Des centaines de terroristes EI en Europe…

décembre 21, 2015 by · Commentaires fermés sur Des centaines de terroristes EI en Europe…
Filed under: Politique 

L’EI vole des « dizaines de milliers » de passeports vierges, en Syrie, Irak et Libye
LUNDI 21 DÉCEMBRE 2015 / PAR ABUBAKR DIALLO

L’organisation Etat islamique (EI) a subtilisé des « dizaines de milliers » de passeports vierges en Syrie, en Irak et en Libye, qui pourraient être utilisés par de faux réfugiés pour rejoindre l’Europe.

Des vagues de faux réfugiés pourraient bien déferler en Europe sous peu. En ce sens quelques services de renseignement occidentaux ont indiqué que l’organisation Etat islamique (EI) a subtilisé des « dizaines de milliers » de passeports vierges en Syrie, en Irak et en Libye, qui pourraient être utilisés par de faux réfugiés pour rejoindre l’Europe, rapporte, dimanche, le journal allemand Welt am Sonntag.

Selon le journal allemand, en Syrie et en Irak, où de vastes territoires sont aux mains de l’organisation jihadiste, de même qu’en Libye, « l’EI a pris le contrôle des administrations publiques et s’est emparée du matériel qui se trouve dans les bâtiments (…). Elle a saisi ces passeports ainsi que les machines nécessaires à la production de ces papiers d’identité ».

Selon ces services de renseignement, l’organisation revend les « vrais-faux passeports » sur le marché noir où les prix se négocient à entre 1 000 et 1 500 euros. Mais les Occidentaux redoutent que des djihadistes utilisent également ces documents d’identité pour entrer en Europe.

D’autant que lors des attentats du 13 novembre à Paris et saint-Denis, deux des kamikazes, qui se sont fait exploser aux alentours du Stade de France, avaient présenté des passeports syrien en Grèce lors de leur entrée dans l’Union Européenne en octobre. Ces mêmes passeports avaient été retrouvés en France après ces attaques.

Régionales 2015, le FN avant la Révolution?

décembre 12, 2015 by · Commentaires fermés sur Régionales 2015, le FN avant la Révolution?
Filed under: Politique 

El Dia reproduit un article de Philippe Penciolelli en date du 7 décembre 2015.

 

téléchargement (1)

Le vote massif pour le FN dans les régions françaises pour ces Régionales 2015 est comme le disent les politiques de Gauche et de Droite, un vote d’exaspération ! Et c’est vrai ! Exaspérés par les crapules, les incompétents bouffis de prétention, qui gouvernent la France depuis des décennies.

La moitié des français s’abstiennent à juste titre de voter, afin de ne donner aucun crédit à cette faune politique qui a ruiné ce pays et sa population. La Gauche comme la Droite invite à chaque soir d’élection, les français à aller voter en attendant de les y contraindre. En effet Claude Bartolone étudie un projet de loi obligeant chaque citoyen à se rendre aux urnes sous peine d’une amende… Ce même Bartolone, président de l’assemblée nationale, qui mène la fronde des députés contre la publication du patrimoine des parlementaires.

Le Canard Enchaîné avance une valeur pour la villa du président de l’assemblée de deux millions d’euros. En outre, l’un des architectes du cabinet d’architecte qui a réalisé cette maison a reçu en novembre dernier la Légion d’honneur des mains de… Claude Bartolone.                   En 1999, il avait été chargé d’une mission de la part du ministre de la Ville de l’époque, c’est à dire Claude Bartolone.                                           Et l’architecte, toujours le même, a travaillé avec le conseil général de Seine-Saint-Denis, dont le président était jusqu’en septembre dernier Claude Bartolone.

Claude Bartolone né à Tunis en 1951 d’une famille pauvre n’a pas reçu d’héritage et est élu depuis 1979, on peut donc en déduire que la politique ça rapporte…

La Gauche comme la Droite ont largement fait la preuve de leur corruption, de leur incompétence, c’est ce qui explique le résultat de dimanche dernier.

Le FN n’est pas un parti qui enthousiasme, c’est le moins qu’on puisse dire, Jean-Marie Le Pen y étant pour l’essentiel avec ses déclarations antisémites et outrancières. Sa présidente n’excite pas non-plus les foules de par ses manières et son absence de distinction, mais il a l’énorme avantage de n’avoir jamais été au pouvoir et d’être une victime de la dictature appelée cinquième république, instaurée par De Gaulle. Dictature qui a évoluée en république bananière.

Si la Droite de Sarkozy qui disait combattre le FN, avait eu quelques velléités démocratiques, elle aurait instauré le scrutin proportionnel afin que l’assemblée nationale soit la juste représentation du peuple français, et le parti de Marine Le Pen aurait pu faire la preuve de son inconséquence. On sait que la démocratie n’est pas le fer de lance de la Gauche comme de la Droite, (on se souvient du dernier référendum), pour preuve les consignes données par François Hollande et Nicolas Sarkozy à leurs élus pour refuser les signatures à tel ou tel… 500 signatures attribuées de fait par les partis sont biens les symboles d’une dictature ou d’une république bananière.

