Press "Enter" to skip to content

traque à l’évasion fiscale, qui traque les gaspilleurs?

Eric Woerth se déguise en justicier mais qui va juger cet incompétent… ce gaspilleur, ce complice de trente ans de gestion déplorable

Eric Woerth voudrait faire croire qu’il détient une liste de noms fournie par les banques suisse!

Qui peut croire que des banques suisse donnerait à ce simplet une liste de clients français, à celui qui s’est enfermé dans les toilettes du sénat (lire dans El Dia) et qui prouve à chaque intervention télévisée son incompétence…

Utilisant un stratagème éculé comme son auteur lui-même, Eric Woerth pense que des détenteurs affolés vont se livrer aux services fiscaux dont on connait si bien l’équité…

Le fisc français en infraction permanente avec les lois européennes, spoliant les contribuables lors des remboursement de trop perçu et dans bien d’autres cas serait d’un coup magnanime… Qui peut croire cela?

Plutôt que de courir après les quelques milliards qui seraient à l’étranger, il serait plus judicieux de poursuivre les gaspilleurs, les incapables, pour la plupart des escrocs, (tant les tribunaux sont encombrés des affaires politiques), qui endettent la France de milliers de milliards d’euros et qui ne rendent jamais de comptes…

Tout ce battage n’est que poudre aux yeux pour masquer l’incompétence des dirigeants politiques à commencer par le premier d’entre-eux, Eric Woerth.