Press "Enter" to skip to content

L’étau se resserre sur Jérôme Cahuzac…

Sterling AX40 Floyd

Jérôme Cahuzac qui dément sur toutes les radios avoir eu un compte en Suisse n’applique pas un bon système de défense selon nous. En effet en multipliant les interventions télévisées et radio il arrive que devant l’insistance de certains journalistes il s’emmêle les pinceaux où se prenne les pieds dans le tapis.
Notoirement sur son déplacement en Suisse ou il a bafouillé avant de donner une raison qui n’en était pas une…
Médiapart de son côté dévoile petit à petit les pièces du dossier et c’est maintenant un enregistrement certes un peu rocambolesque mais qui donne des détails troublants.
«Moi ce qui m’embête, c’est que j’ai toujours un compte ouvert à l’UBS mais il n’y a plus rien là-bas, non ? La seule façon de le fermer, c’est d’y aller ? Ça me fait chier d’avoir un compte ouvert là-bas, l’UBS, c’est quand même pas forcément la plus planquée des banques», dit la voix à une personne non identifiée.
Ensuite l’homme évoque les répercussions éventuelles d’une telle situation alors qu’il doit devenir maire «au mois de mars».
Jérôme Cahuzac en fait trop. Il ironise, il métaphorise, à l’écouter on finit par douter de son innocence. Jérôme Cahuzac est ministre du budget et rappelez vous d’Eric Woerth dont tout le monde sait que c’est un fieffé menteur, lui aussi avait fait de l’évasion fiscale son cheval de bataille. Bizarre, bizarre, est-ce que ces deux là se voulant les chancres du blanchiement ne le seraient-ils pas pour noyer le poisson? Dans le lac Léman bien sûr.

El Dia