Il n’en reste pas moins que les peuples européens les mieux nantis sont de plus en plus Europhobes,  la faute en revient aux divers Barroso, Moscovici, Junker et aux institutions européennes qui rajoutent une administration corrompue à une administration nationale déjà trop envahissante et totalement inefficace . Il est clair que l’Europe n’est pas la solution ! Seules, La France et la Grande Bretagne aligne une armée, et que dire de la politique étrangère commune…

Je persiste dans ma solution qui évitera les ambitions personnelles, la corruption, et l’inefficacité de ces gouvernements successifs; un mandat de deux ans non-renouvelable, l’abrogation des 500 signatures, la suppression des assemblées qui ne servent à rien (49-3) sauf à diverses magouilles.

Pour les français qui n’avaient pas le droit de s’exprimer hier soir sur les plateaux de télévision, contrairement aux politiques, l’analyse du vote était très claire, il faut se débarrasser de cette clique politique.

Le FN, une façon douce de faire la révolution ou un attrape-couillon comme les autres formations?

Philippe Penciolelli

 

 

Fessenheim au bord de l’explosion?

mars 2, 2015 by · Commentaires fermés sur Fessenheim au bord de l’explosion?
Filed under: Politique 

La centrale de Fessenheim a un problème de refroidissement et a du être arrêté en urgence ce samedi. Le communiqué laconique d’EDF ne rassure personne et encore moins les pays étrangers riverains qui réclament depuis des années la fermeture de cette centrale obsolète…

« Les équipes de la centrale réalisent actuellement un diagnostic pour préciser les causes exactes de cet événement », a ajouté EDF, précisant que celui-ci n’avait « aucune conséquence sur la sûreté des installations, l’environnement et la sécurité du personnel ». Ca nous rappelle quelque chose….

Ce n’est pas la première fois que Fessenheim se retrouve complètement à l’arrêt. En avril 2014, deux incidents avaient touché ses deux unités de production à quelques jours d’intervalle. L’un provenait déjà d’un problème d’étanchéité de sa tuyauterie d’alimentation en eau.

El Dia.

 

Un article en Mai 2013 de Philippe Penciolelli:
Fessenheim, présentation de la centrale

La centrale nucléaire de Fessenheim conçu pour une durée de vie de vingt  ans par ses concepteurs est mise à toutes les sauces à tel point qu’on pourrait la comparer à la putain de la république, condamnée à « servir » tous les gouvernements….

La centrale nucléaire de Fessenheim est la plus ancienne centrale nucléaire française en exploitation,depuis 1978, et la seule en Alsace. Sa construction décidée à la fin des années 1960 par les présidents De Gaulle puis Pompidou repose sur la technologie à eau pressurisée, rendue possible par son implantation, sur le territoire de la commune de Fessenheim, en bordure du Grand Canal d’Alsace. Ses deux réacteurs fournissent une puissance de 900 MWe chacun, soit 2,88 % de la production électronucléaire française.

En 2003, la centrale de Fessenheim a produit 11 564 GWh, soit 64,2 % de la production d’électricité en Alsace. En raison de son âge et de son implantation sur un site à risque sismique, l’Allemagne et la Suisse réclament sa fermeture et son démantèlement. L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) considère qu’il n’y a pas de risques justifiant la fermeture de la centrale. Elle a donné son accord à la poursuite de l’exploitation de la centrale pour 10 ans supplémentaires…

En cas d’explosion, de fuite radio active, que risquent les dirigeants de l’ASN?  Rien, comme les politiques responsables de cette situation. Fessenheim est construite sur un radier de 1,50 d’épaisseur alors que l’on s’est aperçu actuellement et  provisoirement qu’il fallait un radier de 3,50 m. Cela n’a pas empêché Nicolas Sarkozy lorsqu’il était président de décréter que Fessenheim pouvait fonctionner encore pour des années sans avoir la moindre compétence dans ce domaine et on pourrait ajouter dans tous les domaines….

Les écolos enfourchent leur cheval de bataille favori mais pour eux, c’est une question de religion. Le nucléaire, les OGM, le gaz de schiste tout ce qui est technique est l’œuvre du diable,; un véritable écologiste s’angoisse dès qu’il quitte l’environnement rassurant des cabinets au fond du jardin.

La CGT opposée à la fermeture supprimant quelques centaines d’emplois brille comme à son habitude par sa stupidité. Le monde en ruine, ce n’est pas grave si on peut continuer à aller au travail, même si cela ne sert à rien ou nuit à la collectivité…..

