Press "Enter" to skip to content

Royal-Aubry, Une gourde pourrait en chasser une autre

Depuis les combines mitterrandiennes, le PS est revenu au pouvoir à plusieurs reprises pour la plus grande déroute financière des français.

Aujourd’hui, la crise a mis en évidence que le pays ne pouvait plus se payer le luxe de revoir ce parti au pouvoir, bien que les autres n’aient pas grand chose de mieux à proposer.

Le Parisien relevait à juste titre le combat de Ségolène Royal et de Martine Aubry pour le pouvoir, tandis que DSK espère rafler la mise le moment venu…

« Ségolène Royal va-t-elle revenir en force ?
OUI L’échec d’Aubry ramène mécaniquement Royal sur le devant de la scène. Son arrivée, en lieu et place de Hollande, à la vice-présidence de l’Internationale socialiste devrait être officialisée ce soir. Pour l’heure, elle veut « prendre le temps d’analyser le message des Français et le résultat préoccupant pour le PS ». Mais pas question de souffler sur les braises dans un parti qui joue sa survie. Hier, selon Delphine Batho, Royal a « beaucoup consulté, reçu des appels des présidents de région… » A nouveau, l’ex-candidate attend son heure. « 

Analyse passionnante pour les deux intéressées, mais qui n’a aucun intérêt pour les français, la politique, et l’intelligence.