Press "Enter" to skip to content

Dupont-Aignan: Sarkozy est une crapule !

Alors que l’humoriste Gérald Dahan se faisait passer pour Eric Cantona auprès de Dupont-Aignan, celui-ci déclarait ce que la majorité des français pensent: » Nicolas Sarkozy est une crapule »!
Enfin un politique qui parle vrai !
Mais qui est Dupont-Aignan?
Nicolas Dupont-Aignan, né le 7 mars 1961 à Paris (15e arrondissement), est un homme politique français, maire de Yerres (Essonne) depuis 1995 et député depuis 1997.
Membre du RPR, du RPF puis de l’UMP, il se prononce pour le « non » au référendum de 2005 sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe et tente par la suite de se présenter à l’élection présidentielle de 2007. Depuis son départ de l’UMP en janvier 2007, il siège à l’Assemblée nationale sur le banc des « non-inscrits ». Il préside aujourd’hui Debout la République, parti politique se réclamant du gaullisme, et co-préside le parti européen EUDemocrats – Alliance pour une Europe des Démocraties.
Adjoint au chef de bureau des élections à la Direction générale de l’administration du ministère de l’Intérieur (1988-1989) ;
De 1990 à 1992 : chef de cabinet du préfet de la région Île-de-France (Olivier Philip), avec rang de sous-préfet ;
De 1992 à 1993 : directeur adjoint du cabinet du préfet de la région Île-de-France (Christian Sautter).
Cabinets ministériels

De 1993 à 1994 : chef de cabinet puis conseiller technique du ministre de l’Éducation nationale (François Bayrou) ;
De 1994 à 1995 : conseiller technique pour l’emploi, l’écologie urbaine et le bruit, au sein du cabinet du ministre de l’Environnement (Michel Barnier).
Carrière politique

En 1974, alors qu’il n’a que 13 ans, Nicolas Dupont-Aignan milite pour la candidature à la présidentielle de Jacques Chaban-Delmas.
Avant l’échec d’Édouard Balladur à l’élection présidentielle de 1995, il entre au cabinet de Michel Barnier, ministre de l’Environnement en février 1995. Toutefois, à la différence de son « patron », il choisit de ne soutenir aucun des deux candidats issus du RPR.
Lors des élections municipales de 1995 à Yerres, la liste RPR l’emporte, avec 51,85 % des suffrages, sur la liste conduite par le maire sortant socialiste et trois autres listes. Nicolas Dupont-Aignan est élu maire par le conseil municipal de la ville. En février 1997, il est désigné directeur des études au sein du RPR par son président Alain Juppé (également Premier ministre). Malgré la défaite de la majorité sortante aux législatives de la même année, il est élu député de l’Essonne.

Le problème, c’est que Nicolas Dupont-Aignan a profité abondamment de cette république bananière, se réclamant du fondateur de cette république, De Gaulle.
A-t-on entendu Nicolas Dupont-Aignan s’insurger contre les avantages scandaleux de toutes natures dont profitent les élus et notamment les députés? bien sur que non.
Appartenant au RPR, parti pour le moins peu recommandable dont Charles Pasqua est au moins une fripouille si Sarkozy est une crapule….
Non, Nicolas Dupont-Aignan n’est pas crédible, d’autant que de se jeter si facilement dans les bras d’Eric Cantona, on aura compris que Nicolas Dupont-Aignan avant de devenir une crapule est aussi pourri que le monde auquel il appartient.