L’article reproduit ci-dessous paru dans le Journal du dimanche reflète assez bien la situation: Nous vivons dans un monde d’abrutis, prêt à détruire la planète par égoïsme, je m’enfoutisme ou intérêt personnel. Inutile donc de se casser les pieds à faire des économies d’énergie, à faire des économies tout court, cette planète est condamnée par la surpopulation et avec une surpopulation d’abrutis, ça devrait aller assez vite….

Philippe Penciolelli

un article du JDD
EDF prépare une facture salée pour compenser l’arrêt de sa centrale nucléaire. La date butoir de fin 2016 sera difficile à tenir.

Samedi, à Fessenheim, des élus et des habitants de la région manifestaient contre la fermeture de la centrale nucléaire. Leur vœu sera peut-être exaucé par… EDF. Un an après l’élection de François Hollande, la promesse de celui-ci de fermer le site fin 2016 s’annonce déjà difficile à tenir. D’abord parce que la facture risque d’être salée car EDF, opérateur du site, compte réclamer une indemnité pour fermeture anticipée (postérieure de 20 ans). L’électricien s’engage certes à « respecter la loi » et à arrêter l’exploitation de Fessenheim si on l’y oblige. Mais l’État devra en payer le prix fort. La menace plane. « Nous n’entrons pas dans ces débats, réplique-t-on chez EDF. Nous ne donnons pas de chiffres. » Mais dans l’entourage de l’électricien, plusieurs sources avancent celui de 5 milliards d’euros. Certains font monter les enchères jusqu’à 8 milliards, sans toutefois justifier une telle somme.

Un grand bluff qui agace la ministre de l’Écologie. « Je ne partage pas cette vision qui est différente de la nôtre, confie Delphine Batho au JDD. Nous discuterons d’une indemnisation une fois la loi votée début 2014. » Pour l’heure, EDF est en position de force. En début de semaine, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lui a donné son feu vert pour prolonger l’exploitation de Fessenheim jusqu’en 2022. Déjà cinq années de gagnées au-delà de la date fatidique. L’électricien, lui, considère qu’il peut exploiter les réacteurs alsaciens pendant encore vingt ans. Selon ses calculs, une fermeture anticipée le priverait de 200 millions d’euros par an. S’ajouteraient à cela le remboursement de 150 millions d’euros d’investissements non amortis et l’indemnisation des clients allemands et suisses qui achètent l’électricité produite dans le Haut-Rhin. Même si cette facture est gonflée pour entamer les négociations, l’addition risque d’être salée. D’autant qu’EDF espère recevoir l’autorisation d’exploiter Fessenheim jusqu’en 2032. Pourquoi pas jusqu’en 2050?

Reste que le gendarme du nucléaire ne se prononcera pas avant le vote de la loi l’an prochain.

Quand EDF joue la montre

Le délégué interministériel chargé de la fermeture de Fessenheim s’agace de cette spéculation. « Les discussions sont compliquées avec EDF, concède Francis Rol-Tanguy. Mais je n’ai toujours pas été saisi d’une demande d’indemnisation. » Pour sa part, le gouvernement n’avait pas anticipé ce coût à plusieurs milliards. « Il croyait que ça serait gratuit », admet un proche des pouvoirs publics. Le sujet crée un malaise auprès de plusieurs députés socialistes. « C’est tabou, reconnaît la petite main d’un pilier de la majorité. Rien ne sera dit avant les municipales pour éviter de fragiliser l’accord avec les Verts. » EDF le sait. Son PDG, Henri Proglio, est soutenu par la puissante CGT, qui vient de lui offrir sa carte d’adhérent!

Le gouvernement doit aussi gérer un calendrier très serré. Dans trois ans et demi, la centrale doit fermer, alors que la procédure prend environ cinq ans… « La balle est dans le camp d’EDF qui peut boucler son dossier en un an, assure le directeur général adjoint de l’ASN, Jean-Luc Lachaume. Ils nous ont dit qu’ils allaient mettre des équipes en place… » L’électricien joue la montre en attendant la présidentielle de 2017. Le temps presse. L’ASN doit recevoir la demande de fermeture de Fessenheim de la part d’EDF au plus tard mi-2014 pour enclencher ses contrôles, qui dureront entre deux et trois ans. « Le calendrier de fin 2016 reste réaliste mais il n’est pas évident à tenir », avoue Francis Rol-Tanguy.

L’obstacle de l’EPR de Flamanville

Un dernier obstacle s’invite dans la bataille : l’EPR de Flamanville. François Hollande avait promis son ouverture en 2016 pour apaiser les craintes d’un manque d’électricité lié à la mise à l’arrêt de la centrale alsacienne. « Il n’est pas nécessaire que Flamanville ouvre pour que Fessenheim ferme, affirme Francis Rol-Tanguy. Mais leur concomitance fait partie des engagements du président. » Les connaisseurs du dossier craignent que le lancement de l’EPR dérape encore. « Le dôme [toit] de Flamanville sera posé en août 2013. Jamais une commercialisation n’a eu lieu trois ans plus tard, mais plutôt quatre ou cinq ans, estime Sophia Majnoni, chargée de campagne nucléaire pour Greenpeace. Le délai atteint sept ans en Finlande. » De son côté, EDF maintient son planning. Francis Rol-Tanguy pointe une solution de secours. « On peut décréter l’arrêt de Fessenheim fin 2016 quitte à prolonger la centrale jusqu’en avril 2017 pour couvrir les mois d’hiver », explique-t-il. Un retard du calendrier est déjà dans toutes les têtes.

