Press "Enter" to skip to content

Sarkozy-Bruni contre le blanchiment…

Décidément, que de contradiction chez ce président, Nicolas Sarkozy.

On se souvient d’une affaire pas très claire à Neuilly avec un promoteur, des amitiés encombrantes pour un chef d’état, une vie familiale, sentimentale dissolu, des enfants prometteurs en coups tordu, bref rien qui ne le prédisposait à entrer en guerre contre les paradis fiscaux…

On dit de la nouvelle épouse de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni qu’elle disposerait de divers comptes à l’étranger tous pourvus de plusieurs millions d’euros, alors?

Jean Sarkozy qui s’est marié il y a peu de temps avec la reine de la machine à laver est lui pour le blanchiment!

C’est donc une contradiction de plus au sein de cette famille.

Nicolas Sarkozy qui juste après son élection a profité d’un yacht armé sous pavillon de complaisance dans un paradis fiscal, alors que Vincent Bolloré, grand ami de Sarkozy prétendait que c’était le sien…

Décidément tout ça n’est pas clair!

Encore plus troublant, le voyage au Mexique de Nicolas Sarkozy accompagné de son épouse Carla Bruni invité par un ponte du cartel de la drogue, ami du président mexicain….

Qui a payé ces quelques jours de vacances du couple présidentiel avant sa visite officielle au Mexique, s’interroge la presse?

Le gourvernement mexicain a expliqué qu’il s’agissait d’un
groupe d’entrepreneurs mexicains qui avait mis à la disposition du président Sarkozy un logement sur la côte pour son séjour qui précédait la visite officielle.

Ne serait-ce pas une sorte de pot de vin, on n’ose y penser…

l’Elysée de son côté, affirmait que le couple présidentiel avait été invité par le président Mexicain, et n’avait «par conséquent payé aucune facture».

Il faudrait accorder les mandolines entre les portes-parole…

Le leader de gauche Mario Alberto di Costanzo Armenta, farouche opposant à Felipe Calderon assurait que les Sarkozy-Bruni aurait en fait séjourné chez Roberto Hernandez Ramirez, un banquier milliardaire, ami de Calderon, et soupçonné d’être lié aux cartels de la drogue mexicains…

On ne peut s’empêcher de faire un rapprochement avec l’union récente avec l’entreprise reine du blanchiement Darty.

Si Darty nous présente la météo chaque jour, Nicolas Sarkozy entend bien faire la pluie et le beau temps, n’en déplaise à sa belle fille…

La seule question cruciale dans ce dossier, Où les Sarkozy-Bruni vont ils planquer leur argent si la Suisse renonce au secret bancaire?
Aux Bahamas.