• Grandes Manœuvres dans les médias.

    mars 26, 2009 by · Commentaires fermés sur Grandes Manœuvres dans les médias.
    Filed under: Politique 

    La crise financière mondiale n’épargne aucun secteur, pas même les médias.

    On assiste à des rachats de participation dans diverses entreprises journalistiques,
    Radiophoniques, cinématographiques, par diverses sociétés de toutes nationalités, dont certaines à capitaux russe, ce qui est relativement nouveau.

    Crise économique mondiale, chute des revenus tirés de la publicité, baisse dramatique du nombre de lecteurs, faillites, révolution technologique, montée en puissance de l’Internet, changements d’habitudes du lectorat, toutes ces causes engendrent d’importantes mutations au sein des grands groupes…

    La presse américaine traverse une zone de graves turbulences et cherche désespérément une « stratégie de survie ».

    Les ventes de la presse grand public française ont reculé de 1,9% en 2008 par rapport à 2007: ce sont les chiffres dévoilés mardi par l’OJD (Office de justification de la diffusion, organisme de contrôle de la diffusion de la presse.)

    Une société anglo-saxonne d’origine Indienne, la RASRA Ss LTD se positionne dans divers journaux d’information prenant jusqu’à 25% de participation dans des médias britanniques, alors que son métier initial était la production cinématographique de DVD.

    Cette société internationale dont les actuels actionnaires principaux sont canadiens, ne cache pas ses ambitions de devenir dans les dix ans à venir un acteur majeur mondial de l’information.

    La presse écrite anglaise et française semble être actuellement la cible préférée du groupe RASRA Ss LTD.

    PV, radar, les outils de la république bananière.

    mars 26, 2009 by · Commentaires fermés sur PV, radar, les outils de la république bananière.
    Filed under: Politique 

    Le journal Auto-plus rapporte des propos d’agents de la force publique qui démontrent si il en était encore besoin que l’état est un racketteur, et de loin le plus pourri…

    Sous des prétextes de sécurité, pour la nôtre, Nicolas Sarkozy après ses prédécesseurs déclarait qu’il n’y aurait plus d’indulgence et que le nombre des radars allait continuer à augmenter.

    Déclaration sécuritaire absolument pas crédible lorsque l’on sait qu’à chaque discrète filature, on constate que le chef de l’état roule en permanence à 170 km/h, ce qui d’ailleurs est le cas de toute la classe politique…

    Ce qui est bon pour vous ne l’est pas pour ces privilégiés…

    Ils prétexteront qu’ils sont très pressés, n’ayant rien à foutre hormis des couillonnades, pour preuve l’état des finances de la France et du reste en général.

    Devant cette incompétence caractérisée, les politiques voulant en permanence augmenter leur pouvoir d’achat et augmenter leur nombre pour caser les proches (Royal, Sarkozy et toutichianti),
    ont sans cesse besoin de racketter un peu plus.
    D’où le slogan de Sarkozy: » racketter plus pour gagner plus ».

    C’est donc un véritable racket organisé contre les automobilistes, comme le prouvent les déclarations ci-dessous.

    Auto Plus publie des notes de service qui prouveraient que des objectifs précis sont fixés aux forces de l’ordre.

    Trois questions à… Philippe Boussion. Secrétaire départemental d’Unsa-police à Angers.

    La hiérarchie fixe-t-elle vraiment des quotas de PV aux policiers ?

    Depuis longtemps. Mais, aujourd’hui, les chefs n’ont plus honte de le faire savoir. Les chefs de brigade reçoivent des mails, des courriers ou des instructions orales. Les collègues sont fortement incités à atteindre les objectifs. Le gouvernement a annoncé qu’il voulait rentabiliser la fonction publique. Dans la police, seuls les PV permettent de le faire. Quitte à faire n’importe quoi sur le dos des citoyens.

    C’est-à-dire…

    Les radars embarqués se positionnent souvent sur des routes où les policiers savent qu’ils vont flasher, mais qui ne sont pas vraiment dangereuses.

    Nicolas Sarkozy a enlevé les indulgences pour la base.

    Maintenant, on veut supprimer le libre-arbitre du policier qui peut difficilement fermer les yeux sur une petite infraction. On ne peut plus fixer la vitesse au-delà de laquelle le flash part. Mais nous connaissons l’importance du permis pour un père de famille. Les quotas ne nous permettent plus d’avoir le regard que nous avions avant.

    Quels moyens de rétorsion ?

    Si un policier traîne les pieds, il est convoqué par la hiérarchie. S’il demande une mutation ou un changement d’horaire, il ne les aura pas. Son comportement aura aussi des conséquences sur sa notation. Quant aux promotions, ce n’est même pas la peine d’y penser.

    La ministre de l’Intérieur a démenti, hier, que des « quotas nationaux » de PV soient fixés.

    Quand on sait comment elle a obtenu son poste, son démenti ne vaut pas plus qu’un pet de politique.

    Le parlement Européen à l’image de l’Europe…

    mars 24, 2009 by · Commentaires fermés sur Le parlement Européen à l’image de l’Europe…
    Filed under: Politique 

    A Strasbourg, quand on ne sable pas le champagne, quand on ne s’encanaille pas avec les secrétaires, on cherche vainement à s’occuper, tant cette assemblée est à l’image de la politique en générale, c’est à dire nulle.