JDD.

Le chaos en Libye, merci Sarkozy….

février 19, 2015 by · Commentaires fermés sur Le chaos en Libye, merci Sarkozy….
Filed under: Politique 

La Libye à feu et à sang, Philippe Penciolelli l’avait pressenti dans un article écrit au mois de mars 2011, intitulé « Libye, l’ONU l’instrument de Sarkozy ».

Libye, l’ONU l’instrument de Sarkozy.
Cette nuit, l’ONU a accepté le projet français d’intervenir militairement en Libye afin de stopper la reconquête du pouvoir par les troupes de Kadhafi.
Par 10 voix pour et 5 abstentions dont la Chine et la Russie mais surtout l’Allemagne, la résolution d’intervenir militairement a été voté.
Une intervention destinée à protéger le peuple Libyen dont on nous dit depuis plusieurs jours qu’il est victime de crime contre l’humanité, massacres et autres réjouissances.
Intox du gouvernement français qui n’est qu’un prétexte pour redorer l’image de sa diplomatie, d’un Alain Juppé qui rêve d’une stature de géant, et des élections présidentielles qui se profilent à l’horizon.
Nicolas Sarkozy a besoin d’actions d’éclat pour reprendre la main à droite tant son impopularité est grande jusqu’au sein de l’UMP. Alain Juppé rêve en secret d’être le candidat de cette même droite si Sarkozy tombait encore plus bas dans les sondages se ralliant au passage les bonnes oeuvres de Dominique de Villepin.
Le peuple Libyen, tout le monde s’en fout; sinon, pourquoi l’avoir méprisé depuis toutes ces années?
Dégommer Kadhafi, c’est donc le moyen pour Nicolas Sarkozy de remonter dans les sondages sans se préoccuper de la suite politique en Libye…
Lorsque les américains sont intervenus en Irak où Saddam Hussein tenait son pays d’une main de fer, ils ont laissé une terre de désolation ou il est impossible aujourd’hui de s’aventurer, de travailler, et ou le peuple est soumis à de perpétuels attentats.
Et pourtant l’Irak était relativement structuré, avec une opposition muselée ou en exil mais existante, avec toutefois le problème de deux communautés se détestant cordialement, ce qui est la particularité de bon nombre des pays de la région.
En Libye, pays de tribus, sans institutions, qui va gouverner lorsque le dictateur, l’ancien ami de Nicolas Sarkozy, le père spirituel du nouvel ambassadeur de Tunisie, va s’exiler ?
Le chef de la tribu la plus puissante va imposer sa loi, racketter, violer, spolier en attendant que la suivante s’impose telle une guerre des gangs à Chicago dans les années vingt.
Pour le patron d’une compagnie pétrolière installée en Libye, quel sera l’interlocuteur ?


Alain Juppé qui jubile à L’ONU tout comme Nicolas Sarkozy qui suit les chiffres des sondages, ne se sont posés la question de ce qui allait arriver avec l’après-Kadhafi.
L’ONU qui avait servi les intérêts américains lors de l’invasion de l’Irak sert aujourd’hui les intérêts de Nicolas Sarkozy. Le peuple Irakien comme Libyen, tout le monde s’en fout et l’ONU c’est le monde.

http://el-dia.com/2011/03/19/la-france-declare-la-guerre-a-la-libye/

Philippe Penciolelli

Pour une nouvelle république….

février 5, 2015 by · Commentaires fermés sur Pour une nouvelle république….
Filed under: Politique 
En Avril 2006, lors des manifestations contre le CPE, Philippe Penciolelli écrivait cet article qui est de plus en plus d’actualité après le passage du relais à deux autres présidents, Nicolas Sarkozy et François Hollande. D’une sensibilité politique différente, cela n’a strictement rien changé ni sur le plan politique, économique et moral. Il est grand temps de changer de république, mais pas celle de Mélanchon….

 

Pour une nouvelle République ! avril 7, 2006

Publié par philippe penciolelli

Depuis le début de l’affaire du CPE, orchestrée par la Gauche, ce qui est par ailleurs normal, on constate qu’une opposition constructive revendiquée par tous les politiques, n’existe pas en France.

