Press "Enter" to skip to content

Fillon-Copé ou 0 + 0….

Pour obtenir la présidence de l’UMP, ce mouvement qui rassemble tout ce que la droite compte de ringards, de pauvres types et filles à l’image du PS, François Fillon qui a largement prouvé son incompétence durant cinq ans auprès de son mentor tout aussi sous-doué que lui, Nicolas Sarkozy, est tout fier du soutien qu’il vient de trouver, Christian Estrosi.
C’est dire où on en est à l’UMP, rechercher l’appui d’un individu ordinaire pour ne pas dire vulgaire dont on n’aura retenu dans son passage au gouvernement, qu’il n’avait rien à foutre de l’argent des contribuables, n’hésitant pas à s’offir un voyage en jet privé pour quelques 130.000 euros, afin de ne pas rater l’apéro chez Nicolas. Un homme d’état à coup sûr et qui connaît bien tout ce Pastis…
Pauvre François Fillon en omettant le côté financier car de ce point de vue, lui aussi vit confortablement aux frais des français.
Son rival Copé, que l’on peut qualifier de simple idiot, calculant la valeur des individus uniquement sur leurs revenus, c’est à dire plaçant Jacques Séguéla parmi les élites et l’abbé Pierre parmi les crétins, c’est tout dire, s’est trouvé un allié dans l’électro-ménager, Jean Sarkozy….
Entre ces deux là, on ne peut pas dire que l’UMP cherche son champion mais bien son raté, et que ce soit l’un ou l’autre n’a aucune importance; un panier de crabe n’a jamais eu besoin d’un cerveau, tout au plus un crabe aux pinces d’or comme dans Tintin… l’UMP le parti des 87-97 ans!

William Cardspeare