Press "Enter" to skip to content

Christine Lagarde, elle a tout d’une grande…

Nicolas Sarkozy qui a fait la preuve de son incompétence en économie, s’en remet totalement à Christine Lagarde, elle-même secondée par Eric Woerth, pour la plus grande joie des pays étrangers.
Le président Sarkozy avait dans le passé fait appel à une éminence grise de François Mitterrand, (Jacques Attali) qui avait conduit la France là où on sait, et devant les centaines de mesures à prendre en bloc, le successeur de Chirac n’avait pas donné suite…

« JE ne me suis pas battue avec vigueur depuis deux ans et demi pour développer l’attractivité de la place financière de Paris et pour développer l’encadrement des bonus pour tout gâcher en un instant sans argument sérieux ! » Voilà ce que déclarait Christine Lagarde, ministre de l’Economie, il y a tout juste deux mois.

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

La Tribune relate que Christine Lagarde est couverte de prix délivrés par des vieux gâteux qui n’ont jamais su compter mais qui ont toujours su se positionner.

Le monde est ainsi fait, ce n’est pas la valeur qui compte mais les relations! Et Christine Lagarde a énormément de relations en France comme à l’étranger!

La ministre de l’économie a été récompensée par le Financial Times pour ses performances sur la scène internationale sur la régulation et l’avenir du secteur bancaire…

Le Financial Times a oublié de la récompenser pour son originale innovation, « la croissance négative ».

C’est ce qui plait à Nicolas Sarkozy; des formules, des médailles, des relations; les comptes, on s’en fout depuis tellement longtemps…