Qu’ils soient d’un bord ou de l’autre, de droite ou de gauche, l’intérêt pour l’homme politique est de dresser la société civile, catégorie contre catégorie. Nous en avons l’exemple flagrant aujourd’hui, lorsque les politiques de gauche, à jet continu, tirent sur les entreprises dont les profits sont « colossaux », en omettant de parler des 60% qui sont en permanence sur le fil de la faillite.

Pourquoi cette stratégie, en accord avec la droite, si ce n’est pour faire oublier les privilèges du personnel politique, son inutilité, et pire, son effet nuisible sur la marche du pays…

Lorsque Mr Mélanchon s’emporte sur le plateau de LCI contre les exploiteurs (comprenez chefs d’entreprises), qui gagnent cent mille francs par mois, (il parle toujours en francs),il sait que son auditoire ne fera pas la relation avec les 15000 euros que la république lui verse chaque mois en tant que sénateur. C’est là tout le problème de cette classe politique, qui ne compte pas réduire ses effectifs, mais bien au contraire les augmenter, grâce en particulier aux instances européennes.

Si les Français voulaient manifester pour une avancée constructive, ça ne serait pas contre les sociétés du CAC 40, qui elles, peuvent déménager du jour au lendemain, puisqu’elles font principalement leurs profits à l’extérieur de la France, mais bien contre tous les hommes politiques qui eux ne valent que dans leur pays.

Ainsi cette classe politique toute confondue, peut creuser les déficits, (cela dure depuis quarante ans),mener n’importe quelle politique pour satisfaire ses électeurs dans le seul but de se faire réélire, puisque Les comptes de la nation même dans le rouge, comme c’est le cas depuis des décennies, permettront toujours de régler les coûts de fonctionnement de tout ce personnel.
Toutes les républiques bananières fonctionnent sur le même modèle, une caste politique qui s’agrandit, qui s’enrichit, avec un peuple qui s’appauvrit!

Notre système actuel n’est que la continuation de la royauté, avec la seule différence, d’avoir une cour beaucoup plus importante, et une opposition bidon qui joue de préférence en matinée  au palais Bourbon, lors des questions au gouvernement qui ne sont là que pour amuser la galerie..

une autre institution, La cour constitutionnelle qui ne sert strictement à rien, sinon de cage dorée pour quelques privilégiés que l’on veut remercier…

Un pays comme la France se dirige par un directoire de quelques personnes, que l’on devrait élire pour deux ou trois ans, non renouvelables, à l’image de l’engagement militaire.  Ce système éviterait les ambitions personnelles puisque sans lendemain .

Nous vivons dans un système, où il est permis de mourir de faim, voir de soif, de froid, mais surtout, pas de maladies! En effet pour se nourrir, premier acte vital, non seulement, vous devez payer, mais il faut y ajouter un impôt, la TVA.. Pour boire, c’est le même problème, que ce soit en bouteille, ou au robinet, l’eau est taxée.

L’hiver, chauffer sa maison, indispensable pour ne pas mourir, primordial pour les vieux, les enfants,, le combustible est taxé; les politiques de tous bords, considèrent que la nourriture, l’eau et le chauffage sont en quelque sorte des produits de luxe…On nous rabâche les oreilles avec notre modèle social, c’est encore une escroquerie du monde politique, afin d’éviter toutes réformes en prétextant un recul social et faire croire à la population que ce sont des privilégiés, ce qui permet de tourner en rond.

Le plus important pour la gauche et la droite, est de ne pas briser le cercle, ainsi, on est sûr de revenir aux affaires un jour…

Par contre si vous avez un petit rhume, ou n’importe quels petits maux, vous serez remboursé; alors si vous êtes capable de vous nourrir chaque jour, vous devriez logiquement pouvoir dépenser dix euros occasionnellement.

La sécu ne devrait servir qu’aux maladies importantes et lourdes, aux hospitalisations, et à la protection de l’enfance pour lutter contre les incuries des parents.

Notre modèle social, est comme le reste un leurre pour gogos… enfin pour les électeurs.

Philippe Penciolelli

 

 

Philippe Penciolelli, fils de Georges Penciolelli (Physicien, REOSC, CNRS, INSTITUT d’OPTIQUE) et d’Eléonore Penciolelli, ingénieur et chirurgien-dentiste, petit fils de Paul Penciolelli, Avocat, Ecrivain, secrétaire de Clemenceau, Maire du 20° arrondissement et cousin germain de Raul Léoni, président du Vénézuela.

Philippe Penciolelli a occupé diverses fonctions telles que administrateur de société, Commandant de navires, Cavalier de jumping dès son plus jeune âge, formé à l’âge de 9 ans par André Morlet, puis Mrs Barttle à Harrogate, dans le Yorshire, puis Etienne Legendre, adepte des méthodes de Nelson Pessoa, et enfin Bernard de Fombelle, cavalier olympique.

Philippe penciolelli créera l’Elevage de Montferrat, implanté au Château de Montferrat dans l’Isère en 1992.

En 1969, il apprendra à monter à cheval à l’actrice Anicé Alvina.

