Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy sur TF1, une parodie de démocratie.

Un nouveau concept télévisuel inventé par Ségolène Royal, appelé en son temps « démocratie participative » plait beaucoup à Nicolas Sarkozy.
Pratique, on se fait interroger par des gens plutôt ignares des questions politiques, économiques et culturelles, ce qui permet par contre d’affirmer ses arguments à des millions de téléspectateurs. c’est en sorte un faire-valoir masqué derrière une prétendue interview démocratique…
Nicolas Sarkozy qui s’était exprimé récemment à la télé « interrogé » par les incompétents Claire Chazal, Denisot et Pujadas avait là aussi fait sa promotion tant les trois présentateurs avaient fait preuve de niaiserie.
Le chef de l’état choisi des présentateurs mais jamais des journalistes digne de ce nom comme il choisira ses interlocuteurs de ce soir, des français incompétents pour ce genre d’exercice.
Ce seront donc un étudiant, un agriculteur, un ouvrier, un commerçant cambriolé, une personne dont le conjoint est dans un état de dépendance, une autre sortie du chômage à qui répondra Nicolas Sarkozy « comme vous avez raison » et d’endormir tout le monde dans de fausses explications. Animé par Jean-pierre Pernaut, c’est l’assurance d’une soirée insipide et inintéressante.
Les français un peu plus au fait de la politique choisiront un autre programme.