Press "Enter" to skip to content

Emmanuelli et le PS dans la fange…

Henri Emmanuelli adresse un doigt d'honneur à François Fillon ...

Par William Cardspeare.

Alors que le champion des socialistes est en proie avec la justice américaine suite au viol (présumé) d’une femme de chambre d’un Sofitel, que les sénateurs du PS pincent les fesses des employés de Mairies, que toutes les personnalités de cette formation dédramatisent ou nient les faits, c’est le député des Landes, Henri Emmanuelli qui fait un doigt d’honneur ou plus exactement qui signifie « va te faire mettre » au premier ministre qui expliquait que l’Allemagne s’en sortait mieux que la France sur le plan économique.
Décidément, ces donneurs de leçons, ces gardiens de la morale ont mis bas les masques; c’est injures, orgies, détournements de fonds qui caractérisent le PS et il est vrai toute la classe politique.
DSK hors circuit, Ségolène Royal croit encore à ses chances affrontant son ex-compagnon François Hollande, tandis que Manuel Valls joue l’outsider alors que Pierre Moscovici, la barbe mal rasée pour se donner un air viril alors que tout le monde sait au PS qu’il ne sera toujours qu’un troisième couteau. Que dire de l’éléphantesque Martine Aubry ou de l’impertinent Arnaud Montebourg, tous engagés derrière un programme qui n’en est pas un , juste une affiche racoleuse pour les plus benêts des électeurs.
Le grossier et vulgaire Jean-Luc Mélenchon a quitté le parti de la rue Solférino ou au vu des nouveaux comportements, il avait pourtant toute sa place. Ca laisse présager de l’ambiance au nouveau front de gauche dont les inénarrables communistes font partie et du magnifique rassemblement pour le second tour…
Le problème crucial pour les français, c’est qu’à droite et ailleurs ce n’est pas mieux…
Ou est le temps de Pierre Mendès-France?