Il débute sa vie professionnelle en 1971 en créant une entreprise de transports hippiques Internationaux, ETHP France. Dans le même temps, il monte en concours, (CSO) et également en course de plat en Gentleman rider. (Hippodrome de Rambouillet, Orléans, Fontainebleau, et le tout nouvel hippodrome d’Evry).

Il sera de façon éphémère pilote d’essai pour les prototypes Peugeot.

En 1975, lors d’une tentative de renflouage du yacht Vahiné, il se noie coincé sur le fond,suite à une panne de détendeur et trouve la mort.

Richard Lavergne remontera le corps et l’équipe de surface réussira à le remettre en vie, avant qu’un hélicoptère le transporte sur l’hôpital de Montpellier, puis six mois de convalescence seront nécessaire pour retrouver la forme. En 1978, il refera quelques apparitions sur les terrains de concours.

En 1976, parallèlement à ses activités de transport hippique, il se lance dans la construction navale.

En 1980, il s’oriente complètement vers le maritime, obtient le brevet de capitaine au long cours et s’installe aux Baléares, à Majorque.

Sa route croisera de nombreux yachts de légende comme « Créole », ancien yacht de Stavros Niarchos, le « Panda » ancien yacht du Bao Daï, le « Blue horizon IV », construit pour le roi Faisal puis propriété de la famille princière de Monaco.

En 1989, il achète le château de Montferrat qui devient le Haras de Montferrat, où il aura des étalons en dépôt pour effectuer la monte parallèlement avec une activité d’entraînement de chevaux de CSO et d’élevage.

Il est reçu premier au concours d’inséminateur artificiel du Haras du Pin sur 140 candidats en 1994.

Il fera don de parcelles de terrains à la commune de Montferrat notamment pour réaliser un trottoir protégé le long de la nationale pour permettre aux enfants d’accéder à l’école en toute sécurité.

En 1997, il s’installe à Bouc Bel Air, dans la maison natale d’André Roussin en ruine (La Babiole) qu’il restaure complètement et ou il compose un parc à l’anglaise. Il y importe des grenouilles de la Dombe, des carpes, des tanches, des Esturgeons et implante durablement des faisans, cailles et canards sauvages. Les lapins, poules d’eau, hérons et autres s’adjoindront naturellement.

Il partage son temps entre les chevaux et les bateaux.

En 2002 il est paralysé d’une jambe et est opéré d’une hernie discale en urgence. En 2005, il cesse de monter à cheval.

En 2006, il est le directeur du journal El Dia de la Republica dans lequel il écrit également, et prône un nouveau système politique.

Dans le même temps,Il navigue et il reviendra sur les terrains de concours en 2011 jusqu’en 2013.

le FN ou La Révolution?

mai 26, 2014 by · Commentaires fermés sur le FN ou La Révolution?
Filed under: Politique 

Il était amusant hier soir à l’annonce des résultats de voir les femmes et hommes politiques de tous bords expliquer pourquoi ils avaient perdu et que cette responsabilité incombait à tout le monde….

Sur ce point ils avaient raison, mais en omettant l’explication qui s’impose, tous responsables car tous des crapules!

Rachida Dati, véhémente, se posant en donneuse de leçons alors qu’elle est un des symboles de cette république bananière dont ne veut plus la majorité des français.

Nommée par Nicolas Sarkozy comme ministre de la justice mais sur de vrais-faux diplômes, fille-mère poursuivant en justice un homme très fortuné qui ne veut pas de cette paternité, élue député européen sans conviction afin de profiter des indemnisations etc etc…

Rachida Dati est l’exemple type des politiques français. la population fatiguée de ces magouilles politiques qui durent depuis le Général De Gaulle a choisi l’abstention pour la plupart, (plus de la moitié de cette population n’est pas inscrite sur les listes électorales), et ceux qui se dérangent encore, après avoir essayé la Droite, puis la Gauche, puis encore la Droite, en viennent logiquement à voter pour un parti certes pas très fréquentable et privé de démocratie.

Le FN n’est pas un parti qui fait envie et sa présidente n’excite pas les foules mais il a l’énorme avantage de n’avoir jamais été au pouvoir et d’être une victime de la dictature instaurée par De Gaulle. Si la Droite de Sarkozy qui disait combattre le FN, avait eu quelques velléités démocratiques, elle aurait instauré le scrutin proportionnel afin que l’assemblée nationale soit la juste représentation du peuple français et le parti de Marine Le Pen aurait fait la preuve de son inconséquence.

Il n’en reste pas moins que les peuples européens les mieux nantis sont de plus en plus europhobes et la faute en revient aux divers Barroso et aux institutions européennes qui rajoutent une administration à une administration nationale déjà trop envahissante.

Pour les français qui n’avaient pas le droit de s’exprimer hier soir sur les plateaux de télévision, contrairement aux politiques, l’analyse du vote était très claire, il faut se débarrasser de cette clique politique. A l’UMP, ils sont en parti d’accord, à commencer par couper la tête de Jean-François Copé et qui les en blâmerait?

