Press "Enter" to skip to content

Le guignolo Eric Woerth fait son show…

LE GUIGNOLO - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1980 - BOX OFFICE STORY

Eric Woerth démarre son show (Projet de loi de finances) en annonçant que le déficit de l’état se monte à 141 milliards pour 2009, un record dont il n’est pas peu fier, alors que le public s’esclaffe.

Et de poursuivre avec la dette publique qui se monte à 1428 milliards! On se tort de rire dans la salle.

Enchaînant avec une espérance de croissance de 0,75% en 2010, alors que la foule se roule sous la table, il lance que la récession cette année est de moins 2,25%…

L’assistance carrément se pisse dessus lorsque Eric Woerth goguenard annonce les 47 milliards d’intérêts annuels de la dette…

On pourrait croire que c’est terminé, mais Eric Woerth, déchaîné continu:
Le déficit public pour cette année est de 8,2% et sera de 8,5% l’année prochaine, et il se marre lui-même en rappelant que le pacte de stabilité européen est de 3%…

Un triomphe pour ce nouveau Bourvil qui le surclasse dans le rôle de l’abruti.

Le public est sorti ravi de ce spectacle et on pouvait entendre des réflexions de çi de là du type: Ce Eric il est trop, quel con, il est gonflé etc etc.
Eric Woerth relèguera les Coluche,Bedos,Timsit aux comiques de second plan pour le plus grand plaisir financier des français…

Sarkozy qui n’est pas roi a son clown, mais tout de même beaucoup plus cher que les chevaux de la reine d’Angleterre…

William Cardspeare