    Un énorme problème qui secoue, qui réveille tous ces élus inopérants, inutiles, est l’éventuel discours qui devrait être prononcé par le doyen qui en l’occurrence est Jean-Marie Lepen.

    Les socialistes qui ne ratent pas une occasion de lever leurs Verts, se sont donc associés à eux au Parlement européen, pour proposer mardi de modifier le règlement interne afin d’éviter que Jean-Marie Le Pen ne préside la prochaine session inaugurale de l’institution en tant que doyen.

    « Je suis préoccupé par le fait qu’un négationniste de l’Holocauste puisse présider la session inaugurale du Parlement européen » en juillet après les élections européennes de juin, a souligné le social-démocrate allemand Martin Schulz, président du groupe socialiste, assurant que la solution était de « modifier le règlement ». (lui aussi)

    Devant cette refonte essentielle du règlement du parlement, le co-président des Verts, Daniel Cohn-Bendit, qui ne rate jamais une occasion de l’ouvrir, n’ayant jamais rien à dire d’essentiel, a précisé que son groupe avait « toujours été pour changer le règlement, parce que le fait que le doyen préside (la session inaugurale) est ringard ».

    On est pantois d’admiration devant cette remarque brillante, pertinante, par ce spécialiste de la ringardise.

    Et au Brillantissime Cohn d’ajouter:
    « Nous sommes pour que ce soit la députée la plus jeune qui ouvre la session, non pas à cause de Le Pen, mais parce que c’est un signe pour l’avenir. Allons jusqu’au fond du symbolisme: on ne veut pas des croulants ».

    Génial, Daniel Cohn l’est, et c’est l’éclatante justification des 15000 euros qu’il touche chaque mois, que certains euroseptiques dénoncent…

    Il termine:
    Prendre une telle décision ne sera néanmoins « pas facile », a pronostiqué M. Cohn-Bendit.

    On est fier d’être Européen, Français, mais on préfèrerait quand même être monégasque.

    Tant qu’à faire partie de la troupe de Guignol, autant être avec ceux qui ne se prennent pas au sérieux!

    Sarkozy-Bruni contre le blanchiment…

    mars 14, 2009 by · Commentaires fermés sur Sarkozy-Bruni contre le blanchiment…
    Filed under: Politique 

    Décidément, que de contradiction chez ce président, Nicolas Sarkozy.

    On se souvient d’une affaire pas très claire à Neuilly avec un promoteur, des amitiés encombrantes pour un chef d’état, une vie familiale, sentimentale dissolu, des enfants prometteurs en coups tordu, bref rien qui ne le prédisposait à entrer en guerre contre les paradis fiscaux…

    On dit de la nouvelle épouse de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni qu’elle disposerait de divers comptes à l’étranger tous pourvus de plusieurs millions d’euros, alors?

    Jean Sarkozy qui s’est marié il y a peu de temps avec la reine de la machine à laver est lui pour le blanchiment!

    C’est donc une contradiction de plus au sein de cette famille.

    Nicolas Sarkozy qui juste après son élection a profité d’un yacht armé sous pavillon de complaisance dans un paradis fiscal, alors que Vincent Bolloré, grand ami de Sarkozy prétendait que c’était le sien…

    Décidément tout ça n’est pas clair!

    Encore plus troublant, le voyage au Mexique de Nicolas Sarkozy accompagné de son épouse Carla Bruni invité par un ponte du cartel de la drogue, ami du président mexicain….

    Qui a payé ces quelques jours de vacances du couple présidentiel avant sa visite officielle au Mexique, s’interroge la presse?

    Le gourvernement mexicain a expliqué qu’il s’agissait d’un
    groupe d’entrepreneurs mexicains qui avait mis à la disposition du président Sarkozy un logement sur la côte pour son séjour qui précédait la visite officielle.

    Ne serait-ce pas une sorte de pot de vin, on n’ose y penser…

    l’Elysée de son côté, affirmait que le couple présidentiel avait été invité par le président Mexicain, et n’avait «par conséquent payé aucune facture».

    Il faudrait accorder les mandolines entre les portes-parole…

    Le leader de gauche Mario Alberto di Costanzo Armenta, farouche opposant à Felipe Calderon assurait que les Sarkozy-Bruni aurait en fait séjourné chez Roberto Hernandez Ramirez, un banquier milliardaire, ami de Calderon, et soupçonné d’être lié aux cartels de la drogue mexicains…

    On ne peut s’empêcher de faire un rapprochement avec l’union récente avec l’entreprise reine du blanchiement Darty.

    Si Darty nous présente la météo chaque jour, Nicolas Sarkozy entend bien faire la pluie et le beau temps, n’en déplaise à sa belle fille…

    La seule question cruciale dans ce dossier, Où les Sarkozy-Bruni vont ils planquer leur argent si la Suisse renonce au secret bancaire?
    Aux Bahamas.

    Copyright 2008 - El-dia.com - Tous droits réservés