La France aujourd’hui, à bousculer le Monde; certes d’une façon moins brutale qu’en 1789, mais le faux révolutionnaire qu’est Jean-Luc Mélenchon semblait y voir le signe non-pas d’une révolte, mais d’une révolution…

Philippe Penciolelli

fn-revolution

Poutine, le tison de la discorde…

mai 2, 2014 by · Commentaires fermés sur Poutine, le tison de la discorde…
Filed under: Politique 

 

Vladimir Poutine qui n’hésite pas à se mettre en scène torse nu, à pied ou à cheval, doit être le standard des canons de la beauté pour la Russie, en tout cas, c’est ce que chantent de belles femmes Russes à travers des spots publicitaires…

Comme démocrate, là non plus il ne répond pas aux critères des pays occidentaux, ne s’embarrassant pas de faux-semblants quant aux prétendus droits des citoyens bien que l’on sache pertinemment que dans les pays occidentaux, ces droits sont violés, que la corruption est omniprésente mais que l’on hésite encore à assassiner…

Poutine, on pourrait en mettre sa main au feu, a lu « Mein kamph », tant il utilise la même méthode, les mêmes stratagèmes, les mêmes justifications… Au jour d’aujourd’hui, qui voudrait parier que l’Ukraine ne retournera pas dans le giron Russe? La Crimée est aujourd’hui une affaire entérinée, à la barbe du monde entier!

Poutine ne s’embarrasse pas avec des mises en scène sophistiquées, il utilise des hommes de mains, rustres, à la limite de la débilité, à l’image du nouveau maire de la ville de Sloviansk. Une des conférences de Presse donnée par ce sinistre individu, laisse présager de la suite des évènements en Ukraine, un pays en guerre civile.

Pour les européens, à bout de souffle financièrement parlant, la facture est lourde et l’affaire assurément mauvaise quelque soit la conclusion de ce conflit.

Alors l’Ukraine, un motif de troisième guerre mondiale, peu probable, mais peut-être une sortie de ce tout Europe qui mène les peuples à la ruine et qui n’évite pas les conflits, la preuve….

Philippe Penciolelli

Pour connaître un peu mieux l’homme, un reportage sur le Koursk.

Manif et Iran, tous à Munich…

novembre 25, 2013 by · Commentaires fermés sur Manif et Iran, tous à Munich…
Filed under: Politique 

Les accords de Munich, lorsque la paix mène à la guerre - Le Point

Décidément, rien n’est sérieux dans ce bas monde, pas plus les hommes politiques que les manifestants.

Alors que la communauté diplomatique internationale vient de signer un accord bidon avec les Iraniens, leur permettant d’encaisser des milliards de dollars qui étaient gelés, et aux nations du monde entier de reprendre leurs juteux commerces, à commencer par le marché automobile, la sécurité d’Israël et la paix dans le monde sont passées à la trappe…

Certains évoquent Munich et c’est vrai que cela y ressemble un peu, comme quoi l’histoire ne sert vraiment pas à grand chose, à croire que les hommes politiques sont pires que la plus perverse des prostituées.

Laurent Fabius qui en son temps avait choisi le Parti socialiste à la façon d’une prostituée, allant de gauche à droite cherchant le client éventuel, et le trouvant dans son protecteur-souteneur, François Mitterand, a oublié hier ses amis d’Israël. Aujourd’hui, ce sont ses frères d’Israël qui crient à la trahison et on les comprend.

Hier, dimanche, il était assez jubilatoire de regarder cette jolie bande diplomatique se congratuler alors qu’ils venaient de se faire sodomiser, certes de bonne grâce, par les Iraniens.

Barack Obama qui n’en rate pas une, à l’image de François Hollande, se félicitait de cet accord qui interdisait l’enrichissement de l’uranium aux Iraniens tandis que le président Iranien se félicitait lui aussi de cet accord qui allait permettre de continuer l’enrichissement….

On aura compris qu’en fait, l’accord n’engageait personne et en rien, et que ce n’était seulement que le coup de sifflet de la fin de l’embargo contre l’Iran et qu’enfin les affaires allaient pouvoir reprendre.

Pendant ce temps là, en France, les citoyens manifestaient car ils craignaient que la hausse de la TVA ne les empêchent de pratiquer leur sport favori l’équitation.

Avant c’était les routiers, les agriculteurs etc etc.

Les manifestations en France se déroulent avec l’autorisation du préfet, sous le contrôle des renseignements généraux, et sur un parcours imposé par les autorités, et en concertation étroite avec les syndicats et organismes représentant les manifestants.

Autrement dit, chaque manifestation n’a qu’un but, emmerder les usagers de la route, les citoyens lambda qui sont d’ailleurs souvent d’accord avec les manifestants mais ne gênent en rien les politiques qui nous gouvernent….

