Press "Enter" to skip to content

La CFDT de Sea France renvoie Sarkozy au coin….

Les porteurs de la coopérative ouvrière (Scop ) pour reprendre la compagnie de ferries en Manche SeaFrance ont rejeté mercredi, dans une lettre ouverte, les propositions de Nicolas Sarkozy pour financer leur projet, les jugeant irréalisables et envoyant de ce fait Nicolas Sarkozy au coin avec le bonnet d’âne….. « La solution esquissée » lundi par le président de la République « ne peut être envisagée en raison de l’insécurité juridique qu’elle engendre », écrivent les leaders de la CFDT qui portent ce projet, listant toute une série d’obstacles juridiques, commerciaux et techniques. Dans l’article http://www.el-dia.com/2012/01/4729/sarkozy-le-rouge-au-secours-de-sea-france/ nous notions que le libéral Sarkozy devenait communiste au gré des élections… Le syndicat et les salariés de Sea France n’ont pas voulu jouer au jeu dangereux de Nicolas Sarkozy et investir dans leur entreprise les indemnités très largement majorées, c’est dire la confiance qu’ils ont dans leur projet… Nicolas Sarkozy en bon gestionnaire était prêt à jeter à la mer quelques cent millions d’euros pour passer pour le sauveur d’emploi alors que cinq ans d’incapacité nous font battre des records dans ce domaine comme dans celui des déficits, des dettes et des impôts…. Et la crise financière dont il est co-responsable ne justifie pas tout, loin s’en faut. Nicolas Sarkozy en sauveur d’entreprise a fait la preuve de son incompétence et de son opportunisme électoral, de son mépris envers des salariés, et de sa légèreté vis à vis des deniers publics… Tout un programme face à un François Hollande qui n’en a aucun.