Mois : novembre 2009

DSK, un pompier qui veut devenir Roi

Dominique Strauss-Khan après ses exploits amoureux au FMI nous donne son sentiment sur la crise… Il est vrai que dans cette institution installée aux Etats-Unis, il n’y a pas grand chose à faire sinon reluquer les stagiaires et revoir les films de sa jeunesse. C’est ce que fait DSK, qui justement vient de revisionner la

José Bové et les banquiers dans l’état de droit

José Bové vient une nouvelle fois d’être condamné à un an de prison (seulement) avec sursis, ce qui doit l’amener à quelques années de prison mais toujours avec sursis, et quand par hasard un tribunal s’est trompé dans l’écriture en notant ferme, on transforme en journée amende… Cela permet de continuer à violer toutes les

Vincent Peillon Juge Royal avec lucidité.

Le député Européen Vincent Peillon qui brigue lui aussi la tête des socialistes, déclarait à BFM télé les propos suivants, suite à l’incursion de Ségolène Royal à Dijon: « Les oiseaux ne nagent pas, les poissons ne volent pas, vous me demandez de commenter des choses qui n’ont pas de sens. On n’est en plein ‘Vol

Marie Ndiaye, le goncourt du ridicule

L’écrivain(e) prix Goncourt qui vit aujourd’hui à Berlin dit tout, son contraire, et n’importe quoi. Opposée à Eric Raoult dans une bataille médiatico politique, elle s’est mélangée les pinceaux avant de se lancer dans une croisade déplacée pour la liberté d’expression. Aux dernières nouvelles, Frederic Mitterrand, sévèrement échaudé récemment en terme de polémiques glauques, n’a

Bernard Accoyer, seul en république bananière française ?

Les demandes répétés de la majorité n’y auront rien fait, celui qui passe déjà pour un traître, le président UMP de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a tranché mardi en faveur des socialistes qui exigeaient depuis juillet dernier la poursuite de la procédure visant à créer une commission d’enquête parlementaire sur les sondages commandés par l’Elysée.

Le Crédit Lyonnais à nouveau devant les juges !

Si les banques (et en particulier les banques françaises) sont douteuses, il y a une, ou le doute n’est plus permis, c’est le Crédit Lyonnais ou LCL. Les contribuables après avoir épongé des milliards, vont devoir ENCORE payer 280 millions d’euros pour les malversations passées de cette officine. Aujourd’hui dans le cadre d’une affaire que

Le Crédit Lyonnais à nouveau devant les juges !

Si les banques (et en particulier les banques françaises) sont douteuses, il y a une, ou le doute n’est plus permis, c’est le Crédit Lyonnais ou LCL. Les contribuables après avoir épongé des milliards, vont devoir ENCORE payer 280 millions d’euros pour les malversations passées de cette officine. Aujourd’hui dans le cadre d’une affaire que