Barack Obama n’y est pas allé par quatre chemins pour faire remarquer à François Hollande que l’Amérique contrairement à la France n’était pas une république bananière. François Hollande tentait d’infléchir la justice américaine par l’intermédiaire de Barack Obama au sujet de fraudes réalisées par la BNP, société privée qui ne respecte d’ailleurs par la loi