En effet, une bonne manifestation qui peut aboutir à quelque chose de concret, doit partir d’où elle le souhaite, quand elle le souhaite et choisir son parcours en évitant nation- bastille, pour préférer Matignon, l’Elysée, l’Assemblée etc.

Mai 1968 a fait la preuve qu’une manifestation non organisée par les renseignements généraux est la seule qui soit efficace.

Alors messieurs les organisateurs de manif, tout comme messieurs les ministres des affaires étrangères, revoyez le chapitre histoire….

Philippe Penciolelli

manif-et-iran-tous-munich/

Ecotaxe: Borloo est un jean-foutre…

octobre 29, 2013 by · Commentaires fermés sur Ecotaxe: Borloo est un jean-foutre…
Filed under: Politique 

Le président de l’UDI Jean-Louis Borloo était l’invité d’Europe numéro 1 ce lundi matin. On pouvait penser qu’il allait parler de son rapprochement avec l’inénarrable Hervé Morin, et éviter soigneusement de parler de son bébé, l’écotaxe. Et bien, pas du tout, il a pris un malin plaisir à expliquer pourquoi cette nouvelle taxe était injuste, stupide et que ce gouvernement était totalement incompétent.

On dit Jean-Louis Borloo très imbibé, mais là, on a vraiment dépassé la cote d’alerte; le futur prétendant à l’Elysée ne se souvenant plus de ce qu’il a mis en oeuvre étant ministre il y a seulement quelques années, quatre exactement.

En effet, Jean-Louis Borloo a été le ministre de la vigne, non pardon, de l’écologie, de Nicolas Sarkozy de juin 2007 à novembre 2010.

Ecomouv, un tecnicien, a été choisi par Jean-Louis Borloo après un appel d’offre lancé par lui-même. Enfin, c’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui a signé le contrat en janvier 2011, ayant succédé à Borloo.

les emplacements des portiques installés sur les routes  ont été choisies le 18 novembre 2009 par Jean-Louis Borloo.

Jean-Louis Borloo, un candidat très sérieux pour 2017!

Lire aussi: L’écotaxe, de l’UMP au PS

 

Philippe Penciolelli

ecotaxejean-louis-borloo-jean-foutre

 

L’Ecotaxe, de l’UMP au PS…

octobre 29, 2013 by · Commentaires fermés sur L’Ecotaxe, de l’UMP au PS…
Filed under: Politique 

A quoi sert un portique écotaxe ?

L’ecotaxe décidée par le gouvernement Fillon, vient d’être suspendue avant même d’être entrée en vigueur.

L’écotaxe est un impôt de plus, visant les poids-lourds mais qui de toute façon sera payée par chaque contribuable qui consomme, c’est à dire tout le monde, les transporteurs répercutant obligatoirement ce surcoût.

Depuis trois ans, c’est 160 impôts nouveaux qui ont été mis en place en France et rappelons que François Hollande n’est au pouvoir que depuis un peu plus d’un an…. Donc Nicolas Sarkozy le champion de la baisse des impôts, c’est une escroquerie!

Ce matin, pour calmer la grogne des Bretons, voir un début de révolution comme certains osent le clamer, Jean-Marc Ayrault a reçu les élus locaux, les ministres, et le préfet de région. Se voulant résolument dans une posture Gaulliste, les élus locaux UMP ont boycotté la réunion, c’est magnifique…. de foutaise.

Il est vrai que l’UMP et le PS font le maximum pour encourager les derniers électeurs (un sur deux de la population française) à se tourner vers Marine Le Pen et qui malheureusement n’est pas la solution, car tout simplement très bête.. Les chiens ne font pas des chats…

Comme l’a très justement rappelé Marylise Lebranchu, qui est loin elle aussi d’être une lumière, l’écotaxe n’est pas à l’origine des problèmes de la Bretagne puisqu’elle n’est pas encore en vigueur et que les sociétés d’agroalimentaire ferment à tour de bras…

Charles De Gaulle, général de son état,  grade obtenu par les méaandres administratifs et non par des faits d’armes, petit dictateur en son temps, avait décidé que la Bretagne serait un des greniers de la France et comme d’habitude, tout ce qui est décidé administrativement est une couillonnade.

Les bretons se sont obstinés à produire du porc à coup de subventions, polluant à tout va, alors qu’on ne savait plus quoi faire de cette viande dont les envahisseurs sarazins ne veulent même pas manger, c’est un comble. Comme disait Fernand Raynaud, ces étrangers qui viennent manger le pain des français, et qui refusent de bouffer l’excédent de porc au nom d’Allah, un Dieu même pas français,…

La France, sortie de la crise, c’est une plaisanterie, à l’image de sa classe politique….

 

Philippe Penciolelli

lecotaxe-lump-au-ps

 

 

 

 

 

 

Page suivante »

Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés