Press "Enter" to skip to content

G20 de Londres, de la poudre aux yeux…

Le G 20 de Londres dont on nous parle tant pour résoudre la crise mondiale est une vaste fumisterie, une de plus!

Nicolas Sarkozy depuis quelques semaines laissait entendre que les paradis fiscaux participaient à la débâcle actuelle, que les patrons et les parachutes dorés étaient eux aussi en cause dans ce que certains appellent déjà la faillite du capitalisme…

En fait il n’en est rien!

Cette crise économique mondiale n’est que le fait d’un système bancaire organisé par des crétins comme nous l’avons souvent rappelé dans El Dia de la Republica, cautionné par des politiques qui ne valent pas mieux.

Comme à l’accoutumée, pour rassurer le bon peuple qui est assimilé à une vache à lait, les politiques annoncent des mesures vengeresses qui ne verront bien sur pas le jour, organisent des réunions de crise pour se concerter et où les médias ont le rôle principal, parler de l’évènement qui n’en n’est pas un…

Une andouille plus une andouille, ça n’a jamais fait un génie, alors à 20…