser le dérapage vers la parité. Ce dérapage conduit à des moyennes de moyennes dans des nuages de statistiques avec comparaisons internationales. Chacun y trouve toutes sortes d’interprétations.

    Une autre manifestation se situe au niveau des conseils d’administration. La tendance est si forte que des consultants spécialisés recherchent activement des dames pour les organismes dirigeants. C’est bien plus grave qu’au niveau des salaires car la prospérité d’une entreprise repose beaucoup sur ses choix fondamentaux, leur pertinence et leur continuité ; le sexe des dirigeants ne devrait pas entrer en ligne de compte sauf cas particulier.

    UN MINISTERE ?

    Il y eût plusiurs fois dans un passé récent un ministère de la parité. Dans la liste des ministres du gouvernement Ayrault et sauf erreur il n’y en a pas. Toutefois les attributions ridicules de plusieurs d’entre eux montrent que le sujet doit être largement couvert. Cela veut dire cabinets, bureaux, subventions, parlottes, etc. Le tout se développe au niveau régional, départemental et bien au-delà. Les coûts sont considérables. Ajoutés à l’activité de tout ce monde, ils ruinent les hommes et les femmes les empêchant d’atteindre librement leurs objectifs personnels.

    Pour finir, rappelons que la chimère est mondiale. Son réveil occasionnel en France n’a rien d’exceptionnel. Le pouvoir en place sort des urnes et celles-ci ne peuvent que refléter l’idéologie mondialiste. Par relais successifs dont l’Europe, c’est l’Onucratie qui est au centre de toutes les chimères internationales. Nous nous trouvons devant un super Mammouth avec des milliers d’organismes divers.

    Ce sont des faits que les évolutions récentes en France ont permis de mettre en lumière.

    MICHEL de PONCINS

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés