Press "Enter" to skip to content

Sarkozy et le nucléaire, Après moi le déluge…

Centrale nucléaire Fukushima : Compteur Geiger en direct au Japon ...

Nicolas Sarkozy, irresponsable, inculte,deux adjectifs parmi tant d’autres qui le caractérise. Nicolas Sarkozy qui fait le buz permanent, tant il a dit de couillonnades avant l’élection de 2007 pour affirmer le contraire ces dernières semaines se déclare aujourd’hui ingénieur en chef des centrales nucléaires.

Déclarant il y a quelques jours lors d’un déplacement en Alsace, « nous ne fermerons pas Fessenheim; pour faire plaisir à quelqu’uns, pour quelle raison? » La raison pour fermer cette centrale de façon urgente est qu’elle a largement dépassé son contrat de vie et qu’elle est bâtie sur une dalle de béton de un mètre cinquante de béton alors que toutes les centrales doivent avoir une chape de quatre mètres cinquante pour éviter l’enfoncement du réacteur en cas de fusion.

Mais qu’est-ce qu’un incident nucléaire aussi grave soit-il à côté de l’élection de Nicolas Sarkozy, champion des déficits, de l’endettement, et de la hausse des impôts?

Les petites communes qui hébergent les centrales nucléaires profitent d’une manne d’argent chaque année, et contre de l’argent tout le monde sait bien que les grands principes n’existent plus y compris celui de la sécurité. Nicolas Sarkozy l’a bien compris, et à chacun il porte le bonne parole que son interlocuteur a envie d’entendre. A Fessenheim, « on continue » quoi qu’il peut arriver, à l’électeur du front national, « on est envahi par les civilisations de merde », et à l’ensemble des français, « vous payez trop d’impôts, » tout en les augmentant discrètement sur les produits de première nécessite.

Aujourd’hui, il décide de l’allongement de la durée de vie de toutes les centrales, probablement sur l’avis éclairé de son fils qu’il voulait installer comme ingénieur en chef au quartier de la Défense. Chez les Sarkozy, ils rêvent tous d’être ingénieur; mais dans ingénieur, il y a ingénieux, génie, et ça les Sarkozy père et fils en sont dépourvus….

Nicolas Sarkozy un charlatan, certes, mais plus que cela; devant un tribunal il serait poursuivi pour escroquerie; ce n’est pas Eric Woerth qui dira le contraire.