Press "Enter" to skip to content

Eric Woerth, Recelleur, Collabo, interdit en Suisse…

Éric Woerth mis en examen dans l'affaire Bettencourt

 

C’est clair, Eric Woerth profite des vols commis en Suisse par des employés de banques crapuleux.

En effet, ce qui sert de ministre du budget à Nicolas Sarkozy n’a pas démenti qu’il détenait des noms par ce canal…

Recel, complicité d’espionnage envers la Suisse, Eric Woerth risquerait-il de finir contre un mur helvétique, les yeux bandés?

Non, car il a un atout dans sa manche, sa femme!

En effet celle-ci est une intermédiaire, source de richesse pour nos amis de Genève.

Le voleur des données de la banque HSBC
aurait piraté le système contenant les noms avant de disparaître, selon Le Parisien.

Aujourd’hui réfugié en France et placé sous protections policières (…), il aurait communiqué la liste à de hauts responsables du fisc. Il aiderait même les enquêteurs à décrypter ces listes qu’il avait lui-même contribué à coder, toujours selon Le Parisien.

La Suisse a ouvert une enquête et réclame que l’ex-cadre de la banque soit remis à la Justice du pays pour répondre de l’accusation de vol, ainsi que la fameuse liste dérobée.
Refus de la Justice française.
République bananière, quand tu nous tiens…

HSBC a confirmé le vol mais affirme que celui-ci ne concerne « potentiellement » que « moins de 10 noms », et non pas des milliers, comme se plait à le crier Eric Woerth.

Recel, complicité d’espionnage, Eric Woerth, lors d’un prochain voyage en Suisse pourrait bien subir le même sort que Roman Polanski…

William Cardspeare