Press "Enter" to skip to content

Ryanair le N°1 du voyage en Bus.

Les compagnies aériennes ne prennent aucune considération de leurs clients, peut-être du fait de la crise économique ou plus simplement parce qu’elles sont conscientes que les passagers n’ont pas beaucoup de choix…. Récemment chez Alitalia entre Milan et Palerme, le Pilote commandant de bord était sous l’emprise de la boisson et soutenu par son équipage contre les passagers, aujourd’hui c’est Ryanair qui laisse ses clients en plan et va se coucher.
Le Parisien nous relate l’aventure (car s’en est une, les voyages en avion de nos jours) de voyageurs français revenant du Maroc.

Plus d’une centaine de passagers mécontents ont refusé pendant plusieurs heures de sortir d’un avion de Ryanair, la compagnie irlandaise à bas prix. A l’origine de leur colère : le détournement du vol dans la nuit vers l’aéroport belge de Liège. Les passagers, pour la plupart des touristes français qui rentraient du Maroc et devaient atterrir à Beauvais (Oise), ont expliqué que l’appareil avait quitté Fès avec trois heures de retard, mardi à 19h15 locales.

Il n’a donc pas pu atterrir comme prévu à Beauvais car l’aéroport était fermé. En représailles, ils ont décidé de rester à bord et exigé d’être ramenés en France.
Quatre heures dans le noir, sans boire et sans toilettes

A l’atterrissage, les pilotes et le personnel de bord ont quitté l’appareil et les passagers sont restés plongés dans l’obscurité pendant quatre heures. «Ils nous ont abandonnés ici», raconte une passagère, Mylène Netange. Selon un autre passager, Reda Yahiyaoui, qui voyage avec sa femme et leurs deux enfants, âgés de deux mois et trois ans, il n’y avait rien à boire dans l’avion et les toilettes avaient été verrouillées.

Une négociation s’est engagée alors avec les autorités aéroportuaires. «On leur a proposé d’attendre dans la salle de transit mais ils refusent», a déclaré un responsable de la police aéroportuaire. «La négociation était tellement difficile qu’on n’était pas sur qu’ils allaient descendre», a raconté un pompier. Selon lui, les responsables de l’aéroport de Liège ont proposé d’organiser une navette en bus pour ramener les passagers chez eux. Ce n’est que vers 3h30 du matin que ceux-ci ont finalement accepté de sortir.

Ryanair, le spécialiste des vols en Bus