Press "Enter" to skip to content

Lauvergeon: Sarkozy est un menteur.

« Il n’a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi et permettez-moi de vous dire que s’il y a bien un chef d’Etat qui, dans le monde, n’a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qu’il lui est arrivé, je pense peut-être que c’est moi ». Invité de France Inter mardi matin, Nicolas Sarkozy s’est montré très affirmatif. Alors que tout le monde sait que c’est rigoureusement le contraire.

Il répondait à l’ex-patronne du groupe Areva, Anne Lauvergeon, qui assure dans un livre que les négociations avec Tripoli pour la fourniture d’un réacteur nucléaire ont duré jusqu’à l’été 2010. « C’est mensonge éhonté », s’est emporté M. Sarkozy. « Il n’a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi ».

En fait, si. Au début de son mandat, Nicolas Sarkozy plaidait même ouvertement pour la vente de centrales nucléaires à des pays tels que la Libye. « Il y a des gens et des pays qui se disent : n’est-ce pas un peu dangereux de proposer le nucléaire civil à des pays comme l’Algérie, les Emirats Arabes Unis, ou la Libye ? Ce qui serait vraiment dangereux, ce serait de leur refuser », se justifiait-il le 3 juillet 2008 dans un discours consultable sur le site Internet de l’Elysée. Ne pas leur vendre de centrales serait donner « raison à l’Iran qui fait croire que l’Occident refuse par principe le nucléaire à des pays musulmans », poursuivait-il.

Sarkozy, un menteur? Le mot est faible….

Ramon Lacontessa