Press "Enter" to skip to content

Jacques Chirac, gâteux ou comédien?

Alors que les spéculations se multiplient sur l’état de santé de l’ancien président, Bernadette Chirac a affirmé que Jacques Chirac « n’a pas la maladie d’Alzheimer ».
Pourtant, à l’aube d’un procès pour emplois fictifs, il serait assez pratique pour l’ancien président de jouer la perte de mémoire. Au contraire Bernadette, si elle reconnaît que Jacques Chirac n’est plus le même vante encore ses qualités, assurant qu’il pourrait en épater plus d’un…
Par ailleurs, l’ancienne première dame de France s’insurge et se dit scandalisée de la manière dont Jacques Chirac a été traduit devant la justice ainsi que l’acharnement de la Presse.
Bernadette Chirac comme tous les politiques n’admet pas que leur culpabilité soit étalée sur la place publique tout en assurant qu’ils sont des justiciables comme les autres…. Peut-être elle aussi, n’a-t-elle plus toute sa tête?
Elle y voit, en effet, une « diminution du prestige de la fonction présidentielle », et une « violence », qui entre en contradiction avec la popularité de l’ancien président.
Le prestige de la fonction est galvaudée par ceux qui l’occupe!
D’ailleurs peut-on encore parler de prestige lorsque l’on voit les gouvernants en réunion se faire des signes du doigt sur la tempe?
A ce sujet, traité dans l’article Nicolas Sarkozy et les autres fous à l’Otan, la vidéo explicite a été retiré; à la demande de qui?

Nicolas Sarkozy et les autres fous à l’Otan