• François Hollande, comme Sarkozy!

    juillet 8, 2012 by · Commentaires fermés sur François Hollande, comme Sarkozy!
    Filed under: Politique 

    Passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à ...
    Après cinq années de Sarkozysme où la République Bananière Française a brillé de tout son éclat, on espérait sans trop y croire, mais on espérait tout de même un certain relâchement dans ce système véreux….

    François Hollande nous avait promis une république « exemplaire », mais cela personne ne l’avait cru étant lui-même un pur produit de cette république bananière. A commencer par son premier ministre , inquiété en son temps par la justice, et que dire de son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, directement concerné par l’affaire du sang contaminé et du Rainbow Warrior…

    Non rien n’a changé mais que pouvait on attendre d’un type qui prétendait ne pas aimer les riches alors qu’il s’enrichissait avec l’aide de son père, dans une combinaison immobilière à Neuilly?

    La mère de françois Hollande déclarait avant de disparaître que son fils rêvait d’être un jour président de la république et cela depuis sa rentrée à l’ENA… Cela nous rappelle un autre malade du même style, un certain Nicolas Sarkozy.

    Qui peut rêver d’une telle responsabilité si ce n’est un irresponsable?

    Sarkozy est vulgaire, combatif, alors que François Hollande est plus polissé et pleutre. ils ont pourtant tellement de points communs. Ils ont tous les deux des compagnes dirigistes éprises de pouvoir, Hollande et Sarkozy ne ressemblant en rien à Alain Delon ou à Jean-Paul Belmondo….

    Tous les deux incompétents, Sarkozy l’a prouvé durant cinq ans et Hollande est entrain d’en faire la démonstration, la France repart pour cinq années de plus de marasme et d’austérité.

    On rêve d’un pays d’accueil, géré par des gens raisonnables et désintéressés ou il suffirait de demander le droit d’asile et d’obtenir une nouvelle nationalité.

    300.000 français sont réfugiés à Londres sans intention de revenir un jour en France, d’autres en Belgique, en Suisse pour les plus fortunés, mais rien pour les plus humbles fatigués de cette démocratie qui n’en est pas une.

    Le pays de Voltaire, de Victor Hugo et de tous ces grands hommes est mort, il nous reste la pensée unique de Bernard Tapie et BHL.

    La solution pourrait passer par l’indépendance de la Corse, un refuge paradisiaque pour les candidats à l’expatriation mais où un minimum d’intelligence serait requis, pour preuve ils ont refusé Jacques Séguéla…

    Ramon Lacontessa

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés